ARTISTE:

EYE 2 EYE

(FRANCE)
TITRE:

NOWHERE HIGHWAY

(2020)
LABEL:

PROGRESSIVE PROMOTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Concept-album, Neo
""Nowhere Highway" est une œuvre qui prend l'auditeur en otage dès les premières secondes, pour ne le relâcher qu'une fois écoulées les dernières secondes de silence du dernier titre."
TONYB (31.12.2020)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

L'aventure Eye 2 Eye, commencée il y a plus de 25 ans par Didier Pegues et Philippe Benabès, nous revient en 2020 avec un concept album présentant la suite de 'Ghosts' dont la première partie est présente sur le précédent effort du groupe, "The Light Bearer". L'histoire nous met dans la peau d'un musicien qui a perdu toute inspiration et qui se noie dans l'alcool pour essayer en vain de retrouver celle-ci. Plus généralement, il s'agit d'une réflexion autour de ce qui inspire un artiste, oscillant entre un côté sombre et la lumière.

Pour ce qui est de l'inspiration, nul doute que cet album est loin d'être autobiographique, du moins si l'on en juge le contenu proposé par Eye 2 Eye, qui s'avère encore une fois d'une richesse incroyable. Les cinq parties de ‘Ghosts’, composées au total de seize plages enchaînées, sont un véritable foisonnement d'idées, visitant de la cave au grenier tout ce que l'on apprécie dans le néo-progressif : accessible sans jamais tomber dans la facilité, mélodique sans jamais tomber dans la redite, brillamment restitué grâce à des alternances judicieuses des parties chantées et de passages instrumentaux savoureux, "Nowhere Highway" saisit l'auditeur dès les premières mesures pour ne plus le lâcher durant près de 60 minutes.

Sur le précédent opus, nous avions pointé du doigt deux points faibles constitués par le chant et la production, pas à la hauteur selon nous de l'inspiration du groupe. Pour le chant, le retour aux affaires de Jack Daly (présent sur l'album "After All") apporte un plus indéniable. Parmi tous ceux qui se sont succédés au micro tout du long de la discographie du groupe, il est sans aucun doute le plus expressif et le plus qualifié pour nous faire vivre les différentes émotions véhiculées par cette heure de musique non-stop. La production quant à elle semble profiter du passage chez PPR, avec un grand bond en avant qui rend enfin hommage aux magnifiques orchestrations des différents titres.

Car s'il y a bien un point fort sur cette nouvelle galette, c'est la minutie avec laquelle les différents titres ont été arrangés, le tout offrant une sorte de symphonie progressive sans temps mort. Après une ouverture instrumentale très mélancolique précédée de quelques notes celtiques vite rejointes par le violon et le piano, les différents titres vont s'enchaîner au fil de thèmes multiples coulant naturellement entre les oreilles de l'auditeur Les transitions sont fluides et immédiates, et le tout est servi par des orchestrations amples mettant en valeur les nombreuses parties instrumentales mid-tempo où la guitare se taille la part du lion. 

Dans un esprit similaire à celui qui anime le concept "Mouse" d'Aragon, "Nowhere Highway" emmène l'auditeur vers différentes émotions, avec notamment quelques moments de tension fort bien retranscrits ('Ghost's Creepy Voice' par exemple) ou des instants de réelle plénitude ('Virtual Sunset'). Et s'il y avait un (léger) reproche à formuler à cet album, ce serait peut-être l'absence de temps mort, de respiration au milieu de toute cette profusion musicale.

Il n'empêche : "Nowhere Highway" est une œuvre qui prend l'auditeur en otage dès les premières secondes, pour ne le relâcher qu'une fois écoulées les dernières secondes de silence du dernier titre. C'est incontestablement une nouvelle pierre angulaire à apporter au rock progressif made in France, pour lequel l'année 2020 aura été d'une qualité incroyable.


Plus d'information sur http://eyetoeye.free.fr



GROUPES PROCHES:
MARILLION, STRANGERS ON A TRAIN

LISTE DES PISTES:
01. Behind The Veil (Ghosts Part2)
02. The Hidden Muse (Ghosts Part3)
03. The Choice (Ghosts Part4)
04. Moons Ago (Ghosts Part5)
05. Nowhere Highway (Ghosts Part6)

FORMATION:
Bruno Pegues: Guitares
Didier Pegues: Claviers / Batterie
Etienne Damin: Guitares / Basse / Choeurs
Jack Daly: Chant / Choeurs
Philippe Benabes: Claviers
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (2 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
EYE 2 EYE: The Light Bearer
 
AUTRES CHRONIQUES
ORIANTHI: O (2020)
ROCK - Malgré de belles fulgurances, le nouvel album d’Orianthi, "O", peine à tenir ses promesses et s’avère un album inégal.
ECCLESIA: De Ecclesiæ Universalis (2020)
DOOM - La messe est bien dite par Ecclesia qui récite avec "Ecclesiae Universalis" le credo d'un heavy doom acéré et solennel aux allures de bûcher d'où crépitent les flammes de l'Inquisition.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT EYE 2 EYE
EYE-2-EYE_The-Light-Bearer
The Light Bearer (2017)
3/5
-/5
MUSEA / ROCK PROGRESSIF
EYE-2-EYE_The-Wish
The Wish (2012)
3/5
4/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
EYE-2-EYE_After-All
After All (2009)
3/5
4/5
MUSEA / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021