ARTISTE:

PER WIBERG

(SUÈDE)
TITRE:

ALL IS WELL IN THE LAND OF THE LIVING BUT FOR THE REST OF US . . . LIGHTS OUT

(2021)
LABEL:

DESPOTZ RECORDS

GENRE:

STONER

TAGS:
Dissonant, Expérimental
"Avec un morceau réellement bon sur les quatre, l'ancien claviériste d'Opeth, Per Wiberg, rate le coche malgré des ambiances sombres très plaisantes et réussies."
DARIALYS (04.05.2021)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

L’ancien claviériste d’Opeth sortait il y a deux ans son premier album solo, "Head Without Eyes", dans un style rock parfois garage, parfois stoner, souvent sombre. Per Wiberg est de retour en 2021 avec son nouvel EP, (retenez bien votre respiration) : "All Is Well In The Land Of The Living But For The Rest Of Us... Lights Out". En réalité, le disque porte le nom des 4 titres qui le composent lorsqu’on les place bout à bout.

‘All Is Well’ démarre cet EP, à travers un format relativement minimaliste : une guitare, quelques bruitages et la voix de Per Wiberg. Le morceau pourrait rappeler l’univers de Yodelice, avec une forme de tension s’instaurant petit à petit, mais vient alors la première déception de l’album puisque le titre n’explose pas au moment où nous pouvions nous y attendre, laissant un arrière-goût mitigé en bouche. ‘In The Land Of The Living’ lui emboîte le pas avec son stoner rock qui pourrait faire penser à du The Dandy Warhols dans l’ambiance. Le multi-instrumentiste semble retomber dans les travers de son premier album dès le deuxième titre. Avec plus de 7 minutes au compteur et un morceau quasiment entièrement en la mineur tout du long, les minutes semblent peiner à s’écouler. Alors qu’une réelle progression ou qu’un sursaut salvateur auraient permis de redynamiser l’ensemble, c’est plutôt un sentiment de monotonie qui s’installe.

‘But For The Rest Of Us’, seule piste instrumentale, rappelle l’ambiance effrayante et presque malsaine de la première galette du Suédois. L’atmosphère très mystérieuse du piano sombre rappelle une scène de film d’épouvante. La pochette en elle-même, dans le choix de la police du nom de l’album, dans sa noirceur et son étrangeté, peut faire penser à l’affiche d’un film d’horreur de l’époque et caractérise bien la tension palpable qui se développe dans les premières minutes du titre. Ce début aurait eu fière allure sur un morceau d’Opeth, à l’époque où le claviériste officiait toujours dans le groupe. Seulement, comme sur le titre précédent, la chanson prend du temps pour décoller, beaucoup de temps. L’EP se clôt sur une note positive, ‘Light Outs’, se situant vraiment un cran au-dessus des autres morceaux. Les progressions d’accords sont mystérieuses, le refrain en harmonies vocales est troublant et rappelle Alice In Chains, l’ambiance stoner colle au titre à merveille et le solo de guitare sied parfaitement au titre.

Avec un morceau réellement bon sur les quatre, cet EP manque de conviction malgré des ambiances sales et sombres très plaisantes et réussies. Comme sur le premier album, la moitié des titres semble s’étendre trop longuement pour captiver l’écoute jusqu’à la fin et manque de regain et de dynamisme pour susciter l’attention et l’intérêt. Des défauts de composition qui, une fois rectifiés, auraient pu donner aux titres une dimension vraiment intéressante.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/perwibergmusic/



GROUPES PROCHES:
OPETH


LISTE DES PISTES:
01. All Is
02. In The Land Of The Living
03. But For The Rest Of Us...
04. Lights Out

FORMATION:
Per Wiberg: Chant / Guitares / Basse / Claviers
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
PER WIBERG: Les détails sur "Head Without Eyes"
 
AUTRES CHRONIQUES
MUR: Truth (2021)
BLACK METAL - Difficile d'accès, "Truth" mérite néanmoins d'être découvert, obole que n'effraient ni le mélange des genres ni le plaisir de martyriser une partition aussi autoritaire qu'ensorcelante.
BLACK DIAMONDS: No-tell Hotel (2021)
HARD ROCK - Black Diamonds mérite avec ce "No-Tell Hotel" le trophée du combo le plus jovial du moment ! Amateurs de Mötley Crüe, de Ratt et de Bon Jovi, à vos platines !
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PER WIBERG
PER-WIBERG_Head-Without-Eyes
Head Without Eyes (2019)
2/5
-/5
DESPOTZ RECORDS / METAL ALTERNATIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021