ARTISTE:

MOLLY HATCHET

(ETATS UNIS)
TITRE:

WARRIORS OF THE RAINBOW BRIDGE

(2005)
LABEL:

SPV STEAMHAMMER

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
Chant éraillé, Chant grave, Old School, Sudiste
"Sans temps mort et solide dans tous les domaines, " Warriors Of The Rainbow Bridge" présente un Molly Hatchet en pleine forme malgré les douloureux évènements qui ont pu frapper ses membres."
LOLOCELTIC (17.05.2021)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Décidemment, la vie d'un groupe de rock sudiste semble devoir être systématiquement pavée de drames humains. Lynyrd Skynyrd et son tragique accident d'avion en 1977, et The Allman Brothers Band avec les décès dramatiques de Duane Allman en 1971 et de Berry Oakley en 1972 en sont les exemples les plus tristement célèbres. En ce début des années 2000, c'est au tour de Molly Hatchet de voir la grande faucheuse frapper la formation floridienne. Peu de temps après le décès de l'épouse de Bobby Ingram, leader du groupe, une pneumonie a eu raison du mythique chanteur des origines : Danny Joe Brown. Mais les groupes du Sud sont des blocs de granit sur lesquels viennent se briser les lames du destin et qui se relèvent toujours de l'acharnement du mauvais sort. Pour le prouver, Bobby Ingram propose à Dave Hlubek de réintégrer le sextet, ce que ce dernier accepte, devenant ainsi le seul membre d'origine au sein d'un line-up qui voit également l'arrivée de Tim Lindsey (Rossington, Lynyrd Skynyrd) au poste de bassiste.

Ne comptez pas sur Molly Hatchet pour se ramollir du genou en s'apitoyant sur son sort. Comme il le fait depuis "Devil's Canyon" (1996), album voyant la prise de pouvoir de Bobby Ingram et l'arrivée de Phil McCormack au micro, le monument de Jacksonville (Floride) bombe le torse et dégaine son hard rock sudiste qui sent l'asphalte surchauffé, la poussière et les saloons enfumés. 'Son Of The South', 'Get In The Game', 'Gone In Sixty Seconds' ou 'No Stranger To The Darkness' balancent leurs grosses guitares et leurs refrains taillés pour devenir des hymnes de bikers faisant fumer la gomme de leurs pneus sur les routes du Sud. Quant à 'Moonlight Dancin' On The Bayou', 'Time Keeps Sleeping Away' ou 'Hell Has No Fury', ils représentent la face boogie des Floridiens, à grands coups de piano bastringue et de refrains accrocheurs.

De leur côté, 'I'm Ready For You' et son groove de bar malfamé, et 'Roadhouse Boogie' jouent sur l'alternance des tempi pour déboiter les articulations des moins résistants. Et puis Molly Hatchet ne serait pas ce qu'il est sans quelques pièces laissant le temps aux ambiances de s'installer et à l'intensité de grimper avant de finir sur des cavalcades guitaristiques irrésistibles. 'Flames Are Burning' est probablement la plus grande réussite en la matière avec ses débuts mélancoliques et son piano délicat puis son ascension vers une superbe course menée par Bobby Ingram et Dave Hlubek. Plus surprenant, 'Behind The Bedroom Door' étonne avec son introduction digne de 'With A Little Help Of My Friends' version Joe Cocker à Woodstock. Plongeant ensuite dans un boogie plus typique, il voit les guitaristes et John Galvin (claviers) multiplier les soli jusqu'à une nouvelle cavalcade sous le soleil brûlant. Enfin, 'Rainbow Bridge' est un parfait équilibre entre émotion et dignité. Hommage aux récents disparus, il ne sombre pas dans la plainte et propose au contraire de faire face à l'adversité avec fierté.

Sans temps mort et solide dans tous les domaines, " Warriors Of The Rainbow Bridge" présente un Molly Hatchet en pleine forme malgré les douloureux évènements qui ont pu frapper ses membres. Gonflant les muscles et enfourchant un gros cube vers le soleil couchant, il est le parfait exemple de la force du southern rock et des formations qui ont gravé sa légende. Aux côtés de "Silent Reign Of Heroes" (1998), il s'impose comme le meilleur témoignage de ce que les Floridiens ont pu offrir depuis le milieu des années 80.


Plus d'information sur http://www.mollyhatchet.com/





LISTE DES PISTES:
01. Son Of The South - 4:44
02. Moonlight Dancin' On The Bayou - 5:08
03. I'm Ready For You - 4:24
04. Roadhouse Boogie - 3:58
05. Time Keeps Slipping Away - 3:18
06. Get In The Game - 5:32
07. Flames Are Burning - 6:43
08. Hell Has No Fury - 4:32
09. Gone In Sixty Seconds - 3:37
10. Behind The Bedroom Door - 6:10
11. No Stranger To The Darkness - 4:22
12. Rainbow Bridge - 6:18

FORMATION:
Bobby Ingram: Guitares
Dave Hlubek: Guitares
John Galvin: Claviers
Phil McCormack: Chant / Harmonica
Shawn Beamer: Batterie
Tim Lindsey: Basse
Rich Delfalvo: Claviers / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
5/5 (1 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
MOLLY HATCHET: Sortie d'un live en novembre
DERNIER ARTICLE
MOLLY HATCHET + DEZPERADOZ - LE TRABENDO - 21 DECEMBRE 2017
Un souffle de Jacksonville.
 
AUTRES CHRONIQUES
ARCHIE LEE HOOKER: Living In A Memory (2021)
BLUES - Archie Lee Hooker nous livre avec "Living In A Memory" un album de blues au charme rétro. C’est à la fois sa force et sa faiblesse.
OCEANS: We Are Nøt Okay (2021)
DEATH METAL - Oceans confirme avec "We Are Nøt Okay" un talent certain pour mixer la puissance du metalcore à des atmosphères teintées post metal avec un sens de la mélodie qui fait mouche.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MOLLY HATCHET
MOLLY-HATCHET_Justice
Justice (2010)
3/5
4/5
SPV STEAMHAMMER / HARD ROCK
MOLLY-HATCHET_Kingdom-Of-XII
Kingdom Of Xii (2000)
3/5
-/5
SPV STEAMHAMMER / HARD ROCK
MOLLY-HATCHET_Silent-Reign-Of-Heroes
Silent Reign Of Heroes (1998)
4/5
-/5
SPV STEAMHAMMER / ROCK
MOLLY-HATCHET_Devil-s-Canyon
Devil's Canyon (1996)
3/5
-/5
SPV STEAMHAMMER / ROCK
MOLLY-HATCHET_Lightning-Strikes-Twice
Lightning Strikes Twice (1989)
3/5
4/5
CAPITOL / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021