ARTISTE:

TRANK

(FRANCE)
TITRE:

THE ROPES

(2020)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

METAL ALTERNATIF

TAGS:
80's, Chant grave, Dissonant, Intimiste, Mélancolique
""The Ropes" est le deuxième album de Trank qui confirme son statut d'outsider du rock en nous proposant une formule double entre metal et cold wave."
ADRIANSTORK (18.12.2020)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Depuis une dizaine d'années, Trank roule sa bosse à travers toute l'Europe. Le groupe franco-suisse a même réussi à taper dans les oreilles d'autres mastodontes comme Deep Purple, Anthrax, Disturbed ou Papa Roach. Si ce patriarcat est flatteur, il peut à la longue s'avérer fatal et en cas de faux pas, cruellement éteindre ce qui n'aura été qu'un feu de paille. Heureusement nous n'en sommes pas là et Trank s'est concentré sur ce qu'il sait faire de mieux en nous proposant son deuxième album, ''The Ropes''.
 
L'album débute avec un 'Shining' étouffant mais efficace avec son refrain fédérateur. C'est comme si le groupe nous glissait sa carte de visite comme pour mieux nous faire comprendre à quelle sauce nous serions mangés. Une première écoute distraite pourrait laisser supposer que le groupe a voulu faire parler la poudre au détriment de toute émotion. Mais Trank a réussi à insuffler à son premier protégé une respiration. Plongés dans une eau noire, nous voyons à travers les remugles une force lumineuse. Cela pourrait expliquer le patronyme du groupe aux confins des genres musicaux : puissant rageur et axé metal (le tank) mais en même temps brûle une flamme intime (la transe) que l'on pourrait retrouver dans la cold wave ou le rock gothique.

Peu ou prou, Trank ne va pas dévier de cette trajectoire, faisant parfois regretter un petit manque de surprise, certaines pistes donnant le sentiment de doublon. L'intrépide auditeur en quête de sensations n'en sera pourtant pas dépourvu. 'The Road' est un voyage au-dessus des étendues ténébreuses : 'The Ropes' se drape d'une couleur progressive, 'Forever And A Day' met de côté sa rage pour se concentrer sur l'atmosphère de regret qui en découle (ou peut-être pour nous préparer aux flammes de 'In Troubled Times'). Michel André Jouveaux est le porte-parole de notre enfer intime. Sa voix épouse la dualité de la musique du groupe. Pétrie de rage, au son du cri final de 'Take The Money And Run', elle sait aussi se faire mélancolique comme sur 'Undress To Kill', teinté d'un fort esprit nostalgique. L'album s'achève en apothéose avec l'instrumental 'Refugee'. Ne serait-ce pas un indice pour nous révéler la nouvelle forme de Trank : du metal atmosphérique ?

Trank n'a peut-être pas réalisé l'album de l'année, la faute en est à sa formule parfois prévisible. Mais l'écoute - voire les écoutes - de ''The Ropes'' est hautement conseillée à l'auditeur ouvert qui aurait envie de traverser le portail de la mélancolie et des ténèbres. De nature schizophrène, la musique de Trank est la bande-son parfaite d'une descente aux enfers.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/trankmusic/



GROUPES PROCHES:
ANTHRAX, DEEP PURPLE, THE CURE

LISTE DES PISTES:
01. Shining
02. Illustrated Girl
03. The Ropes
04. Undress to Kill
05. Forever and a Day
06. In Troubled Times
07. Again
08. Chrome
09. The Road
10. Take the Money and Run
11. Bend or Break
12. Refugee

FORMATION:
David Spatola: Basse
Johann Evanno: Batterie
Julien Boucq: Guitares
Michel André Jouveaux: Chant / Claviers
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
TRANK DEVOILE LES FICELLES DE SON NOUVEL ALBUM!
DERNIERE INTERVIEW
TRANK (10 SEPTEMBRE 2020)
Avec son deuxième album "The Ropes", TRANK dévoile les ficelles de son art maîtrisé entre metal et cold wave.
 
AUTRES CHRONIQUES
PHIL CAMPBELL AND THE BASTARD SONS: We're The Bastards (2020)
HARD ROCK - Avec "We’re The Bastards", Phil Campbell And The Bastards Sons s’impose logiquement comme l’héritier naturel de Motörhead, préférant perpétuer la flamme en la renouvelant plutôt qu’en la dupliquant.
LAURI: New World (2011)
AUTRES - Avec "New World", Lauri Ylönen s’éloigne du monde de The Rasmus pour offrir une œuvre dépaysante et expérimentale au cœur d’un monde synthétique et glacé sur lequel règne une profonde mélancolie.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021