GROUPE/AUTEUR:

LAZULI

(FRANCE)

TITRE:
LE FANTASTIQUE ENVOL DE DIETER BÖHM (2020)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Tout en gardant ses marqueurs attachants, Lazuli accouche d’un concept album qui est probablement son disque le plus abouti."
ABADDON - 21.05.2020 - (1) Avis des lecteurs - (1) commentaire(s)
4/5
En 1999 (eh oui, plus de vingt ans !) apparaissait un curieux objet dans la dimension progressive hexagonale : un groupe français et francophone, sans bassiste mais avec une war-guitar, sans batteur mais avec un percussionniste joueur de marimba, sans clavier mais avec un instrument unique au monde : la léode. Lazuli n’allait pas tarder à faire parler de lui, débordant les frontières gardoises puis nationales. Le remplacement de le section rythmique dix années après l’éclosion n’enrayera pas la progression du quintet qui garde une identité particulière, identité qui continue à s’affirmer avec l’arrivée du premier album-concept des Gardois : "Le Fantastique Envol de Dieter Böhm" (c’est également leur premier vinyle, sorti dans une présentation magnifique).

Le concept pourrait se résumer à "naissance et vie d’une chanson", de la conception ('Les Chansons Sont des Bouteilles à la Mer’) aux émotions ressenties par Dieter Böhm, auditeur lambda ('L'Homme Volant'). Le concept est comme à l’habitude excellemment bien mis en paroles et renforcé par le soin apporté aux liaisons entre les morceaux. La production, impressionnante, rend hommage aussi bien à l’énergie délivrée qu’à la finesse des arrangements. Avec le temps, les deux derniers venus ont pris une place essentielle dans le groupe. Romain apporte une multitude d’arrière-plans, des introductions dignes de Vangelis ('Dans les mains de Dieter', 'Mers Lacrymales’) et montre un joli toucher sur 'Baume', tandis que Vincent amène de la finesse dans l’utilisation de percussions électroniques judicieusement disséminées mais aussi une puissance dynamisante à la batterie (sans parler de son utilisation emblématique au marimba). Lazuli ainsi arrive à un équilibre remarquable, les "anciens" jouant le rôle qu’on leur connait, Claude à la léode (bel envol sur 'Un Visage Lunaire'), Gédéric impeccable dans ses interventions de guitare ('Dans les Mains de Dieter') et Dominique vocalement subtil et même fragile sur 'Baume'.

Chacun apporte ainsi sa pierre à un édifice qui reste une valeur très sûre. Même s’il ne bouscule pas ses codes, tout en gardant ses marqueurs attachants, Lazuli accouche d’un opus qui relance une machine qui menaçait de tourner en rond, les deux derniers opus recyclant sans vraiment renouveler. Cet "Envol" est probablement le disque le plus abouti des Gardois, montrant un groupe homogène et en pleine possession de ses moyens et de son originalité.

Plus d'information sur http://www.lazuli-music.com/



GROUPES PROCHES:
WILLIAM SHELLER, PETER GABRIEL, ANGE

LISTE DES PISTES:
01. Sol - 04:29
02. Les Chansons Sont Des Bouteilles À La Mer - 06:12
03. Mers Lacrymales - 05:09
04. Dieter Böhm - 05:32
05. Baume - 03/32
06. Un Visage Lunaire - 04:15
07. L'envol - 02:25
08. L'homme Volant - 05:36
09. Dans Les Mains De Dieter - 05:38


FORMATION:
Claude Leonetti: Léode
Dominique Leonetti: Chant / Guitares / Mandoline
Gédéric Byar: Guitares
Romain Thorel: Claviers / Cor
Vincent Barnabol: Batterie / Percussions, Marimbas


TAGS:
Concept-album, Chant aigu
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
LOLO_THE_BEST59 - 21/05/2020 -
0 0
4/5
Lazuli est une marque de fabrique, et ce nouvel opus ne dépaysera pas les fans du groupe, dont je fais partie. Les textes finement ciselés font toujours mouche, portés par la voix si reconnaissable et porteuse d'une réelle identité de Dominique Leonetti. On pourra toujours objecté leur côté sombre et désespéré, mais le groupe porte depuis des années un regard critique sur les travers de notre société, et dieu sait que le sujet est hélas inépuisable. Côté musique, on navigue en univers connu, Lazuli a son style propre et je trouve ça très bien, les groupes qui ne cèdent pas aux modes et garde, là aussi, sa ligne de conduite. longue vie à Lazuli !
Haut de page
(1) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
CALGEPO - 21/05/2020 09:34:44
0
Je ne peux qu'aller dans le sens de mon estimable Ab. Ce disque me réconcilie avec le groupe qui s'était un peu enfermé, me semble-t-il, dans une spirale un peu routinière. Ce nouvel album prend de la hauteur en étant un cadeau pour les fans et amateurs du groupe qui les suivent depuis des années. On y retrouve ce qui faisait la saveur sonore de la première période lazulienne avec quelques effluves world music et l'aspect plus ramassé, plus rock, plus classique (plus ou moins prog, le débat reste ouvert) des dernières productions. En outre, avec un certain détachement sociétal, le groupe amène plus de "poésie" à son propos. Une sorte de synthèse passée dans l'alambique pour en tirer le meilleur.
Haut de page
EN RELATION AVEC LAZULI
DERNIERE ACTUALITE
LAZULI: Sortie de "Saison 8"
Toutes les actualités sur LAZULI
DERNIER ARTICLE
Prog en Beauce (26 octobre 2013)
4 mois pour organiser un festival de rock progressif en France ... il fallait être fou pour relever un tel défi ! Pari plus que réussi pour la belle équipe de Pete²r Productions. Tous les articles sur LAZULI
DERNIERE INTERVIEW
Une interview de Lazuli n'est jamais comme les autres ! La preuve encore une fois avec la présente réalisée dans le cadre du prog en Beauce II.

NOTES
4.5/5 (2 avis) 4.3/5 (6 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ONE DESIRE: Midnight Empire (2020)
HARD ROCK MELODIQUE Plus mature et ambitieux que son prédécesseur, "Midnight Empire" confirme la place de One Desire sur les sommets du hard mélodique en Scandinavie et à travers le monde.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ME AND THAT MAN: New Man, New Songs, Same Shit, Vol. 1 (2020)
ROCK "New Man, New Songs, Same Shit, Vol. 1" est un album puissant et addictif, sensuel et généreux, au carrefour du blues le plus noir et de la musique country la plus sombre.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT LAZULI
LAZULI_Saison-8
Saison 8 (2018)
4/5
3.8/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
LAZULI_Nos-Âmes-Saoules
Nos Âmes Saoules (2016)
5/5
4.3/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
LAZULI_Tant-Que-L-herbe-Est-Grasse
Tant Que L'herbe Est Grasse (2014)
3/5
4.2/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
LAZULI_Live--l-Abeille-rôde
Live @ l'Abeille rôde (2013)
5/5
4.7/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
LAZULI_4603-Battements
(4603 Battements) (2011)
5/5
4.1/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020