ARTISTE:

DREAMS OF AVALON

(SUÈDE)
TITRE:

BEYOND THE DREAM

(2020)
LABEL:

METALVILLE

GENRE:

HARD ROCK MELODIQUE

TAGS:
80's, FM
"Dreams Of Avalon propose avec un "Beyond The Dream" quelque peu suranné une virée vers le hard FM d’antan pouvant intéresser les nostalgiques des premiers Bon Jovi et des Journey des 80’s."
LYNOTT (20.01.2021)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (1) commentaire(s)

Astral Doors, groupe suédois de heavy metal, dispose depuis ses origines d’un guitariste dénommé Joachim Nordlund. A l’occasion de la pause actuelle de son combo fétiche qui n’a rien proposé depuis son "Black Eyed Children" en 2017, il a décidé d’emprunter un chemin solitaire. Jetant son dévolu sur le patronyme de (Joachim Nordlund’s) Dreams Of Avalon, il propose en 2020 son premier essai sous le nom de "Beyond The Dream".

Pour cet opus, Nordlund assure toutes les parties instrumentales, exception faite de celles d’un batteur qui eut l’honneur de recevoir un carton d’invitation, ainsi que la composition et la production. Bien qu’officiant à l’origine au sein d’une formation ayant une approche heavy et métallique du rock, le Suédois a développé depuis toujours une attirance pour les sons plus policés qui ont fait fureur il y a maintenant une quarantaine d’années. Ainsi, ce "Beyond The Dream" est à cent lieues de ce que propose Astral Doors. En ces terres trône le Dieu Hard FM des 80’s, et autant vous le dire tout de suite, il y règne sans partage.

La recette est simple et connue : une mélodie radio-friendly chantée avec mesure et conviction et enrobée d’arrangements vocaux porteurs, soutenue par une rythmique qui fait taper du pied et des claviers de l’époque bénie, et à laquelle s'adjoint un solo qui fait pousser des « oh » aux guitaristes en herbe. Aisé sur le papier certes, mais finalement plus compliqué dans la réalité. En effet, conduire une DeLorean et retourner dans le passé n’est pas sans risque. Ces routes revival sont souvent parsemées de nids de poule et de plaques de verglas ayant pour noms kitsch, désuet, suranné et vieillot.

Malheureusement, concentré sur son propre plaisir nostalgique, Nordlund n’a pas assez porté attention à ces dangers. Même s’il n’est pas tombé dans le piège de la ballade mielleuse - il n’y en a aucune sur cet album - et bien qu’il soit sacrément doué à la guitare, le Suédois ne tutoie pas la lumière question compositions mélodiques. Par ailleurs, la couleur sépia des claviers qui peuvent un temps titiller la corde sensible de notre nostalgie finit par user nos plus modernes résistances, celles-ci s’effondrant encore plus rapidement à l’écoute des chœurs et des paroles frisant parfois la parodie. Enfin, Nordlund disposant d’une voix honnête mais un peu trop impersonnelle aurait été bien inspiré d'opter pour un frontman sachant hypnotiser son auditoire, ce qui n’est pas le cas ici. Les morceaux se suivent et se ressemblent, se laissent écouter mais ne peuvent qu’être rapidement oubliés, à de rares exceptions près. 'Under The Gun' et 'Stop', pour ses claviers ramenant à Van Halen, sont de ceux-là.

Voilà donc un opus de hard FM d’antan qui pourra intéresser les nostalgiques des premiers Bon Jovi et des Journey des 80’s, le talent en moins, à condition qu’ils ne soient pas exigeants.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/dreamsofavalonsweden/



GROUPES PROCHES:
JOURNEY, BON JOVI

LISTE DES PISTES:
01. Young Wild Hearts (04:23)
02. Under The Gun (03:14)
03. Shining Light (03:43)
04. Bleed for Me (04:07)
05. Run for Cover (03:45)
06. Into the Night (04:32)
07. On the Run (03:47)
08. To Paris and Back (03:41)
09. Stop (04:21)
10. Black Demons (04:03)
11. Somewhere Tonight (04:12)

FORMATION:
Joachim Nordlund: Chant / Guitares / Basse / Claviers
Sven Danielsson: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
TORPEDO
20/01/2021
  0
En effet, un album qui sonne bien 80's et dont on décroche au bout de 4, 5 chansons.
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
THERION: Leviathan (2021)
METAL MELODIQUE - "Leviathan" décevra sans doute les admirateurs du Therion le plus pharaonique quand d'autres lui reprocheront son air de déjà-entendu mais en synthétisant l'essence du groupe, il s'impose comme un album le plus rafraichissant et naturel.
GNÔ: Stereofish (2020)
ROCK - Pour son deuxième album, "Stereofish", Gnô Mark II conserve toutes ses qualités mélodiques et son énergie communicative tout en rendant son rock encore plus accessible.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021