GROUPE/AUTEUR:

U.D.O.

(ALLEMAGNE)

TITRE:
WE ARE ONE (2020)
LABEL:
AFM RECORDS
GENRE:
HEAVY METAL

"Pour "We Are One", Udo et sa bande se sont associés avec Das Musikkorps der Bundeswehr pour un disque très varié sur lequel l'orchestre se taille une belle place."
NOISE - 01.09.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Avec "We Are One", U.D.O. propose un disque écrit avec l’orchestre des forces armées allemandes, le Musikkorps Der Bundeswehr, composé de 60 musiciens dirigés par le lieutenant-colonel Christoph Scheibling avec lequel Udo avait joué à Wacken en 2015. L’œuvre est ambitieuse et a mobilisé du monde  avec notamment deux ex Accept, Peter Baltes et Stefan Kaufmann. L’ambition est aussi thématique : le disque évoque les missions de l’armée allemande au travers de l’environnement, du racisme, la question migratoire, comme un observateur de son époque.

Si tout cela est intéressant, une appréhension existe car le mélange peut être difficile à digérer. Ce qui est appréciable c’est que "We Are One" n’est pas un disque classique sur lequel on aurait ajouté des orchestrations. L’orchestre s’impose comme un élément majeur et donne une grande variété de tons le long des 15 chansons.

Certains titres plairont quand même aux fans classiques d’U.D.O., ceux où le heavy garde sa place face aux orchestrations, comme ‘Pandemonium’, ‘We Are One’, ‘Future Is The Reason Why’ et ‘Mother Earth’. Udo y hurle avec de bons petits riffs et soli dans un esprit heavy 80 mélodique. En face, bois, cuivres et percussions sont bien présents et apportent une fraîcheur intéressante et surtout un côté accrocheur remarquable.

Mais sur le cœur du disque, c’est l’orchestre qui s’impose, délivrant une atmosphère tantôt folk, tantôt cinématographique et épique (‘Love And Sin’, ‘Natural Forces’, ‘Beyond Good And Evil’, ‘Blackout’, ‘Beyond Gravity’ ) et là, Udo se met en retrait. Le mariage, harmonieux et en finesse, est le plus souvent instrumental avec juste quelques chœurs bien placés, le tout penchant soit vers un côté médiéval soit vers de l’emphase à la Therion ou de l’aérien à la Ayreon.

Enfin il y a des moments différents, souvent plus calmes, avec des messages engagés et positifs. Avec ses chœurs d’enfants, ‘Children Of The World’ est dans un esprit naïf mais s’apprécie grâce sa volonté de remuer les consciences. Les ballades ‘Blindfold’ et ‘Neon Diamond’ sont classiques et portées par la voix charmante de Manuela Markewitz. Sur le deuxième titre, en duo avec Udo, le saxo amène un côté piano-bar mélancolique un peu suranné mais avec un côté touchant. Enfin sur ‘Here We Go Again’, Udo chante avec son fils Sven. Les deux s’amusent avec des parties rap et un côté swing big band qui risque d’en surprendre quelques-uns.

"We Are One" est un disque varié et riche. Il est loin des clichés metal symphonique et propose un sacré mélange musical. C’est sa force mais aussi peut-être sa faiblesse puisqu'il s’embarque dans des directions différentes et risque d’avoir du mal à trouver son public. Cela étant, on ne peut que saluer la prise de risque et le côté positif de l’ensemble.

Plus d'information sur http://www.udo-online.d



GROUPES PROCHES:
SINNER, RUNNING WILD, ACCEPT, PRIMAL FEAR, SABATON, PARAGON

LISTE DES PISTES:
01. Pandemonium
02. We Are One
03. Love And Sin
04. Future Is The Reason Why
05. Children Of The World
06. Blindfold (The Last Defender)
07. Blackout
08. Mother Earth
09. Rebel Town
10. Natural Forces
11. Neon Diamond
12. Beyond Gravity
13. Here We Go Again
14. We Strike Back
15. Beyond Good And Evil


FORMATION:
Andrey Smirnov: Guitares
Das Musikkorps Der Bundeswehr: Orchestrations
Dee Dammers: Guitares
Sven Dirkschneider: Batterie
Tilen Hudrap: Basse
Udo Dirkschneider: Chant
Manuela Markewitz: Chant / Invité


TAGS:
Dépaysant, Epique, Mélancolique, Symphonique, Concept-album, Chant éraillé, Chant féminin, Choeurs
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC U.D.O.
DERNIERE ACTUALITE
U.D.O.: Un nouvel album en juillet
Toutes les actualités sur U.D.O.
DERNIERE INTERVIEW
"Tu sais, produire, c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas !" [...] Je suis très content de ce qu'on en a fait, il y a plein de choses intéressantes dessus."

NOTES
- /5 (0 avis) 3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
DWAAL: Gospel Of The Vile (2020)
DOOM Dwaal n'invente peut-être rien mais l'amateur ne pourra que se réjouir face à ce "Gospel Of The Vile" puissamment râblé.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
JOHN PETRUCCI: Terminal Velocity (2020)
METAL PROGRESSIF Avec "Terminal Velocity", John Petrucci nous offre un album solo éclectique et cohérent, mélodique et rempli d’optimisme. Un album à la hauteur de son exceptionnel talent.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT U.D.O.
U-D-O-_Steelfactory
Steelfactory (2018)
4/5
-/5
AFM RECORDS / HEAVY METAL
UDO_Decadent
Decadent (2015)
3/5
-/5
AFM RECORDS / HEAVY METAL
UDO_Steelhammer
Steelhammer (2013)
4/5
-/5
AFM RECORDS / HEAVY METAL
UDO_Rev-Raptor
Rev-Raptor (2011)
4/5
4/5
AFM RECORDS / HEAVY METAL
UDO_Dominator
Dominator (2009)
2/5
-/5
AFM RECORDS / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020