ARTISTE:

LITTLE BOB BLUES BASTARDS

(FRANCE)
TITRE:

WE NEED HOPE

(2021)
LABEL:

VERYCORDS

GENRE:

ROCK

TAGS:
Bluesy
""We Need Hope" avec son blues qui renoue avec le rock prouve que l'amour de la musique est plus fort que la mort."
CALGEPO (31.03.2021)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (1) commentaire(s)

En art, c’est souvent dans la plus grande douleur que se créent les œuvres les plus belles et sincères. En 45 ans de carrière et 18 albums studio, Little Bob a tout traversé jusqu’à cette terrible année 2019 qui a vu son épouse partir. Nulle autre que la musique, sa première des épouses, ne pouvait constituer un autre refuge pour tenter de faire son deuil et exprimer sa douleur.

La moitié des titres de "We Need Hope" est donc dédiée à Myriam mais l’homme tel qu’il s’est construit par son histoire, ses origines, son vécu ne se renferme pas sur lui-même et arrive encore à penser aux autres. Sous ce prisme, ce nouvel album peut être vu comme le plus cathartique de sa longue vie musicale. Il en ressort un album qui renoue avec le rock bluesy, laissant transparaitre la dualité de l’artiste qui conjugue tristesse et volonté d’aller de l’avant, le tout avec une pudeur inconsciente qui se traduit par des titres qui vont à l’essentiel, ne dépassant que rarement les trois minutes. En d’autres termes, il n’y a pas besoin de longs développements pour exprimer sa peine ou sa colère et en cela l’album transpire la sincérité.

Rien n’est calculé et tout semble si naturel jusque dans l’interprétation poignante sur des titres très personnels comme ‘You Can’t Come Back’ qui sonne comme une complainte désespérée minimaliste ou ‘Freeedom’ libératoire et agressif tout en progression, dans lequel Little Bob se lâche complètement. Comme souvent, il puise dans son passé la force qu’il imprime à ses compositions comme dans ‘Made For Me’, sorte de déclaration d’amour renouvelée à l’être cher qui est toujours présent ou ‘Bella Ciao’ auquel il redonne ses lettres de noblesse et son sens originel d’hymne anti-fasciste dans une société qui se sclérose de plus en plus. Toutefois, le regard dans le rétro ne rime pas seulement avec mélancolie, il peut offrir une fougue retrouvée (qui n’était pas forcément perdue) comme en témoigne ‘I Was A Kid’, sautillant comme l’enfance peut l’être.

Malgré la peine, Little Bob trouve la force de passer par dessus avec toujours un regard à la fois aiguisé et bienveillant dans des titres racés et taillés pour le live, comme le morceau d’ouverture ‘We Need Hope’ à l’ambiance sudiste avec son côté aride et garage ou ‘Natural Born Boogie’ (reprise de Humble Pie) qui revient aux sources du blues rock. Les musiciens qui accompagnent Little Bob sont au diapason des directions de chaque chanson avec justesse et à leur service.

"We Need Hope" est la preuve que la musique peut être une thérapie pour ressentir les émotions afin d'aider à atténuer parfois la douleur d'évènements tragiques. En soi elle l'est pour l'artiste lui-même mais aussi pour les auditeurs qui peuvent être touchés par les compositions qui respirent l'authenticité et la pudeur. En ce sens, il démontre que la musique reste un art essentiel dans la vie, à l'image de Little Bob et de ses musiciens.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/littlebobbluesbastards





LISTE DES PISTES:
01. We Need Hope
02. I Was A Kid
03. Ready To Fly
04. Long Legs
05. Looking For Guy Georges
06. Bella Ciao
07. You Can't Come Back
08. Il Bello Della Vita
09. Walls And Barbed Wires
10. Made For Me
11. Natural Born Boogie
12. Where Have All The Good Times Gone
13. Freedom

FORMATION:
Bertrand Couloume: Basse / Contrebasse
Gilles Malet: Guitares
Jeremie Plazza: Batterie
Mickey Blow: Harmonica
Roberto Plazza (Little Bob): Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
PASCALJ
31/03/2021
  1
Un bel hommage à Mimi, mais pas que.
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
LITTLE BOB BLUES BASTARDS: Nouvelle vidéo
DERNIERE INTERVIEW
LITTLE BOB (01 MARS 2021)
Music Waves est parti une nouvelle fois à la rencontre de la légende Little Bob pour une interview émouvante qui démontre que l'amour de la musique est plus fort que la disparition d'un être cher.
 
AUTRES CHRONIQUES
3.2: Third Impression (2021)
ROCK PROGRESSIF - Avec "Third Impression", Robert Berry nous offre avec talent un deuxième album posthume de sa collaboration passée avec Keith Emerson.
LEWIS: Inside (2021)
ROCK - Nourrie d’une expérience personnelle douloureuse, l’aventure artistique en solo de Lewis prend des atours de rock baroque mélangeant les genres et les humeurs avec talent.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT LITTLE BOB BLUES BASTARDS
LITTLE-BOB-BLUES-BASTARDS_New-Day-Coming
New Day Coming (2018)
4/5
-/5
VERYCORDS / BLUES
LITTLE-BOB-BLUES-BASTARDS_Howlin-
Howlin' (2015)
4/5
-/5
DIXIEFROG RECORDS / BLUES
LITTLE-BOB-BLUES-BASTARDS_Break-Down-The-Wall
Break Down The Walls (2012)
2/5
-/5
DIXIEFROG RECORDS / BLUES
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021