GROUPE/AUTEUR:

AMARANTHE

(SUÈDE)

TITRE:
MANIFEST (2020)
LABEL:
NUCLEAR BLAST
GENRE:
METAL MELODIQUE

"Amaranthe assoit son style avec ce nouvel album, "Manifest", plus heavy, lourd et énergique, accessible à la fois par son côté pop et son aspect metal mis en avant."
CALGEPO - 30.09.2020 - (0) Avis des lecteurs - (1) commentaire(s)
3/5
Se lancer dans la chronique du nouvel album d'Amaranthe, c’est un peu comme regarder un épisode de "Faites Entrer l’Accusé". On rentre dans le fait divers musical avec cette question : quel est le mobile du délit ou du crime ? La réponse semble "avoir voulu créer un son à lui en mélangeant des styles a priori antinomiques quitte à sacrifier la sacro-sainte authenticité sur l’autel du mercantilisme et de la facilité". Depuis son origine en effet, Amaranthe amalgame allègrement le metal le plus primaire avec des refrains popisants sur fond d’électro dance pour en faire un mélange des plus aguicheurs. Mais pour qu’il y ait poursuite au Tribunal des critiques, encore faut-il des victimes. Et c’est là que réside le fond de la plaidoirie au sujet de ce dernier album en date, "Manifest".

Car si le groupe tombe sous le coup de critiques objectives (ou non) parfois acerbes, il n’en demeure pas moins qu’il draine derrière lui une fan base bien établie au cours de ces douze années de carrière, outre pour lui le fait de bénéficier de l’affection de ses confrères, notamment dernièrement en faisant la première partie de Sabaton en ce début d'année. Le fondement de l’accusation réside principalement dans le fait de reprocher au groupe de mettre l’accent sur des constructions basiques, quasi toutes faites, industrielles comme en témoigne la régularité des sorties des productions des Suédois (un album tous les deux ans comme branché sur pilotage automatique) et dépourvues d’âme. Or ce critère de rapidité de composition n’est pas forcément un gage de moindre qualité (il n’y a qu’à voir à quel rythme certains groupes des années 70 produisaient alors que ces albums sont aujourd’hui considérés comme des classiques). Car par définition rien n’est plus difficile de composer un bon titre pop - encore moins quand on lui greffe des atours métalliques.

Conscient ou non du flot des critiques émaillant sa discographie, Amaranthe propose un "Manifest" qui opère une sorte de rééquilibrage dans le mélange des styles. Si "Helix" avait poussé un peu plus l’aspect électronique avec beaucoup d’effets dubstep et dance, le nouvel album prend légèrement son contre-pied avec un son beaucoup plus lourd, heavy, ramassé et cohérent tel que le déclarait Olof en début d’année à l’occasion de l’annonce de la sortie prochaine de "Manifest". Il n’a pas menti. Bien sûr on retrouve sur cet album la dualité qui fonde l’œuvre d’Amaranthe, à savoir des couplets très metal parfois sombres et des refrains plus lumineux enjolivés par l’intervention de synthés sonnant très fin 80’s, lui donnant un caractère un peu mélo.

Le premier titre (‘Do Or Die’) extrait de l’album avant sa sortie donnait déjà un indice sur cette orientation (presque nostalgique de cette période) avec une mise en avant du "nouveau" chanteur Nils qui avait intégré le groupe peu avant la sortie de "Helix". Son rôle est largement mis en avant sur ce nouvel album qui semble avoir été réalisé quasiment dans ce but tant il occupe un large spectre. Mais que les fans se rassurent, Elize n’a pas perdu au change : sa prestation dans une tessiture pop reste remarquable tandis que Henrik paraît plus sûr de lui dans ses interventions sombres. Cet équilibre à trois chanteurs reste intéressant dans le sens où les titres sont presque des saynètes propices à des duels vocaux (‘Make It Better’) immersifs et cinématographiques.

Là où le nouvel album gagne également en cohésion, c’est que le groupe semble avoir retenu les leçons des défauts des précédentes parutions en apportant par touches plus subtiles quelques éléments qui étaient plus grossiers précédemment : que ce soit les intonations rap ou hip hop mieux maîtrisées (‘BOOM !1’), dans le fait d’assumer une vraie ballade (‘Crystalline’ qui coule de source), ou dans l’injection de speed metal (‘Scream My Name’). Certes la manière de composer ne change pas d’un iota avec des titres directs dépassant rarement les quatre minutes, mais l’ensemble paraît plus homogène et naturel, moins préfabriqué. On reste néanmoins frustré de l’absence de développements même instrumentaux qui pourrait constituer une piste évolutive pour la nouvelle étape d’Amaranthe, car les musiciens sont techniquement plutôt bons et le chant à trois peut offrir du potentiel en ce sens.

"Manifest" est un album qui s’écoute agréablement et qui finalement apporte une belle énergie positive, surtout en cette période. Il ne faut pas aller chercher plus loin que le plaisir procuré à son écoute. La démarche assumée par Amaranthe d’offrir des albums accessibles et énergiques, à rapprocher de celle de The Night Flight Orchestra qui propose aussi un metal plus à tendance disco et qui lui bénéficie d’un regard semble-t-il plus bienveillant que les Scandinaves, est parfaitement compréhensible. Après, la question reste de savoir : qu’est-ce qui compte le plus ? La manière dont le groupe a gravi la pente ou le fait d’atteindre le sommet ? Mesdames et Messieurs les auditeurs, à vous de forger votre intime conviction mais ne jugez pas trop vite car cette musique peut servir de porte d'entrée au style metal pour ceux qui voudraient en découvrir l'immense richesse parfois plus exigeante. En tout cas, le groupe avec ce nouvel album plus équilibré et plus heavy est en progression.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/amarantheband/



GROUPES PROCHES:
WITHIN TEMPTATION, EPICA, SCAR SYMMETRY, DRAGONLAND, KAMELOT

LISTE DES PISTES:
01. Fearless
02. Make It Better
03. Scream My Name
04. Viral
05. Adrenaline
06. Strong
07. The Game
08. Crystalline
09. Archangel
10. Boom!1
11. Wake Up And Die
12. Do Or Die


FORMATION:
Elize Ryd: Chant
Henrik Englund: Chant / Growl
Johan Andreassen: Basse
Morten Løwe Sørensen: Batterie
Nils Molin: Chant
Olof Mörck: Guitares / Claviers
Angela Gossow: Chant / Invité
Noora Louhimo: Chant / Invité


TAGS:
80's, 90's, Accessible / FM, Electro, Fusion, Chant féminin, Chant grunt/growl
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(1) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
TORPEDO - 30/09/2020 09:42:04
0
Musique assommante ! :( Belle plaidoirie cependant même si un peu longue et un peu insistante...
Haut de page
EN RELATION AVEC AMARANTHE
DERNIERE ACTUALITE
AMARANTHE: Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur AMARANTHE
DERNIER ARTICLE
Headbanger's Balls Fest - Izegem - 06 Mai 2017
Pour son édition 2017, le Headbanger's Balls Fest propose une affiche riche et variée avec en point d'orgue la venue d'Amaranthe. Tous les articles sur AMARANTHE
DERNIERE INTERVIEW
De passage à Paris, Amaranthe a pu nous faire part de leurs impressions sur la situation actuelle, Spotify, le nouvel album et leur possible évolution.

NOTES
3/5 (1 avis) 3.2/5 (6 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
LANDFALL: The Turning Point (2020)
HARD ROCK MELODIQUE Les Brésiliens de Landfall parviennent avec "The Turning Point" à s'insérer dans le gotha des groupes suédois de hard rock mélodique.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
THE GEORGIA THUNDERBOLTS: The Georgia Thunderbolts (2020)
ROCK Sur ce premier EP, The Georgia Thunderbolts manquent encore trop de personnalité pour s’extraire de l’ombre prégnante de Lynyrd Skynyrd malgré des qualités évidentes.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT AMARANTHE
AMARANTHE_Helix
Helix (2018)
2/5
4/5
SPINEFARM RECORDS / METAL MELODIQUE
AMARANTHE_Maximalism
Maximalism (2016)
3/5
-/5
SPINEFARM RECORDS / METAL MELODIQUE
AMARANTHE_Massive-Addictive
Massive Addictive (2014)
2/5
-/5
SPINEFARM RECORDS / METAL MELODIQUE
AMARANTHE_Amaranthe
Amaranthe (2011)
2/5
4/5
SPINEFARM RECORDS / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020