ARTISTE:

TIGER MOTH TALES

(ROYAUME UNI)
TITRE:

STILL ALIVE

(2020)
LABEL:

WHITE KNIGHT

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Expérimental, Folk, Happy, Instrumental, Théatral
""Still Alive" est un disque assez hybride, voire bipolaire, avec une première moitié plaisante et une seconde plus dispensable, malgré de bonnes idées."
DARIALYS (27.01.2021)  
3/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

L’an passé, Pete Jones nous avait déjà gratifiés d’un très beau live, son premier, avec "A Visit To Zoetermeer". Suite à la pandémie et au confinement de l’année dernière, le leader du projet Tiger Moth Tales a certainement bénéficié d’un temps libre inattendu, et c’est dans ce contexte qu’il a accouché de l’imprévu "Still Alive".

Le premier morceau éponyme fait d’ailleurs totalement écho à la situation vécue pendant le confinement. Malgré l’incertitude subie, le multi-instrumentiste nous invite à garder le moral. Le joli clip bien qu’un peu "brut", couplé à une musique gaie, donne immédiatement le sourire, avec ses nombreux intervenants et son message positif. Simple mais coloré et bien construit, ‘Still Alive’ nous met du baume (du tigre !) au cœur. En plus de tout cela, voir Pete Jones jouer de la guitare folk couchée sur ses cuisses avec une facilité déconcertante est toujours épatant !

Dans un registre là encore très mélodique, saluons le titre ‘Golden’ où l’on reconnaît la patte du musicien anglais parmi mille, tant dans les enchaînements d’accords joués au piano qu’au niveau de l’écriture. Il y a quand même ce côté "musique de Disney" que l’on retrouve assez souvent dans les compositions de Tiger Moth Tales qu'il est possible de trouver un peu convenu voire râlant. Il n’empêche que le musicien a cette capacité à écrire de très belles mélodies immédiatement accessibles tout en restant riches.

Le reste du disque est pour le moins étonnant. ‘The Mighty Fallen’, morceau instrumental, décline des idées un peu folles sur les premières minutes avec un clavier très en avant et une guitare funky. S’ensuit une section plus lente et très mélodique avec un beau solo de guitare électrique avant un final qui accélère et s’achève en apothéose.

La fin de l’album est en revanche en demi-teinte. ‘Lean Into Madness’ propose une ambiance relativement mystérieuse et intrigante très novatrice pour Pete Jones. Le début est très intéressant et suscite l’intérêt, mais finalement, le titre ne décolle jamais vraiment et s’avère même plutôt anecdotique. ‘Whistle Along’ lui emboîte le pas dans un registre "what the fuck" très étonnant. Le début très cul-cul à la sauce ‘La Danse Des Canards’ en plus enfantin est interrompu par des considérations plus sombres qui contrastent tout de suite le portrait sur la deuxième moitié. On se demande alors ce que fait Pete Jones, et les transitions peuvent paraître quelque peu brouillonnes. Instrumental et expérimental, le titre affiche un visage relativement progressif bien que la question de la réelle valeur ajoutée de ce morceau reste sans réponse. Une reprise de ‘Still Alive’ clôture l’album sans rien apporter réellement à l’ensemble.

Finalement, le disque ne dure que 32 minutes, et si l’artiste parle d’un mini-album, c’est plutôt le terme d’EP qui nous vient à l’esprit. Quoi qu’il en soit, c’est avec un goût amer que se termine ce disque assez hybride, avec une première moitié intéressante et une seconde plus dispensable. Peut-être aurait-il été plus sage d’attendre quelque peu pour réaliser un véritable album digne de ce nom en mettant en avant des morceaux plus forts. Les premiers titres bien agréables ont au moins le mérite d’exister et de nous montrer que notre ami Pete Jones est en forme en ces temps si particuliers !


Plus d'information sur https://www.facebook.com/tigermothtales





LISTE DES PISTES:
01. Still Alive
02. The Mighty Fallen
03. Golden
04. Lean Into The Madness
05. Whistle Along
06. Still Alive (reprise)

FORMATION:
Andy Wilson: Guitares
Mick Wilson: Basse
Paul Comerie: Batterie
Peter Jones: Chant / Guitares / Claviers
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
CORTO1809
05/02/2021
  0 0  
3/5
Je suis assez en phase avec l'avis de Darialys. Cet album contient son lot de mélodies agréables et d'ambiances étranges mais un peu disparates sur une si courte durée pour fonctionner correctement. Et surtout, je me demande ce que vient faire ce 'Whistle Along', tour à tour naïf et répétitif au point d'en devenir irritant, le morceau représentant à lui seul un peu plus du quart du disque quand même. Reste à espérer que Tiger Moth Tales sera bien inspiré d'oublier ce titre et de reprendre les autres au sein d'un album plus consistant pour leur accorder la juste place qu'ils méritent.
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
TIGER MOTH TALES: Détails sur "Story Tellers Part Two"
 
AUTRES CHRONIQUES
PALACE: Rock And Roll Radio (2020)
A.O.R. - Palace ressort la machine à remonter le temps avec un "Rock And Roll Radio" profondément ancré dans les 80's, sans originalité mais avec une fraîcheur bienfaisante.
WOBBLER: Dwellers Of The Deep (2020)
ROCK PROGRESSIF - Avec "Dwellers Of The Deep", Wobbler gagne son pari de donner une suite aussi réussie que son superbe "From Silence to Somewhere" et synthétise à lui seul la jubilation que les amoureux du rock progressif symphonique recherchent dans cette musique.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TIGER MOTH TALES
TIGER-MOTH-TALES_A-Visit-To-Zoetermeer
A Visit To Zoetermeer (2020)
4/5
4/5
WHITE KNIGHT / ROCK PROGRESSIF
TIGER-MOTH-TALES_Story-Tellers-Part-Two
Story Tellers Part Two (2018)
4/5
4/5
WHITE KNIGHT / ROCK PROGRESSIF
TIGER-MOTH-TALES_Cocoon
Cocoon (2015)
3/5
5/5
WHITE KNIGHT / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021