.
.
GROUPE/AUTEUR:

VISIONS OF ATLANTIS

(AUTRICHE)

TITRE:
WANDERERS (2019)
LABEL:
NAPALM RECORDS
GENRE:
METAL MELODIQUE

""Wanderers" est une des meilleures production de Visions of Atlantis, où l’intensité dramatique, la sincérité, la générosité, la technicité et la beauté évidente cohabitent en toute humilité."
THIBAUTK - 26.07.2019 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5

Un an à la suite de “The Deep & The Dark” et trois années après avoir adoubé Clémentine Delauney en tant que frontwoman, Visions of Atlantis dévoile “Wanderers”, un roman d'aventures musical, un conte mi-onirique, mi-épique, mais cent pour cent mélodique. Certes Siegfried Samer a laissé sa place à Michele Guaitoli, mais la formation avance tel de fiers moussaillons, pour se surpasser et découvrir un Eldorado d’or et de musique.

‘Release My Symphony’ développe des harmonies cinématographiques mystérieuses, puis superpose des passages intenses et des instants planants dignes de Marillion ou Ayreon. Ce mystère s’éclaircit lorsqu'explose la voix angélique et cristalline de Clémentine. Son pendant masculin est dans la lignée de Kamelot (époque Roy Kan) : grain éraillé et médiums puissants qui s’opposent à cette douceur éthérée. Dorénavant la voix masculine est plus intense et rauque, alors que l’imagerie se déplace vers des îles écrasées de chaleur humide. Les envolées lyriques nightwishiennes laissent peu à peu la place à une puissance sèche héritière de Magali Luyten (Virus IV, Epysode, Nightmare), d'After Forever, d'Epica ou de Leave’s Eyes. Car même si ‘Heroes Of The Dawn’ débute par des flûtes folkloriques inspirées de Mike Oldfield, la composition débouche rapidement sur de rassurantes chevauchées métalliques. L’ombre de Kamelot, d'Avantasia ou d'Ayreon (“The Final Experiment”) plane ; les voix se complètent et la guitare enrichit la piste de mélodies en contrepoint. ‘A Journey To Remember’ est doté d’une belle intensité avec en point d’orgue le duo de chanteurs. ‘A Little of Our Own’, ‘The Siren & the Sailor’, ‘At The End of The World’ pourraient sembler classiques, mais avec des refrains entêtants d’une simplicité déconcertante et un habillage folk, ils sont gorgés de puissance et charment immédiatement.

Les pistes empruntent la puissance de Helloween, Iron Maiden ou Savatage même si quelques passages apaisés allègent les compositions. ‘Nothing Lasts Forever’ est une belle ballade au coin du feu où les voix s’épanouissent sur des lignes mélodiques raffinées et ‘Into the’ Light’ dévoile un piano roi alors que le chant rappelle Tracy Hitchings lorsqu'elle prêtait sa voix à Strangers On A Train. Quant à la guitare mélodique, elle est digne de Karl Groom... comme si le groupe voulait être évident, complexe, multiple, direct, bref progressif comme l’étaient Yes, Marillion, ou Genesis.

La formule qui avait fait le succès de “The Deep & The Dark” est ainsi ajustée, ses contours affinés, le travail mélodique intensifié et le visuel recomposé. “Wanderers” n’est pas une simple errance romantique sur un sentier balisé, mais un voyage initiatique... la voix quasi religieuse de Clémentine n’y étant pas étrangère.

“Wanderers” est une très belle œuvre émouvante et mélodique, qui veut s’éloigner d’un genre carré et cadré. Evidemment Clémentine est le moteur de ce changement, ainsi que l’élément essentiel qui change le disque en  pépite. L’album est un écrin de velours et d'argent qui enveloppe sa superbe voix. Visions Of Atlantis offre une de ses meilleures productions où l’intensité dramatique, la sincérité, la générosité, la technicité et la beauté évidente cohabitent en toute humilité.


Plus d'information sur http://www.visionsofatlantis.com/



GROUPES PROCHES:
XANDRIA, EPICA, EDENBRIDGE, WITHIN TEMPTATION, NIGHTWISH, AFTER FOREVER

LISTE DES PISTES:
01. Release My Symphony
02. Heroes Of The Dawn
03. Nothing Lasts Forever
04. A Journey To Remember
05. A Life Of Our Own
06. To The Universe
07. Into The Light
08. The Silent Scream
09. The Siren & The Sailor
10. Wanderers
11. At The End Of The World
12. Bring The Storm
13. In And Out Of Love


FORMATION:
Christian Douscha: Guitares
Clémentine Delauney: Chant
Herbert Glos: Basse
Michele Guaitoli: Chant
Thomas Caser: Batterie


TAGS:
Epique, Symphonique, Technique, Chant éraillé, Chant féminin, Chant grave
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
M. CYCLOPÈDE - 11/09/2019 -
1 0
2/5
Je trouve cet album monotone, heureusement que la magnifique voix de Clémentine Delauney est là pour magnifier les morceaux qui s’enchaînent sans que l’on puisse au final distinguer un titre d’un autre, Wanderers est un album où tout (absolument tout) repose sur la voix cristalline de la vocaliste française et c’est bien là le problème car les musiciens derrière ne suivent pas, ils font pourtant le job mais la créativité n’est pas au rendez-vous, ils balancent quelques riffs, saupoudrent ceux-ci de lignes de claviers maintes fois entendus dans les groupes symphoniques et puis laisse faire le boulot aux vocalistes, dont il est vrai les deux voix se complètent bien, même si je trouvais l’ancien chanteur (Siegfried Samer) plus en phase avec Clémentine.

Visions of Atlantis propose (pour l’instant) un metal symphonique beaucoup trop convenu pour pouvoir soutenir la comparaison avec les meilleurs groupes de metal symphonique, Nightwish en tête.

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC VISIONS OF ATLANTIS
DERNIERE ACTUALITE
VISIONS OF ATLANTIS: Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur VISIONS OF ATLANTIS
DERNIERE INTERVIEW
Comme nous vous l'annoncions dans la précédente interview prémonitoire de Clémentine, Visions of Atlantis est bel et bien de retour sur le devant de la scène metal symphonique et le prouve de la belle des manières avec le sublime "Wanderers"...

NOTES
2/5 (1 avis) 4.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ONIROPHAGUS: Endarkenment (illumination Through Putrefaction) (2019)
DOOM Onirophagus n'invente rien mais l'amateur d'un doom des abysses taillé dans une roche tendre ne manquera pas d'être rassasié par ce "Endarkenment" d'une force insondable.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
SAVAGE MESSIAH: Demons (2019)
HEAVY METAL Malgré quelques furieuses échappées, "Demons" offre un ensemble sémillant qui galope sur une route plus heavy que thrash dont il ne subsiste que de fugaces oripeaux.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT VISIONS OF ATLANTIS
VISIONS-OF-ATLANTIS_The-Deep--The-Dark
The Deep & The Dark (2018)
4/5
-/5
NAPALM RECORDS / METAL MELODIQUE
VISIONS-OF-ATLANTIS_Trinity
Trinity (2007)
2/5
-/5
NAPALM RECORDS / METAL MELODIQUE
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020