ARTISTE:

JOHN DIVA & THE ROCKETS OF LOVE

(ALLEMAGNE)
TITRE:

AMERICAN AMADEUS

(2021)
LABEL:

SPV STEAMHAMMER

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
80's, FM
"Amateurs de glam et du Hard Rock des années 80, cet "American Amadeus" est fait pour vous ! John Diva & The Rockets Of Love nous revient sur ce second opus, en version copiée/collée de son premier essai."
LYNOTT (06.01.2021)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Voici donc revenus, en cette fin d’année 2020, John Diva & The Rockets Of Love. Adepte d’un look outrageusement glam, ce combo allemand qui exhibe une attitude résolument provocatrice avait conquis il y a deux ans les nostalgiques de l’époque où Mötley Crüe tenait le devant de la scène. Son "Mama Said Rock Is Dead" avait provoqué un indéniable haussement de sourcil chez Music Waves. La fraicheur et la bonne humeur dispensées nous avaient séduits. L’hommage très (trop) appuyé aux formations phares des années 80 lui avait toutefois valu un léger bémol. Celui-ci nous avait d’ailleurs emmené à espérer que l’approche serait moins estampillée tribute band dans l’avenir. Mais, puisque Diva jure aujourd’hui ses grands dieux que stagner c’est régresser, qu’il faut s’inventer encore et encore, et que le groupe va faire un pas de plus avec ce nouvel essai, intéressons-nous à cet "American Amadeus".

Sans autre forme de procès, nous allons commencer par rassurer les fans du Monsieur. En effet, l’énergumène, bien qu’il ait question inspiration jeté son dévolu sur d’autres grands noms des 80’s, n’a pas changé d’un iota ses intentions artistiques initiales. Cet ancien roadie et coach vocal a été marqué au fer rouge par ses amours de jeunesse, et la cicatrice n’est vraisemblablement pas prête de s’estomper. Aussi, que les réfractaires aux dévotions musicales trop prégnantes s’entourent des précautions d’usage avant de s’intéresser à cet "American Amadeus". Néanmoins, reconnaissons-le, une fois de plus les Allemands nous proposent joie, bonne humeur, dérision (déraison ?), énergie, refrains radio friendly et des clichés à revendre sur leurs vidéos dantesques. Bref, c’est sex, drugs & rock’n’roll à tous les étages, ou plutôt sur tous les morceaux, et qu’importe la vacuité des textes, on n’est pas là pour ça, c’est du glam rock ne l’oublions pas.

Il est temps de passer en revue les choix de l’artiste en matière de groupes à vénérer cette fois-ci. Au programme, Mesdames et Messieurs, vous aurez donc droit à Skid Row avec 'Karmageddon', une ballade dotée d’une belle accélération finale, à Cinderella avec 'Wasted (In Babylon)' et ses chœurs galvanisants, et à Aerosmith sur le refrain de 'Drip Drip Baby' qui rappelle furieusement celui de 'Pink' de la bande à Tyler. Par ailleurs, qui aime bien honorant bien, on retrouve, comme sur le premier opus, Def Leppard sur le titre éponyme, les couplets de 'Drip Drip Baby' et ceux du morceau éponyme, mais également Bon Jovi sur 'Week End For A Lifetime'. Au-delà de ces références profondément marquées, il convient de compléter cette approche du contenu de l’œuvre en précisant que la quasi-totalité de ces morceaux auraient pu être interprétés par Steel Panther ou Reckless Love, tous deux aujourd’hui successeurs de Mötley Crüe.

Amateurs du glamour, de l’opulent et du ludique, chantres du hard rock des 80’s, ce disque est fait pour vous. John Diva & The Rockets Of Love continuent à ne rien inventer, mais au moins ne dispersent-ils pas la morosité. Leurs débordements devant prendre toute leur ampleur sur scène, gageons que nous pourrons, avec amusement, les y retrouver sous peu. Voilà bien une promesse que nous fait Monsieur Diva lui-même lorsqu’il clame à qui veut l’entendre après l’annulation de ses derniers concerts : « Je sais que vos vies vous semblent maintenant presque inutiles, mais s’il vous plaît séchez vos larmes : nous allons revenir l’année prochaine » ! Du glam dans le texte, quoi.


Plus d'information sur https://johndiva.com



GROUPES PROCHES:
MOTLEY CRUE, DEF LEPPARD, RATT, RECKLESS LOVE, VAN HALEN, GUNS'N'ROSES, BAI BANG, POISON, AC/DC, WHITESNAKE

LISTE DES PISTES:
01. Voodoo, Sex & Vampires - 3:57
02. American Amadeus - 4:00
03. Soldier Of Love - 4:04
04. Bling Bling Marilyn - 3:49
05. Champagne On Mars 2:52
06. Weekend For A Lifetime - 3:47
07. Karmageddon - 4:54
08. Wasted (In Babylon) - 4:03
09. Movin‘ Back To Paradise - 3:58
10. Drip Drip Baby - 3:51
11. This Is Rock’N’Roll - 3:27
12. 2 Hearts - 3:55

FORMATION:
J.j. Love: Guitares
John Diva: Chant
Lee Stingray: Batterie
Remmie Martin: Basse
Snake Rocket: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3.5/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
JOHN DIVA & THE ROCKETS OF LOVE: Les détails sur 'American Amadeus'
DERNIERE INTERVIEW
JOHN DIVA & THE ROCKETS OF LOVE (04 MARS 2019)
Non le rock n'est pas mort, et John Diva se fait fort de nous le prouver fort brillamment au travers de son premier album...
 
AUTRES CHRONIQUES
KATAKLYSM: Unconquered (2020)
DEATH METAL - “Unconquered” de Kataklysm propose des instants agréables, mais insuffisants pour terrasser les foules et conquérir les amateurs.
CINDY BLACKMAN SANTANA: Give The Drummer Some (2020)
JAZZ - Trop long, trop souvent insipide et trop rarement inspiré, "Give The Drummer Some" est un album à oublier bien vite, tant il ne rend pas justice au talent de Cindy Blackman Santana.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT JOHN DIVA & THE ROCKETS OF LOVE
JOHN-DIVA--THE-ROCKETS-OF-LOVE_Mama-Said-Rock-Is-Dead
Mama Said Rock Is Dead (2019)
3/5
5/5
SPV STEAMHAMMER / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021