ARTISTE:

OBSOLEM

(FRANCE)
TITRE:

BETWEEN SCYLLA AND CHARYBDIS

(2020)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Chant féminin, Concept-album, Epique, Mélancolique, Technique
""Between Scylla And Charybdis" est l'acte de naissance du groupe de rock progressif français Obsolem dont on aura surement des nouvelles."
ADRIANSTORK (10.02.2021)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (1) commentaire(s)

Fasciné par la mythologie grecque, le guitariste Greg Françoise a imaginé en solitaire l’histoire d’une créature synthétique qui s’éveille et découvre un monde qui se déshumanise, victime de décisions qui le font aller de mal en pis. L’expression "tomber de Charybde en Scylla" lui semble parfaitement coller au concept. Il en discute avec un ami batteur qui lui propose de monter un groupe pour faire vivre le projet : Obsolem est né, nouveau-venu dans la sphère progressive.

Le voyage débute musicalement sous les meilleurs auspices : ‘Between Scylla...’ ouvre sur une introduction abyssale un peu inquiétante contrebalancée par quelques éclairs de guitare et des claviers marillionesques. La progression est rompue par les notes cristallines de la guitare, comme une sorte d’invitation au voyage. Tout au long de l’album, Obsolem dévoile de beaux atours vocaux avec la voix suave et douce de Leia. ‘Cherry Blossom’ conjugue les charmes envoûtants de la belle chanteuse rousse à l’habileté de Greg à tirer des arpèges de guitare. Le concept sombre de l’album (le passage inexorable du temps) permet à l’équipage de voguer sur des rythmiques parfois proches du metal (‘Enter The Maze’, ‘The Curse’). De brèves respirations instrumentales permettent un répit mais leur multiplicité handicape quelque peu l’écoute. Par ailleurs certains morceaux manquent parfois de mordant, comme ‘Narcisse’ dont la trajectoire semble faire du pilotage automatique, dans un style progressif un peu scolaire.

Cependant Obsolem a toujours de l’énergie à revendre, en particulier sur les deux dernières pistes. Après une intro orientalo-australienne (au tout début, on croirait entendre un didjeridoo), ‘Diabolus Ex Machina’ a l'ingénieuse idée de faire appel à la voix hargneuse de Kriss 101 dans un style rap / hip hop, les deux voix réussissant à se marier à merveille. La dernière piste est l'envol tant attendu où les digues sont rompues, et le langage des vagues peut enfin s’exprimer sur cette expédition au long cours de dix minutes dans ce morceau qui nous rappelle certaines escapades de Mike Oldfield, Pink Floyd ou Camel, avec un solo de guitare très chaleureux et réconfortant.

Dans la grande tradition progressive, l’ultime morceau (‘... And Charybdis’) s'achève comme commence et se termine la première piste. Seule frustration, pas d’intervention vocale de Leia... Ainsi s’achève une très agréable surprise, un rock progressif d’inspiration classique, modernisé et mis au service d’un concept qui ouvre à la réflexion. Il semblerait que Lazuli et autres Nemo aient trouvé un concurrent de taille !


Plus d'information sur https://www.facebook.com/obsolem-121928503000100





LISTE DES PISTES:
01. Between Scylla
02. Cherry Blossom
03. Enter The Maze
04. Skys
05. Narcisse
06. Vertigo
07. The Curse
08. Diabolus Ex Machina
09. And Charybdis

FORMATION:
Franck Schaack: Batterie
Greg Françoise: Guitares / Basse / Claviers
Leia Oo: Chant
Peter Coutouly: Basse
Kriss 101: Chant / Invité
Red Dito: Claviers / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
TORPEDO
10/02/2021
  0
Pas mal du tout cet album ! Très bonne surprise pour un premier album.
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3.8/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE INTERVIEW
OBSOLEM (22 JANVIER 2021)
Music Waves a interviewé le groupe de rock progressif français, Obsolem, auteur de l'album ''Between Scylla...And Charybdis''
 
AUTRES CHRONIQUES
TORCH: Reignited (2020)
HEAVY METAL - En un peu plus de 40 minutes, Torch marque au fer rouge son retour aussi inattendu que réussi en proposant un "Reignited" qui aurait fait un véritable carton s’il était paru dans les années 80.
ASPHYX: Necroceros (2021)
DEATH METAL - Asphyx régurgite l'album qu'on attend de lui, tranche intemporelle de death doom funèbre et autoritaire, sans réelle surprise peut-être mais d'une évidente efficacité.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021