GROUPE/AUTEUR:

STERPI

(FRANCE)

TITRE:
OUTLAWS SOLUTION FOR A BETTER WORLD (2020)
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
ROCK

"Sterpi a encore tout changé ! Le voilà qui s'attaque à la face nord du hard rock avec toujours des soli de guitare mémorables et un esprit progressiste."
ADRIANSTORK - 20.05.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Retiré de la vie publique, Forrest Gump nous avait pourtant confié dans une rare interview sa petite phrase fétiche actualisée pour l'occasion : ''Les albums de Sterpi sont comme des boîtes de chocolat, quand tu les ouvres, tu ne sais jamais sur quoi tu vas tomber.'' On l'avait connu fils de funk maniant la guitare comme un disciple de Frank Zappa dans "Bonheur en Stock", on l'avait ensuite suivi dans des contrées progressives avec ''Return To My Dreams''. Lorsqu'un nouvel album de Sterpi débarque, on ne peut que se frotter les mains et les oreilles alors que les bookmakers s'arrachent les cheveux.

"Outlaws Solution For A Better World" s'affiche a priori dans la continuité de "Return To My Dreams". Pour ce nouvel album, Chris Sterpi a mélangé des chansons originales à d'autres composées pendant l'enregistrement et recyclé des morceaux datant de la préhistoire Sterpi ('Voices In The Night'). Toutefois, l'album semble constituer la marche à sauter après "Bonheur En Stock", "Return To My Dreams" étant -aussi bonne soit-elle - une parenthèse dorée où Sterpi rechargeait ses batteries avec du matériel ancien tout en dévoilant une nouvelle direction.

Ainsi "Outlaws Solution For A Better World" semble relancer la mécanique tout en ingérant les acquis progressifs du précédent album. L'esprit prog s'alourdit, les guitares prennent le pouvoir et nous permettent d'admirer la dextérité de son auteur. Car le Sterpi nouveau est un véritable feu d'artifices sonore. La première piste, ‘Boundaries Revolution’, démarre dans un grand fracas comme pour mieux nous installer dans le chaos ambiant. Ce premier morceau tire dans toutes les directions : glam, psychédélique, hard rock, expérimental et avec toujours des soli de guitare décomplexés. On ne pouvait pas mieux débuter pour tester son auditeur et l'inviter dans ce maelström d'influences. 'My Head' ou encore 'Rebel Girl' saupoudrent quelques touches d'électro à une composition où se trouvent réunis une basse funk, une guitare musclée et un piano. 

Mais la surprise n'est pas seulement stylistique mais esthétique. Sterpi sait devancer les attentes de l'auditeur. 'Voices In The Night' se montre d’abord rassurant avec ces notes entêtantes de piano mais installe très vite une tension grâce à la voix inquiète et à la guitare pressante. Un autre groupe aurait placé un solo fulgurant (on l'entendra toutefois plus tard dans un style proche de David Gilmour) mais à la place, Sterpi prend une option dans le sillage de Camel et du jeu chaleureux d’Andy Latimer (cela sera également à l'œuvre sur ‘I Love People’ et surprendra toujours). Cette nitroglycérine sonore aurait pu avoir raison de la santé de l'auditeur, trop généreuse et trop variée pour son appétit. Heureusement la ballade 'Welcome' lui permet de bien digérer. Alors qu'on pouvait s'attendre à une fin d'album apaisée, le guitariste court-circuite à nouveau son système avec 'Outlaws', peu avare en solo de guitare.

"Outlaws Solution For A Better World" n'est ni un programme politique ni une tentative de redorer le blason de notre globe. Si l'artiste peut sembler parfois naïf (la musique peut-elle vraiment avoir raison des régimes autoritaires ?), nous partageons les peines, les colères et les autres espoirs que sa voix grave nous transmet. Chaque chanson de cet album nous invite à la réflexion et si elles ne semblent pas propres à installer la révolution, elles désignent toutefois une direction à emprunter (pas très loin des idées d'Edward Snowden). 

Avec son nouvel album, Sterpi pratique un marathon sonore qui ne souffre d'aucun point de côté ou autre faiblesse. Se plonger dans "Outlaws Solution For A Better World" est tout indiqué pendant la période difficile que le monde traverse. Que l'on fasse fi ou pas des pensées du guitariste, l'album ravira tous les amateurs de rock progressif et de hard rock avec ses fulgurances guitaristiques, oasis de fraîcheur dans un désert climatisé.

Plus d'information sur http://sterpi.e-monsite.com/



GROUPES PROCHES:
THE BEATLES, CARLOS SANTANA, YES, GENESIS, WILLIAM SHELLER, PINK FLOYD, YANN PORÉE LINDATAR, FRANK ZAPPA

LISTE DES PISTES:
01. Boundaries Revolution
02. Voices In The Night
03. My Head
04. Rebel Girl
05. Welcome
06. Pirate The System
07. I Love People
08. Outlaws Solution For A Better World


FORMATION:
Chris Sterpi: Chant / Guitares / Basse / Claviers / Congas
Joslin Gaudinot: Batterie
Matthieu Hue: Basse
Nathalie Saprani: Chant / Choeurs
Yannick Fosse: Guitares / Harmonica


TAGS:
Chaotique, Dépaysant, Electro, Groovy, Intimiste, Lourde, Mélancolique, Old School, Oppressant, Planant, Romantique, Sombre, Technique, Ballades, Guitar-Hero, Chant grave
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC STERPI
DERNIERE INTERVIEW
Pour la troisième fois consécutive, Music Waves est allé à la rencontre de Sterpi, guitariste héros et spécialiste de la surprise musicale.

NOTES
- /5 (0 avis) 5/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
HORISONT: Sudden Death (2020)
HARD ROCK Avec "Sudden Death", Horisont se renouvelle et honore un hard rock vintage plus doux qu'il poinçonne de touches progressives, sans se départir ni d'une écriture d'orfèvre ni d'une énergie aguicheuse.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
...AND OCEANS: Cosmic World Mother (2020)
BLACK METAL ...And Oceans signe un retour aux affaires de grande classe avec un "Cosmic World Mother" mélangeant parfaitement brutalité, mélodie et mélancolie.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT STERPI
STERPI_Return-To-My-Dreams
Return To My Dreams (2018)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
STERPI_Bonheur-En-Stock
Bonheur En Stock (2016)
3/5
-/5
AUTOPRODUCTION / POP
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020