.
.
ARTISTE:

ANGELICA

(SUÈDE)
TITRE:

ALL I AM

(2020)
LABEL:

FRONTIERS RECORDS

GENRE:

A.O.R.

TAGS:
80's, Chant féminin, FM
"Sans être révolutionnaire et en restant encore assez formaté, "All I Am" offre néanmoins quelques douceurs bienvenues et confirme le talent vocal d’Angelica."
LOLOCELTIC (09.12.2020)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (1) commentaire(s)

Est-il suffisant de confier des compositions moyennes à une chanteuse à la voix talentueuse et à la plastique avantageuse pour faire un album au minimum intéressant ? La réponse est bien évidemment non et nous n'avions pas fait preuve d'une grande tolérance envers Angelica et son premier opus ("Thrive" – 2013) aux titres trop formatés. Sept années plus tard, la chanteuse de The Murder Of My Sweet remet le couvert en solo en bénéficiant toujours du soutien rapproché de son compère Daniel Flores qui se charge ici des claviers, de la batterie et de la production. Pour ce nouvel opus, le binôme a également fait appel à Michael Palace (Palace, Code Red, Find Me, First Signal, etc…) pour embellir l’ensemble de sa guitare magique, tout en assurant également les lignes de basse et quelques vocaux. Très bien, rétorquerez-vous, mais il y avait aussi des musiciens talentueux sur "Thrive" et cela n’en a pas fait un opus intéressant pour autant ! C’est exact et il est grand temps de vérifier si ces craintes seront apaisées ou confirmées par le nouveau venu intitulé "All I Am".

En lançant l’écoute du single ‘Calling’ qui ouvre cet opus, la tentation est grande de ne pas aller plus loin. Avec son AOR-Pop-FM synthétique, ce titre semble devoir nous replonger dans les affres du précédent opus. Angelica Rylin est toujours aussi belle et chante toujours aussi bien, le titre n’est pas particulièrement désagréable et la production est impeccable. Pourtant, tout semble réuni pour nous resservir une brochette de morceaux préformatés à la profondeur évitant toute noyade émotionnelle. Pourtant, et même si la suite ne nous épargne pas quelques autres pièces à digestion immédiate (‘Addicted To You’, ‘Living On High Hopes’), il serait dommage de ne pas s’arrêter sur certains efforts notables qui permettent à "All I Am" d’atteindre un niveau acceptable.

La plupart des pièces intéressantes ont tendance à proposer une douceur bienvenue en ces temps troublés, mais c’est bien avec une dynamique entraînante et un refrain catchy que ‘Beat Them All’ est le premier morceau à nous questionner sur le bien-fondé de nos premiers a priori négatifs. Il est plus tard rejoint par ‘A Pounding Heart’ dans le même esprit. Entre temps, la ballade ‘I’m Sorry’ arrive à émouvoir les cœurs sensibles qui battent derrière les armures de rockeurs. Classique mais touchante et œuvrant dans un style US que ne renierait pas Bon Jovi, elle bénéficie également de l’un des (trop) rares et lumineux soli de Michael Palace. Dans cette douceur apaisante, la plus cinématique ‘Don’t Say Goodbye’ est un peu trop sirupeuse malgré l’intervention d’un chant masculin (Michael Palace ?) alors que ‘Angel’ tient mieux la route. Enfin, il serait dommage de passer à côté du mid-tempo folk-rock ‘Time And Space’ authentique et apaisant comme un coucher de soleil. Quant à ‘Time To Go Home’, il conclut l’ensemble avec talent, proposant une belle intensité émotionnelle et un nouveau joli solo.

Alors qu’il aurait été tentant de jeter cet opus pour le laisser disparaitre aux côtés de son prédécesseur, "All I Am" réussit à proposer quelques titres suffisamment touchants pour que ce sort lui soit épargné. Cela ne suffit pas à propulser la carrière d’Angelica dans la division des artistes incontournables ou révolutionnaires, mais permet néanmoins de prendre le temps de profiter de quelques douceurs bienvenues et d’admirer la superbe voix de son interprète. Encore un effort et le prochain album pourrait cette fois se montrer réellement incontournable.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/angelica.rylin/





LISTE DES PISTES:
01. Calling - 4:10
02. Beat Them All - 3:22
03. Addicted To You - 3:13
04. I’m Sorry - 4:07
05. Time And Space - 3:54
06. Don’t Say Goodbye - 2:51
07. Still Bleeding - 4:33
08. Living On High Hopes - 3:16
09. A Pounding Heart - 3:40
10. Angel - 3:33
11. Time To Go Home - 4:47

FORMATION:
Angelica Rylin: Chant
Daniel Flores: Claviers / Batterie / Choeurs
Michael Palace: Guitares / Basse
Pedro Cesar Camargo: Guitares / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
TORPEDO
09/12/2020
  0
Très sympa... Belle voix, des titres peut être passe-partout et sans doute un peu mielleux mais très agréables.
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3.2/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
ANGELICA RYLIN: Nouvel album solo en novembre
 

"Découvrez le groove de Rock de Sterpi!"
AUTRES CHRONIQUES
PANEM: Zeitgeist / Absolute Monopoly (2020)
POP - Gardez en tête le nom de Panem, groupe français à la signature rock multiforme accessible et appliqué. Avec un premier EP balayant la pop, le rock progressif et la soul avec un talent remarquable, Panem est promis à un bel avenir.
KILLER BE KILLED: Reluctant Hero (2020)
THRASH - "Reluctant Hero" est un album brut de décoffrage et puissant, parvenant à mettre en exergue les caractéristiques et les qualités de chacun des membres de Killer Be Killed pour un résultat réussi.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ANGELICA
ANGELICA_Thrive
Thrive (2013)
3/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / A.O.R.
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022