ARTISTE:

FROST*

(ROYAUME UNI)
TITRE:

DAY AND AGE

(2021)
LABEL:

INSIDEOUT MUSIC

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Electro, Technique
"Frost* aurait été bien inspiré de ne refaire qu'un EP car seul le titre éponyme de "Day and Age" est digne d'intérêt. Le reste n'est que démonstration de grands professionnels en quête d'ambition musicale mais en manque cruel d'idées."
PROGRACER (10.06.2021)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (9) commentaire(s)

À peine quelques mois après l'EP "Others", revoici Jem Godfrey et son Frost* à la musique "moderne et intelligente" (sic).

Ce nouvel album "Day and Age" s'ouvre sur la voix d'un enfant qui nous invite au voyage comme pour bien montrer à l'auditeur qu'il s'agit d'un album concept. Et derrière, 'Day and Age', à la composition complexe, se déroule avec nombre d'alternances rythmiques et mélodiques du meilleur effet. La transe du break central et le bridge galopant qui le précède nous emportent littéralement. Une pièce maitresse de l'album qui plaira aux amateurs de rock progressif à la Yes ou Genesis. La voix de John Mitchell est, de plus, très proche de celle de Peter Gabriel (ce dont il ne cesse d'abuser) et l'immersion dans l'univers prog de Frost* est totale. Voilà une vraie compo pour une entame des plus encourageantes.

Ne nous enflammons pas trop vite toutefois, car les Anglais nous ont déjà refroidis par le passé avec des albums bâtis autour d'un titre excellent et avec presque rien autour. Et patatras... ce qui devait arriver arriva. Vous vous en doutiez depuis la lecture de la note, 'Day and Age' est bel et bien le seul titre prog digne d'écoute de cet album. Le reste n'est qu'accumulation de sons hétéroclites et maladroits, de poncifs de studio, d'effets électro, sans véritable mélodie ni inspiration.

'Terrestrial' n'est qu'une longue répétition d'un thème mélodique pas du tout passionnant. 'Waiting For The Lie' et 'The Boy Who Stood Still' sont simplement dénués de toute mélodie et s'empêtrent dans des arrangements électro indigestes. Voix trafiquées, nappes de claviers envahissantes et et répétitions de thèmes jusqu'à l'ennui font de 'Skywards' et 'Island Life' des titres dont on ne retiendra presque rien. Seul 'Kill The Orchestra' raconte une histoire musicale intéressante même si la longueur de certaines phases finit par lasser. D'autres passages entêtants sont dignes d'intérêt comme le final aérien et le chant est encore au niveau de l'ambition de la chanson.

Finalement, la voix très typée Pete' Gab' constitue l'attrait principal d'un album englué dans des effets sonores dont l'omniprésence peine à masquer un manque d'imagination pour mettre en musique des idées désordonnées ou inutilement complexifiées. "De la musique de producteur ...", comme un commentaire avisé le soulignait en marge de la chronique de l'album "Falling Satellites" en 2016. Peut-être l'œuvre est-elle trop technique ou conceptuelle au point que votre serviteur passe complètement à côté, possible. En tous cas, nous passons mon chemin et vous conseillons d'en faire autant.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/frostlife/





LISTE DES PISTES:
01. Day And Age
02. Terrestrial
03. Waiting For The Lie
04. The Boy Who Stood Still
05. Island Life
06. Skywards
07. Kill The Orchestra
08. Repeat To Fade

FORMATION:
Jem Godfrey: Chant / Guitares / Claviers
John Mitchell: Chant / Guitares
Nathan King: Basse
Darby Todd: Batterie / Invité
Jason Isaacs: Invité / Narration
Kaz Rodriguez: Batterie / Invité
Pat Mastelotto: Batterie / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(9) COMMENTAIRE(S)    
 
 
TONYB
23/07/2021
  0
@Lolo_the_best59 : la production et le son n'ont jamais fait à eux seuls un album de qualité. C'est un marqueur de tous les albums de Frost, tout comme le fait qu'il y a toujours sur leurs albums 1 ou 2 titres énormes (ce que plusieurs commentateurs ici soulignent) tandis que le reste est de qualité très très moyenne.
PROGRACER
21/07/2021
  0
Depuis deux albums Frost* divise et cet espace en est le reflet. Vous aimez et je comprends. Je n'ai pas tout aimé et j'explique pourquoi je considère que la moitié de l'album est du remplissage.
LOLO_THE_BEST59
20/07/2021
 
795
0
Une critique bien sévère pour un album qui ne manque pas de qualité, au premier rang desquelles une production irréprochable au service d'un son énorme.
S.BELICHA@FREE.FR
25/06/2021
 
1
0
je suis d'accord avec la plupart des avis, votre critique est bien trop sévère. FROST a décidé d'emprunter de nouvelles voies plus faciles d'accès et moins électro, c'est un fait indéniable. Et alors? Le premier et les deux derniers titres justifient à eux seuls l'achat de ce formidable album. Certes on se situe bien loin de Falling Satellites et des Others... mais le génie est toujours là et même si aux premières écoutes leur nouvel opus semble plus 'pauvre', il n'en est rien. Vous devriez revoir votre copie, svp.
H.B
20/06/2021
 
1
1
Critique extrêmement sévère.
Sans rentrer dans les détails, le premier titre et surtout la suite des 2 derniers méritent amplement l'acquisition de cet album.
Ils dégagent une ambiance, une atmosphère qui vous feront apprécier, à sa juste valeur, cet opus au fur et à mesure des écoutes
A noter toutefois, pour les puriste, le "petit" plagiat de Rush (Roll de bones) dans la seconde voix de Kill the Orchestra ...
Bonne dégustation !
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (3 avis)
STAFF:
2.6/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
FROST*: nouvelle vidéo
DERNIERE INTERVIEW
FROST* (19 DÉCEMBRE 2008)
Dans le cadre de la sortie du deuxième opus du combo « Experiments in Mass Appeal », c'est un Jem Godfrey qui a mangé du clown... anglais répond à nos questions avec un brin d'humour.... so british !
 
AUTRES CHRONIQUES
KARMAMOI: Room 101 (2021)
ROCK PROGRESSIF - Karmamoi amène le rock progressif atmosphérique vers des hauteurs très appréciables : "Room 101", varié et inspiré, sans temps mort, est une belle confirmation pour les Italiens.
PATHFINDERS: Ares Vallis (2021)
THRASH - "Ares Vallis" est un bel album de metal moderne bestial et puissant qui lance officiellement la carrière des talentueux Pathfinders.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT FROST*
FROST-_Others
Others (2020)
3/5
3.8/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
FROST-_Falling-Satellites
Falling Satellites (2016)
4/5
3/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
FROST-_Experiments-In-Mass-Appeal
Experiments In Mass Appeal (2008)
4/5
3.8/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK
FROST-_Milliontown
Milliontown (2006)
2/5
3.4/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021