.
.
GROUPE/AUTEUR:

LOS OJOS CARNIVOROS

(FRANCE)

TITRE:
EP 03 (2020)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
ROCK

""EP 03" de Los Ojos Carnivoros prouve que l'on est en face d'un musicien talentueux et généreux qui, s'il arrive à canaliser sa grande créativité, saura tirer son épingle du jeu."
CALGEPO - 21.07.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Si l'Angleterre a Steven Wilson, l'Amérique Neal Morse, en France nous avons Fabien Guy. En effet les trois artistes ont le point commun de multiplier les projets musicaux comme autant d'envie de recherches sonores leur permettant d'exprimer leur grande créativité. Avec leur propension à proposer des sorties rapprochées et de multiplier les projets, ces artistes traînent souvent dans leur sillage le risque de créer chez l'auditeur une certaine lassitude, voire de tarir leur source inventive.

C'est donc à quelques mois après "EP 02" que Los Ojos Carnivoros sort son "EP 03", clôturant peut-être la première trilogie à l'image d'un Star Wars musical. Qu'importe ici la recherche d'un concept qui si ça se trouve n'existe pas, on retrouve ici l'aspect le plus "festif" de l'artiste, sa face la plus lumineuse et ceci d'emblée avec 'L'épine Décadente' qui démarre pied au plancher pour ensuite évoluer vers une loop plus coulée et hypnotique comme semble les aimer Los Ojos Carivoros. Alors que l'auditeur s'attend à ce que cette mesure se répète à l'infini, Fabien surprend en envoyant un dernier tiers de haute volée avec une rythmique presque metal agrémentée d'un beau solo de guitare que l'on aurait aimé plus développé.

De guitare il en sera question dans le nerveux 'Just A Coma In A Bumper Car' qui rappelle certaines structures de Porcupine Tree (période "In Abstentia") dans cette façon d'aborder un côté agressif pour ensuite progresser vers un mouvement plus mélodique, avec des percussions chaloupées qui auront un plus grand rôle par la suite. En effet, 'Allissomamayé' reprend ces percussions africaines apportant un petit côté exotique au projet. Elles introduisent un mur du son avec un riff de guitare qui vient casser cette ambiance dansante. La suite du titre évolue vers un passage tendant vers des mesures plus dramatiques de grande tension. Mais très vite 'Happy Fingers' vient remettre un peu de gaieté et de délire notamment dans le choix des sons de synthé qui rappellent ceux des années 80. Il y a toujours ce fil rouge cher à Fabien Guy de ne pas s'enfermer dans quelque chose de figé mais au contraire d'évoluer en apportant une touche progressive qui vient casser la linéarité supposée des morceaux.

Point de lassitude ici mais un peu de frustration avec cet "EP 03" car les morceaux sont très courts et auraient peut-être mérité quelques développements car certaines idées sont très bonnes comme les solos de guitares bien maîtrisés ou les délires artistiques. Ce n'est peut-être pas le but de l'artiste qui voit ce projet comme un moyen de montrer une facette plus joyeuse et plus directe que ses autres projets. Cette frustration mise de côté, ce nouvel EP prouve que l'on est en face d'un musicien talentueux et généreux qui, s'il arrive à canaliser sa grande créativité, saura tirer son épingle du jeu. Mon petit doigt me dit qu'on aura des nouvelles bientôt.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/locsecretband/



GROUPES PROCHES:
BODIE, COURROUX

LISTE DES PISTES:
01. L'épique décadence - 4:52
02. Just a coma in a bumper car - 3:03
03. Allissomamayé - 2:36
04. Happy fingers - 2:40


FORMATION:
Fabien Guy: Guitares / Basse / Claviers / Batterie

TAGS:
Accessible / FM, Expérimental, Happy / Délirant, Indépendant, Instrumental
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC LOS OJOS CARNIVOROS
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
EXESS: Deus Ex Machinae (2020)
METAL ALTERNATIF Truffé de riffs groovy, "Deus Ex Machina" est un disque punchy et immédiat contrasté par un chant féminin léger pour un cocktail réussi.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
TUPLE: Wooden Box (2020)
HARD ROCK MELODIQUE Autobiographique, honnête et captivant, "Wooden Box" permet à Tuple de révéler tout son talent en pleine lumière avec un AOR mélodique, énergique et imparable.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT LOS OJOS CARNIVOROS
LOS-OJOS-CARNIVOROS_Ep-02
Ep 02 (2020)
3/5
5/5
AUTRE LABEL / ROCK
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020