ARTISTE:

ELFIKA

(FRANCE)
TITRE:

SECRETUM SECRETORUM

(2020)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

METAL MELODIQUE

TAGS:
Chant féminin, Symphonique, Technique
"“Secretum Secretorum” est un album énergique et mélodique plein de sensualité, au symphonisme discret et à l'énergie rock intense."
THIBAUTK (19.02.2020)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Elfika est un groupe de metal symphonique né en 2010 sous l'impulsion de Manu (basse) et de la chanteuse Laure Ali-Khodja. La formation a produit une démo relativement bien accueillie, puis deux ans et quelques changements de personnel plus tard, a commencé l’écriture de son album produit par Didier Chesneau (Headline, Attraction Theory), “Secretum Secretorum” ("secret des secrets"). Ce disque inspiré par le traité médiéval du même nom, entre occultisme et politique, oscille entre intensité et mélodies suaves. 

Dès les premiers instants de ‘So Human’, le groupe affirme son côté rock, avec des rythmes énergiques, une voix puissante et des couleurs lyriques conçues comme un habillage. Même si ‘The Chamber Of Secrets’ avait introduit le disque comme la bande sonore d’un film (notes cristallines, piano mélodramatique et montée symphonique), c’est pour mieux cueillir ensuite l’auditeur avec ‘So Human’, un titre énergique digne de Kamelot. ‘Broken Wings’ soulève un vent de révolte, la voix suave et charmante en contraste rappelant Strangers On A Train. ‘The Other’ propose une voix tendre et fragile, qui offre un visage digne de Hannah Stobbart de The Wishing Tree. La puissance est une arme de destruction massive, un outil de séduction lascive au service de la mélodie. ‘Angel’ avec ses chœurs grandioses rappelle Visions of Atlantis ou Within Temptation, même si l'intensité y est de mise avec ses riffs carrés et sa batterie énergique. 

'Dark Virgin’ est un voyage progressif en quatre actes. Le premier (‘The Prayer’) est un Ave Maria aussi recueilli que celui de Schubert. Puis le ciel s'assombrit et se déchire en deux (‘From Heaven To Hell’). Des chœurs religieux débutent la piste, une voix grunt seconde la voix féminine. Certes Orphanage ou Epica ont utilisé ce mélange, mais ici la sauce ne semble pas prendre, car on sent le chanteur peu à son aise. ‘Revenge’, entre symphonisme et gothique flamboyant, dévoile un rythme presque apaisé, même si la guitare délivre chaleur et tension. ‘Redemption’ est plein de rebondissements : une introduction de voix et de piano, une montée en puissance aux variations multiples, une chevauchée qui effleure le prog, un instant de silence qui scinde la piste, une six-cordes solitaire dissonante venue de chez Symphony X (“Divine Wings Of Tragedy”)...

“Secretum Secretorum” est un album énergique et mélodique au symphonisme discret. Elfika y met en avant l’essence metal et rock du genre, centre son propos sur l’énergie brute. Le disque rappelle les plus beaux moments de Headline dont il est le digne successeur et héritier. Cette œuvre au concept fouillé, parfois à la limite du prog, est un beau moment de musique sensuelle et racée, qui charme les oreilles et apaise les sens.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/elfika/





LISTE DES PISTES:
01. The Chamber Of Secrets
02. So Human
03. Angel
04. The Other
05. Broken Wings
06. Dark Virgin Part I: The Prayer (ave Maria)
07. Dark Virgin Part Ii: Form Heaven To Hell
08. Dark Virgin Part Iii: Revenge
09. Dark Virgin Part Iv:Redemption
10. Inferno

FORMATION:
Laure Ali-khodja: Chant
Manu P: Basse
Anthony Parker: Guitares / Invité
Axel Thomas: Batterie / Invité
Constance Amelane: Invité / Choeurs
Didier Chesneau: Guitares / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
ELFIKA DEVOILE SES SECRETS A MUSIC WAVES!
DERNIERE INTERVIEW
ELFIKA (10 JANVIER 2020)
Après une démo particulièrement bien accueillie par la presse et le public, Elfika revient avec son premier album. L'occasion pour nous de percer les secrets du groupe...
 
AUTRES CHRONIQUES
ANNIHILATOR: Ballistic, Sadistic (2020)
THRASH - Annihilator confirme avec "Ballistic, Sadistic" son excellente forme. Il y balance un thrash de premier ordre avec nombre de fulgurances à la guitare de la part d'un Jeff Waters au sommet de son art.
BURNING WITCHES: Wings Of Steel (2019)
HEAVY METAL - En dépit de son intérêt limité, "Wings Of Steel" remplit néanmoins sa mission, présentation d'une nouvelle chanteuse déjà adoptée et préliminaires avant le très attendu successeur de "Hexenhammer".
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021