GROUPE/AUTEUR:

LESOIR

(HOLLANDE)

TITRE:
MOSAIC (2020)
LABEL:
GLASSVILLE
GENRE:
ROCK PROGRESSIF / ROCK ALTERNATIF

"Art rock, progressif moderne ou rock alternatif, peu importe l'étiquette qu'on lui donne, "Mosaic" est un mélange de mélodies évidentes et d'audaces interprété par un groupe dont le plaisir de jouer se communique à l'auditeur."
CORTO1809 - 30.06.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Les musiciens de Lesoir seraient-ils des lecteurs assidus de Music Waves ? Eh bien, à l'écoute de leur cinquième album, "Mosaic", nous n'en serions pas étonnés. Car, si leur disque précédent, "Latitude", avait recueilli une appréciation favorable, nous pointions du doigt deux défauts : une durée un peu excessive générant une perte d'attention de l'auditeur et un petit côté "metal à chanteuse" assez banal. Deux défauts gommés dans "Mosaic".

Il est facile de constater que l'album atteint la durée raisonnable de 45 minutes. Il est probable que le retour du vinyle n'y est pas étranger mais nous ne pouvons que nous réjouir d'éviter le trop plein de musique que certains groupes se croient obligés de nous faire ingurgiter pour profiter au maximum des capacités du CD, quitte à bien souvent tomber dans le remplissage. Quant au metal à chanteuse, si Maartje Meessen n'a rien perdu de sa puissance vocale, elle l'utilise avec plus de modération et les compositions ont abandonné les riffs agressifs et la batterie lourdingue. Bien leur en a pris !

Ce n'est pas pour autant que Lesoir en a perdu son dynamisme mais il est utilisé à meilleur escient. La dualité rock progressif moderne/metal qui plombait un peu l'opus précédent est remplacée par un art rock souvent nerveux et enlevé donnant à "Mosaic" son unité de ton sans pour autant lui enlever une diversité suggérée par son titre et sa très jolie pochette.

Car aux côtés de chansons raffinées ('Mosaic', 'Somebody Like You', 'Measure of Things', 'Two Faces'), d'accès facile bien qu'introduisant toujours des variations de thème et des jeux de nuances, se retrouvent des titres plus surprenants comme 'Is This It ?' avec ses "yes, yes, yes" méprisants et sarcastiques et sa batterie tribale, 'Dystopia' qui alterne récitatifs tirés de "1984" (le roman de George Orwell) et instrumentaux planants floydiens avant de se tourner vers un post rock spatial, ou 'It's Never Quiet' qui, après un début conventionnel pour le groupe, se transforme au son d'une flûte et de murmures féminins en un morceau donnant irrésistiblement envie de danser et de sautiller sur place malgré une ambiance de plus en plus lourde et inquiétante.

Les compositions sont interprétées par un groupe talentueux qui respire l'envie de jouer, communiquant son enthousiasme à l'auditeur. Maartje Meessen chante d'une voix pleine et sensuelle, joliment accompagnée par les chœurs et contre-chants d'Eleën Bartholomeus. Les guitares foisonnent d'arpèges, riffs et solos, et le duo rythmique est à la fois très présent et suffisamment en retrait pour qu'on l'apprécie sans être envahissant, le tout étant servi par une production au cordeau.

Art rock, progressif moderne ou rock alternatif, peu importe l'étiquette qu'on souhaite lui donner, "Mosaic" n'est jamais ennuyeux ni hermétique, dosant les accalmies et les moments intenses, les mélodies évidentes et les audaces. A déguster sans modération !

Plus d'information sur https://www.facebook.com/lesoir.band/



GROUPES PROCHES:
THE GATHERING, IO EARTH, PINK FLOYD, ANATHEMA, TOOL

LISTE DES PISTES:
01. Mosaic (04:30)
02. Is This It ? (05:51)
03. Somebody Like You (03:57)
04. The Geese (04:00)
05. Measure of Things (05:39)
06. Dystopia (06:46)
07. It's Never Quiet (04:51)
08. MXI (01:59)
09. Two Faces (07:40)


FORMATION:
Bob Van Heumen: Batterie / Percussions / Choeurs
Eleen Bartholomeus: Choeurs / Percussions / Saz
Ingo Dassen: Guitares / Synthés
Ingo Jetten: Guitares / Basse / Choeurs
Maartje Meessen: Chant / Flûte / Piano / Hammond


TAGS:
Fusion, Chant féminin
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC LESOIR
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
NAGLFAR: Cerecloth (2020)
BLACK METAL D'une efficacité éprouvée,"Cerecloth" est un album de black metal à la suédoise sans surprise enfanté par des vétérans qui ne forcent pas vraiment leur talent.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
FORCE OF PROGRESS: A Secret Place (2020)
METAL PROGRESSIF Les défauts pardonnables du premier album sont ici exacerbés dans toujours plus de technicité égocentrique avec de trop rares considérations sur l’harmonie et la musicalité.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT LESOIR
LESOIR_Latitude
Latitude (2017)
3/5
1/5
GENTLE ART OF MUSIC / METAL ATMOSPHERIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020