ARTISTE:

HELL OF A RIDE

(FRANCE)
TITRE:

NINE OF CUPS

(2019)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
90's, Epique, Lourde
""Nine Of Cups" est la démonstration qu'un groupe peut évoluer en conservant ses fondations. Entre hard et metal moderne, il constitue un vent de fraîcheur dans le paysage rock."
CALGEPO (03.07.2020)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

S'offrir du temps entre deux albums semble être de nos jours devenu un luxe ou l'apanage des plus grands noms.  Hell Of A Ride fait partie de ces groupes qui prennent le temps de peaufiner leur projet et de profiter de l'opportunité d'une tournée riche en rencontres pour en tirer plus d'expérience. Au cours de ces dernières années, le groupe a donc soutenu le très réussi "Bête Noire" et partagé de belles affiches avec des groupes internationaux (Black Stone Cherry, Asian Dub Foundation, Coheed And Cambria...) auprès desquels les Français ont appris pas mal de choses pour se perfectionner.

Hell Of A Ride a déjà bâti toute une histoire construite autour d'un aventurier urbain nommé Mad Dog dont on suit les aventures au fil des albums du groupe. Dans cette saga, le protagoniste fait l'objet d'une machination, ce qui ouvre la voie à une bande-son des plus débridées. Ce second épisode intitulé "Nine Of Cups" apporte son lot d'évolutions après un premier épisode tirant vers le hard rock. Si la base reste la même, le groupe muscle son jeu en ouvrant notamment ses portes à des compositeurs extérieurs ce qui a pour mérite de permettre au groupe de ne pas ronronner.

Des grésillements accueillent l'auditeur impatient de suivre la saison 2 de sa série préférée puis très vite sont balayés par des riffs décoiffants, une batterie qui matraque et une basse grondante qui engage des couplets percutants et un refrain dévastateur et addictif ('Stand Up' qui mérite bien son nom). Le groupe n'hésite pas à tâter du nu metal en toute fin de premier titre, apportant une touche de modernité indéniable. Cette touche fait la transition avec le pendant du morceau d'ouverture, 'Stand Down', qui rentre en plein dans ce style terriblement assimilable. Les titres ne dépassent pas les quatre minutes au compteur ce qui permet d'éviter des digressions stériles et visent à transmettre en pleine figure une énergie débordante et exutoire. On est face à des hymnes quasiment à chaque morceau comme l'étendard 'N.G.U.N.S', acronyme de Never Give Up Never Surrender qui, au moment où sont écrites ces lignes, pourrait revêtir les habits d'un morceau porte-drapeau d'une société qui n'est pas prête à se rendre. Plus terre à terre, il pourrait être simplement vu comme autobiographique et synonyme de la lutte des groupes face à l'adversité.

Ce qui frappe dans cet album, c'est l'extrême cohérence entre les chansons et l'équilibre entre énergie, puissance et magnétisme. Loin de se contenter de se laisser bercer dans le confort efficace du premier album qu'il aurait pu récidiver, le groupe recherche de nouvelles sonorités qui viennent souvent des claviers, notamment dans le 'I'm Sorry', fausse power ballad où le chant clair de Djej est fabuleux. Le groupe ajoute des rythmes speed ('Echoes') ce qui permet de faire remonter la pression autour du Mad Dog et de s'imaginer des scènes grâce à une architecture construite comme un synopsis bien pensé. Le son est ample, donnant à l'album un côté immersif rarement atteint pour un tel groupe. On arrive même à sentir des moments de tension ('Feel Me'), plus rageurs ('Forgive You') ou plus apaisés ou lumineux ('Looking That Way').

Avec ce nouvel album, Hell Of a Ride sort de sa zone de confort grâce à une expérience acquise au cours de ces dernières années, intégrant à son projet une multitude de styles par petites touches tout en restant tout à fait cohérent. Avec son esprit de dualité, "Nine Of Cups" trouve l'équilibre ténu entre rester sur ses bases et évoluer, conserver une base hard en y intégrant tout ce qu'il y a de bon dans le metal moderne avec un sens aigu de la mélodie.


Plus d'information sur http://www.hellofaride.net



GROUPES PROCHES:
ALTER BRIDGE, PAPA ROACH, BLACK STONE CHERRY, NICKELBACK, TREMONTI

LISTE DES PISTES:
01. Stand Up - 3:31
02. Stand Down - 3:30
03. N.G.U.N.S (Never Give up Never Surrender) - 3:58
04. I'm Sorry - 3:48
05. Echoes - 4:02
06. Departed Ways - 3:55
07. Feel Me - 3:44
08. Forgive You - 3:23
09. Looking That Way - 3:58
10. Hysteria - 3:57
11. The Fire - 3:24

FORMATION:
Djej Rider: Chant
FRANCK "THE GENT": Basse
LONE WOLF LOW: Guitares
Nore The Lucky: Guitares
Thibs: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
DERNIERE ACTUALITE
HELL OF A RIDE : Nouvelle vidéo
 
DERNIERE INTERVIEW
HELL FOR A RIDE (14 JUIN 2020)
Music Waves revient des enfers après avoir pu interviewer Low et Franck pour la promo de l'album "Nine of Cups"

 
AUTRES CHRONIQUES
TOKYO BLADE: Dark Revolution (2020)
HEAVY METAL - Si vous aimez Iron Maiden , Metallica ou encore Thin Lizzy, ce "Dark Revolution" est fait pour vous !
HANGING GARDEN: Into That Good Night (2019)
METAL ATMOSPHERIQUE - Sans contenir de réelle surprise, "Into That Good Night" impose l’identité forte de Hanging Garden en suspens entre des abîmes de tristesse, des saillies de rage et de colère et des envolées vers de pâles espoirs.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT HELL OF A RIDE
HELL-OF-A-RIDE_Bête-Noire
Bête Noire (2015)
3/5
-/5
SEND THE WOOD MUSIC / HARD ROCK MELODIQUE
HELL-OF-A-RIDE_Fast-As-Lightning
Fast As Lightning (2013)
4/5
-/5
SEND THE WOOD MUSIC / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020