ARTISTE:

W.E.T.

(SUÈDE)
TITRE:

RETRANSMISSION

(2021)
LABEL:

FRONTIERS RECORDS

GENRE:

HARD ROCK MELODIQUE

TAGS:
80's, FM
"Quatrième opus et quatrième as sorti de la manche des Suédois, ce "Retransmission" est une fois de plus une réussite signée W.E.T."
LYNOTT (05.02.2021)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (1) commentaire(s)

Voilà déjà une douzaine d’années que W.E.T. (pour l'origine du patronyme, cf. les chroniques précédentes)  nous régale avec ses productions. A la suite des déjà très goûteux trois premiers opus, "Earthrage" avait mérité sa place sur une table gastronomique. Trois années se sont écoulées depuis lors et, même si ce maudit temps passe trop vite, nous trouvions qu’il était bien long tant nous étions impatients de faire connaissance avec les nouveaux travaux du désormais fameux quintet. "Retransmission" arrive donc à point pour assouvir notre empressement.

En fait de quintet, c’est un sextet qui vient nous rendre ici visite. En effet, Erik Mårtensson ayant décidé de lâcher la basse pour ne conserver que la guitare, un bassiste fait son apparition. Celui-ci ne vous est certainement pas inconnu puisque Andreas Passmark officie chez Royal Hunt. Quant aux maîtres des lieux, ceux qui ont donné naissance au projet et qui ont tous une autre vie musicale en dehors de W.E.T., ils sont toujours à bord de la machine à tubes.

W.E.T. fait dans le hard rock mélodique énergique et addictif, entre le in-your-face melodic rock et le feel-good melodic rock, comme disent les adeptes de la langue de Shakespeare. Le combo, un pied campé dans les 80’s et l’autre enraciné dans le monde moderne, a trouvé de ce fait une assise dont il revendique l’origine ambivalente. Bien qu’il ne soit pas évident de faire cohabiter classicisme et modernisme, W.E.T. parvient à trouver ce bel équilibre. Il réussit par ailleurs le challenge de proposer des compositions suffisamment insidieuses pour rester attractives sur la durée, ce qui n’est pas forcément la qualité première du style musical.

Ce nouvel opus est une réussite, une fois de plus. Notez toutefois que "Retransmission" tient bien plus des travaux d’Eclipse que ceux de Talisman et de Work Of Art. Mårtensson a une influence indéniable au sein du groupe - qu’il conduise celui-ci vers les contrées de son combo d’origine volontairement ou sans intention particulière, la question reste posée. Mais il est évident que cette nouvelle petite gâterie musicale exhale Eclipse à plein nez. Elle fleure l’arena rock par tous les pores de sa peau.

Aucune fausse note n’est à déplorer ici. Evoquons pour preuve l’entrée en matière avec 'Big Boys Don’t Cry' où les couplets s’avèrent plus hargneux que le refrain fort AOR, et  le très réussi 'Moment Of Truth'. Rajoutons le galvanisant 'Call Of The Wild' et le porteur 'Got To Be About Love' qui trompent leur monde avec leur démarrage en douceur pour mieux exploser par la suite. Et n’oublions pas les deux hits parmi les hits que sont 'Beautiful Game' et 'Final Kiss', l’épique et oriental 'How Far To Babylon' qui renvoie à Ten, et la ballade 'What Are You Waiting For' où Soto démontre, à qui en douterait encore, l’étendue de son talent. La qualité est ici linéaire, et voilà des années que ça dure.

Quatrième opus et quatrième as sorti de la manche des Suédois, voilà qui s’appelle rafler la mise. Mais rassurez-vous, vous pouvez à votre tour toucher le jackpot, il vous suffit de vous procurer ce "Retransmission". Il vous assurera de longues d’heures d’écoute des plus plaisantes. W.E.T. est un ami qui vous veut du bien, gageons que vous saurez profitez de sa bienveillance musicale.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/wetofficialpage





LISTE DES PISTES:
01. Big Boys Don't Cry
02. The Moment Of Truth
03. The Call Of The Wild
04. Got To Be About Love
05. Beautiful Game
06. How Far To Babylon
07. Coming Home
08. What Are You Waiting For
09. You Better Believe It
10. How Do I Know
11. One Final Kiss

FORMATION:
Andreas Passmark: Basse
Erik Martensson: Guitares / Claviers / Choeurs
Jeff Scott Soto: Chant
Magnus Henriksson: Guitares
Robban Bäck: Batterie
Robert Säll: Guitares / Claviers
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
KINGEDDIE
07/02/2021
 
51
0
Je souscris pleinement à la critique de Lynott : ce W.E.T est une vraie réussite, grâce entre autres à la paire de gratteux de Eclipse qui nous ravissent avec leurs lignes mélodiques qui nous rappellent par moment Def leppard et des solis magnifiques...bref, les Suédois prouvent une fois encore qu'ils se situent sur la plus haute marche du podium du métal mélodique : bon nombre de groupes feraient bien de s'en inspirer !!
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (3 avis)
STAFF:
4/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
W.E.T.: Nouvelle vidéo
 
AUTRES CHRONIQUES
PSYKUP: Hello Karma! (2021)
METAL ALTERNATIF - Au sommet de son art et de sa puissance de frappe, Psykup nous offre avec "Hello Karma !" le meilleur remède à la déprime ambiante.
FOREST IN BLOOD: Haut Et Court (2020)
HARDCORE - Avec "Haut Et Court", Forest In Blood balance un pavé de hardcore thrash d'une rare force et au message tout aussi fort.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT W.E.T.
W-E-T-_Earthrage
Earthrage (2018)
5/5
4/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
W-E-T-_One-Live-–-In-Stockholm
One Live – In Stockholm (2014)
4/5
2/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
W-E-T-_Rise-Up
Rise Up (2013)
4/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
W-E-T-_W-E-T-
W.E.T. (2009)
4/5
5/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021