ARTISTE:

SAUL

(ETATS UNIS)
TITRE:

RISE AS EQUALS

(2020)
LABEL:

SPINEFARM RECORDS

GENRE:

METAL ALTERNATIF

TAGS:
Chant éraillé
"Avec son solide et accessible premier album "Rise As Equals", le groupe américain Saul a les armes pour se faire un nom dans la pléthorique scène de rock/metal alternatif actuelle."
NUNO777 (15.12.2020)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

A la fin des années 2000, en plein Iowa, un groupe de heavy écume les dates pour roder un répertoire et consolider ses prestations. Quelques EP et démos plus tard, le groupe devient Saul et sort son premier album intitulé "Rise As Equals".

Si les musiciens de Saul citent des influences qui ont plus à voir avec le metal progressif et le djent (Tool, Tesseract et Monuments), il faut plutôt appréhender Saul comme un groupe de rock/metal alternatif moderne qui puise certains de ses arrangements dans les codes de l’électro. "Rise As Equals" explore un schéma d’alternance de puissance et de calme qui structure une grande partie des titres de l’album. Que la combinaison de cette alternance soit couplet-refrain ou l’inverse, le groupe utilise un type de riffing proche de celui du djent apportant une forte densité et des textures électro complétées d’une surproduction dans les voix, avec pour effet d’émousser les plus tranchantes aspérités.

A côté de ces compositions hybrides, on trouve des chansons d’une modération davantage mid-tempo (‘Levee’ ou le réussi final ‘Welcome To The Machine’ et ses longues tenues de note au refrain) et quelques interstices foudroyants qui placent Saul à la lisière du metalcore. On peut profiter de belles saisies d’énergie brute comme l’excellent ‘Inside’, qui a un côté Alter Bridge, le boursoufflé ‘Brother’ ou le saccadé ‘Don’t Close Yours Eyes’. A l’aise techniquement, le groupe travaille ses finitions avec de nombreux soli et affiche une vraie diversité dans la granulométrie vocale.

Tout est mis en œuvre par les musiciens de Saul pour passer un moment satisfaisant de rock moderne avec son quota de mélodies, de refrains et ses formats courts et efficaces. On aura des difficultés à extraire un titre plus qu’un autre, l’album jouissant d’une cohésion monolithique, sans faute de goût ni paroxysme. Avec quatorze titres et plus de cinquante minutes au compteur, le seul écueil est de laisser s’installer une forme de sentiment de monotonie.

Avec un premier album solide, Saul assure ses débuts dans le grand bain du rock/metal moderne alternatif. Il faudra néanmoins montrer un peu plus de caractère à l’avenir pour se détacher plus franchement dans une production actuelle importante.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/saulbandofficial/



GROUPES PROCHES:
BRING ME THE HORIZON, LINKIN PARK


LISTE DES PISTES:
01. Trial By Fire
02. Looking To Fight
03. Brother
04. King Of Misery
05. Get It Right
06. Rise As Equals
07. Inside
08. Don’t Close Your Eyes
09. Levee
10. Here & Now
11. The Toll
12. Things Change
13. Sticks and Stones
14. Welcome To The Machine

FORMATION:
Blake Bedsaul: Chant
Myles Clayborne: Batterie
William Mcilravy: Basse
Zach Bedsaul: Chant / Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
SAUL : Nouvelle vidéo
 
AUTRES CHRONIQUES
VERBAL DELIRIUM: From The Small House Of Weakness (2013)
ROCK PROGRESSIF - Bien plus contrasté et moins homogène que son prédécesseur, "From The Small House of Weakness" est un album au caractère avant-gardiste et expérimental beaucoup plus affirmé. Troublant et séduisant.
UNITED GUITARS: Vol. 2 (2020)
ROCK - Avec ce volume 2 encore plus éclectique que le volume 1, United Guitars est une déclaration d’amour à la guitare électrique.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021