ARTISTE:

WIG WAM

(NORVÈGE)
TITRE:

NEVER SAY DIE

(2021)
LABEL:

FRONTIERS RECORDS

GENRE:

HARD ROCK MELODIQUE

TAGS:
FM
"Le bien-nommé "Never Say Die" marque le retour de Wig Wam sur les sommets du hard rock puissant, mélodique et rafraîchissant."
LOLOCELTIC (02.03.2021)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Et encore une reformation que nous n’attendions plus ! Quand Wig Wam s’était séparé en 2014, nous avions vu Glam partir former le très bon Ammunition avec Erik Martensson (Eclipse, W.E.T., etc…) alors que Teeny et Flash rejoignaient Jorn. Pourtant, le quatuor revenait sur les planches en 2019 pour participer à quelques festivals et c’est donc un nouvel opus logiquement intitulé "Never Say Die" qui vient valider cette résurrection des leaders du glam-FM norvégien. Néanmoins, étant donné les qualités très inégales des retours aux affaires de plusieurs formations lors des dernières années, les réserves étaient de mise.

Elles ne tardent pas à voler en éclat à l’écoute de cette salve de 11 titres et une introduction qui prouvent que Wig Wam est toujours une pointure en matière de mélodies énergiques. Les refrains imparables se succèdent et la recette particulière du gang d’Oslo prend toujours aussi bien. Il y a d’abord ce délicat équilibre entre la puissance de riffs qui sortent directement du metal, des mélodies et des accroches typiques du hard mélodique, et une attitude festive caractéristique du glam. Tout ceci est porté par une section rythmique sans faille et sans chichi, un Teeny qui multiplie les riffs tranchants et les soli lumineux, et un Glam au charisme incontestable et au grain de voix qui n’est pas sans rappeler un certain David Coverdale (Whitesnake).

Suivant cette ligne directrice, les titres n’en sont pas moins variés sans perdre la cohérence de l’ensemble. Lancé par ‘The Second Crusade’, introduction cinématique, le titre éponyme est un single imparable alliant puissance et dynamisme et doté d’un refrain euphorisant. Second extrait de cet opus, ‘Kilimanjaro’ est tout aussi accrocheur en empruntant une voix plus classic-rock aux accents Bon Joviens et aux effluves de poussière et d’alcools frelatés. Et s’il est difficile d’extraire certains titres d’un ensemble sans réelle faiblesse, nous noterons cependant le puissant et bien nommé ‘Hypnotised’, le tranchant et reptilien ‘Where Does It Hurt’ et le monumental et bluesy ‘Hard Love’ avec leurs touches dignes de Whitesnake - sans jamais contrefaire la formation de David Coverdale pour autant. La ballade ‘My Kaleidoscope Ark’ nous replonge dans la grande époque des Cinderella et Poison sans sentir la naphtaline, bien au contraire. Chanté par Flash, le punkisant ‘Call Of The Wild’ est plus surprenant, tout comme l’instrumental ‘Northbound’.

C’est sur un ‘Silver Lining’ très 70’s et balançant entre les Beatles et Led Zeppelin que l’ensemble prend fin dans une ambiance apaisante et positive conclue par un solo lumineux. Avec son mélange énergétique et euphorisant, Wig Wam marque ce début d’année mélodique de son empreinte. En ces temps troublés, cette livraison alliant puissance et bonne humeur apporte une fraîcheur bienfaisante qui permettra aux amateurs, et aux autres, de recharger leurs batteries, et aux Norvégiens de reprendre directement leur place sur les sommets du genre.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/wigwam.official





LISTE DES PISTES:
01. The Second Crusade - 0:54
02. Never Say Die - 4:04
03. Hypnotized - 3:56
04. Shadows Of Eternity - 3:33
05. Kilimanjaro - 3:55
06. Where Does It Hurt - 4:16
07. My Kaleidoscope Ark - 4:34
08. Dirty Little Secret - 3:51
09. Call Of The Wild - 4:42
10. Northbound - 3:53
11. Hard Love - 3:33
12. Silver Lining - 6:16

FORMATION:
Flash (Bernt Jansen) : Basse
Glam (Åge Sten Nilsen) : Chant
Sporty (Øystein Andersen) : Batterie
Teeny (Trond Holter) : Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
WIG WAM: Nouvel album en janvier
 
AUTRES CHRONIQUES
RICKY WARWICK: When Life Was Hard And Fast (2021)
HARD ROCK MELODIQUE - "When Life Was Hard And Fast" est un bien bel opus du chanteur de Black Star Riders. Avec cet album parfois bien énervé, parfois d'une sensibilité à fleur de peau, Ricky Warwick devrait entrainer dans son sillage un large auditoire.
NAVE & THE GHOST COLLECTORS: Nave & The Ghost Collectors (2020)
ROCK - La Norvège, l'autre pays du blues grâce à Nave & The Ghost Collectors.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT WIG WAM
WIG-WAM_Wall-Street
Wall Street (2012)
4/5
3/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
WIG-WAM_Non-Stop-Rock-And-Roll
Non Stop Rock And Roll (2010)
4/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022