GROUPE/AUTEUR:

NAGLFAR

(SUÈDE)

TITRE:
CERECLOTH (2020)
LABEL:
CENTURY MEDIA RECORDS
GENRE:
BLACK METAL

"D'une efficacité éprouvée,"Cerecloth" est un album de black metal à la suédoise sans surprise enfanté par des vétérans qui ne forcent pas vraiment leur talent."
CHILDERIC THOR - 30.06.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Nous les avions presque oubliés ces Suédois qui, à défaut d'avoir enfanté des œuvres majeures du genre, peuvent au moins faire valoir leur (presque) trente ans d'activité sans n'avoir jamais renoncé à dresser les couleurs crépusculaires de ce black metal typiquement suédois, avec beaucoup de mélodies dedans. Mais avare de sa semence, Naglfar n'avait plus donné signe de vie discographique depuis un "Téras" déjà effacé de notre mémoire. Que faut-il donc espérer de son successeur ?

Le groupe faisant partie de ceux qu'on ne risque pas de prendre en flagrant délit d'évolution, il n'y a par conséquent pas grand-chose à attendre de "Cerecloth" si ce n'est une tranche d'art noir hyper efficace qui fait toujours son petit effet sur scène. Animé par trois mercenaires du genre qui ont promené leur cartouchière aussi bien chez Setherial, Ancient ou Bewitched dont Marcus E. Normann (guitare et basse) et Kristoffer W. Olivius (chant) font d'ailleurs toujours partie, le trio a du métier et ne peut ainsi être qu'à l'origine d'une offrande techniquement imparable ('Like Poison For A Soul'). Alternant les mid-tempos qui s'abîment dans les arcanes de la terre ('Cry Of The Seraphim') et les agressions féroces ('A Sanguine Tide Unleashed'), les Scandinaves n'ont pas leur pareil pour étendre un voile nocturne ('Vortex Of Negativity').

Mais, un peu comme son compatriote Necrophobic, Naglfar peine désormais à marquer les esprits et rares sont les titres émaillant "Cerecloth" à imprimer des stigmates dans la chair, hormis peut-être un 'Necronaut' plus doom death que black. Même la pièce épique 'Last Breath Of Yggdrasil', censée fermer le ban en beauté, s'écrase contre le mur de la banalité. Du mastering confié à Dan Swanö en passant par la pochette que signe Kristian Wahlin (At The Gates, Dark Funeral, Dark Tranquillity...), on se croirait presque revenu dans les années 90 !

En définitive, si ce septième méfait n'enrayera pas son relatif déclin, Naglfar demeure malgré tout un "nom", expliquant sa place au sein de l'écurie Century Media et le respect, mérité au demeurant, que lui vouent les amateurs de ce bon vieux black metal des familles, vierge de la moindre originalité sinon de prises de risque mais assurance cependant d'une expression aussi acérée que ténébreuse...

Plus d'information sur http://www.naglfar.net/



GROUPES PROCHES:
DIMMU BORGIR, EMPEROR, CRADLE OF FILTH, MARDUK

LISTE DES PISTES:
01. Cerecloth - 04:05
02. Horns - 04:38
03. Like Poison For The Soul - 06.31
04. Vortex Of Negativity - 05:02
05. Cry Of The Serafim - 04:25
06. The Dagger Of Creation - 05:07
07. A Sanguine Tide Unleashed - 03:54
08. Necronaut - 03:29
09. Last Breath Of Yggdrasil - 06:30


FORMATION:
Andreas Nilsson: Guitares
Kristoffer "Wrath" Olivius: Chant
Marcus E. Normann: Guitares / Basse


TAGS:
90's, Sombre
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC NAGLFAR
DERNIERE ACTUALITE
Naglfar: Téras
Toutes les actualités sur NAGLFAR
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
THE SLEEP EAZYS: Easy To Buy, Hard To Sell (2020)
ROCK The Sleep Eazys a beau être un projet récréatif pour Joe Bonamassa, "Easy To Buy, Hard To Sell" s’avère un album surprenant de vitalité et d’éclectisme, entre jazz et rock.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
LESOIR: Mosaic (2020)
ROCK PROGRESSIF Art rock, progressif moderne ou rock alternatif, peu importe l'étiquette qu'on lui donne, "Mosaic" est un mélange de mélodies évidentes et d'audaces interprété par un groupe dont le plaisir de jouer se communique à l'auditeur.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT NAGLFAR
NAGLFAR_Teras
Téras (2012)
4/5
4/5
CENTURY MEDIA RECORDS / BLACK METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020