ARTISTE:

ANNISOKAY

(ALLEMAGNE)
TITRE:

AURORA

(2021)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

METALCORE

TAGS:
Chant aigu, FM, Growl, Technique
"Puissant et moderne, "Aurora" est un disque de metalcore qui aurait mérité un petit supplément d'âme et de créativité pour franchir un cap."
DARIALYS (24.02.2021)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Annisokay poursuit son petit bonhomme de chemin. Depuis sa création en 2007, le groupe n’a pas chômé avec 2 EP et 5 albums à son actif. Ce nouvel album, "Aurora", s’illustre à travers une belle pochette à l’ambiance post-apocalyptique contemplative, mais étrangement assez apaisante.

En tout cas, le moins que l’on puisse dire est que ce nouveau disque était attendu au tournant par les fans du groupe après le départ de Dave Grunewald en 2019, qui assurait le chant guttural au sein de la formation. Pas de panique néanmoins, les Allemands ont trouvé en Rudi Schwarzer un excellent remplaçant qui n’a de cesse de briller derrière le micro, avec Christoph Wieczorek, guitariste du groupe, officiant au chant clair.

L’album débute par le single ‘Like A Parasite’ et d’emblée, le message est clair. Nous sommes clairement en présence d’un morceau de metalcore FM, avec une production lourde et moderne, appuyée par des guitares très puissantes. Cela pourrait faire penser à du Linkin Park qui aurait consommé des produits dopants. Le quatuor de Halle-sur-Saale propose quelques morceaux aux couplets bien violents tout au long de l’opus, comme sur ‘Under Your Tattoo’ et son chant guttural très présent. La production est là encore particulièrement moderne et le breakdown bestial n’est pas sans rappeler les sonorités et les codes du djent, un djent dans lequel le groupe aime faire des incursions de temps à autre (‘The Blame Game’ et surtout ‘I Saw What You Did’).

Quelques petites innovations pointent le bout de leur nez par endroits comme le riff très groovy de ‘Face The Facts’ et son refrain bien senti et moins téléphoné qu’un refrain typique de metalcore, faisant probablement de ce titre le meilleur morceau du disque. ‘The Cocaines Got Your Tongue’ et ses couplets rappés apportent un peu de piment, tandis que ‘Overload’, dépourvu de chant guttural, propose un cocktail un peu plus doux qu’à l’accoutumée.

Malgré cela, nous nageons dans du metalcore pur et dur. Les caractéristiques du genre se retrouvent toutes sans exception dans cet album qui manque d’originalité pour réellement séduire. La caricature n’est parfois pas très loin, comme dans la voix de Christoph Wieczorek et son côté plaintif totalement dans les clous du genre. Aussi, le groupe confirme dans "Aurora" son attrait pour l’electro, aspect désormais très présent dans la musique du quatuor, conférant souvent aux morceaux des phrasés lead atmosphériques (‘Bonfire Of The Millenials’, ‘STFU’, ‘The Tragedy’…). Devenu très à la mode, cet élément electro, en plus d’être trop prévisible, n’est pas forcément nécessaire, ou parfois surdosé, ce qui agacera sûrement de nombreux coreux, fervents défenseurs du style originel du groupe allemand.

L’ensemble des titres se ressemblant (très) fortement, l’écœurement n’est parfois pas très loin, notamment sur la fin de l’album avec des titres comme ‘Friend Or Enemy’ qui, après plus d’une demi-heure d’écoute, ont tendance à fatiguer les oreilles lassées de l’auditeur.

Comme souvent dans ce genre d’albums, l’accent est porté sur le gros son, la production est béton, et en termes de composition, le côté catchy prédomine. Malheureusement, la créativité brille souvent par son absence, accentuant le sentiment de déjà-vu et de manque d’originalité. Il n’empêche que ce dernier effort de Annisokay reste solide et puissant, taillé pour la scène, lieu où nous souhaitons au groupe de pouvoir remonter au cours des prochains mois afin de donner aux compositions tout leur sens.


Plus d'information sur http://www.annisokay.com





LISTE DES PISTES:
01. Like a Parasite
02. STFU
03. The Tragedy
04. Face the Facts
05. Overload
06. Bonfire of the Millennials
07. The Cocaines Got Your Tongue
08. Under Your Tattoos
09. The Blame Game
10. I Saw What You Did
11. Standing Still
12. Friend or Enemy
13. Terminal Velocity

FORMATION:
Christoph Wieczorek: Chant / Guitares
Nico Vaeen: Batterie
Norbert Kayo: Basse
Rudi Schwarzer: Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
ANNISOKAY: Nouvelle vidéo
 
AUTRES CHRONIQUES
WEEZER: Ok Human (2021)
POP - Weezer nous offre avec "OK Human" une petite pépite de pop symphonique à ne manquer sous aucun prétexte.
REST IN GALE: Tombola (2020)
ROCK - "Tombola" est le premier album de Rest In Gale, un petit phénomène français à découvrir dans votre crypte préférée.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ANNISOKAY
ANNISOKAY_Arms
Arms (2018)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / METALCORE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021