.
.
GROUPE/AUTEUR:

ALAN PARSONS

(ROYAUME UNI)

TITRE:
THE SECRET (2019)
LABEL:
FRONTIERS RECORDS
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Fini le temps des expérimentations electro stériles, Alan Parsons revient à des mélodies plus organiques, à une pop classieuse teintée de symphonique, renouant ainsi avec son glorieux passé."
CALGEPO - 24.04.2019 - (3) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
2019 sera décidément marqué du sceau des retours avec notamment ceux de Tool ou de Galaad qui se profilent à l'horizon. Et l'un des retours au premier plan cette année est celui d'Alan Parsons qui n'avait plus sorti d'album depuis près de quinze années bien trop longues pour les fans du sorcier des consoles de mixage. Le dernier disque en date était "A Valid Path" qui contenait beaucoup d'expérimentations électroniques et n'avait pas su rencontrer totalement son public faute de bons retours de la presse musicale.

Pour autant, Alan n'a pas été totalement inactif, se concentrant sur ce qu'il sait faire, c'est-à-dire la production et le travail d'ingénieur du son, notamment en participant entre autres à "The Raven That Refused To Sing (And Other Stories)" de Steven Wilson. Courant 2018, le label Frontiers Music a eu la bonne idée de prendre contact avec Alan afin d'évoquer l'idée d'un nouvel album, relançant ainsi son inspiration quelque peu en sommeil. Et quel thème plus propice que la magie pour concevoir ce nouveau projet ? Il faut dire que Alan est un fan de l'art des illusions -  il fait partie notamment du Castle Magic de Los Angeles et pratique lui-même la prestidigitation.  

"The Secret", aidé par une pléiade d'invités prestigieux, marque indéniablement un retour à des compositions exemptes de tous les hasardeux errements électroniques qui parsemaient "A Valid Path" en adoptant un aspect symphonique plus prononcé, comme en témoigne le bien nommé 'The Sorcerer's Apprentice' arrangé à la sauce Parsons aidé par le CMG Music Recording Orchestra d'Hollywood. La basse de Nathan East (Eric Clapton) apporte à ce morceau d'obédience classique une nouvelle dimension rythmique presque heavy qui souligne la ligne mélodique principale interprétée par Steve Hackett. Mais l'intérêt du titre est l'intervention de Jake Shimabukuro avec son ukulele qui apporte une touche surprenante au morceau orchestral.

Après cette ouverture grandiloquente qui colle parfaitement au thème, l'auditeur retrouve la pop classieuse qui fait le charme des compositions d'Alan Parsons avec notamment 'Miracle' chanté par Jason Mraz qui se fait l'écho du classique 'Eye In The Sky' sans avoir la même intensité que son ainé. Ainsi l'album renoue indéniablement avec les travaux symphonico-pop que le compositeur pouvait proposer dans son Alan Parsons Project notamment dans le très beau 'As Lights Fall' avec sa rafraichissante rythmique très 80's . Cette fusion est bien plus présente dans 'One Note Symphony' avec ses cordes qui constituent l'ossature mélodique, un chant robotique et des samples issus de discussions ayant eu lieu en interne à la Nasa.

Alan Parsons n'est pas un monstre de technique et privilégie avant tout la mélodie accessible, au risque parfois d'être un peu trop cliché comme dans 'Sometimes' qui pourrait constituer la bande originale du plus typique film romantique des années 80. Il démontre cependant tout son talent de mélodiste dans des titres évoquant les Beatles ('Fly To Me'), ou bien plus consistants avec des lignes de saxophone moins surjouées qui apportent un peu plus de relief aux morceaux ('Requiem', 'Years Of Glory)

"The Secret" est un album qui, malgré ses petits défauts, fera plaisir aux fans de la première heure d'Alan Parsons (Project) qui délaisse les expérimentations électroniques pour revenir à des mélodies plus organiques, à une pop classieuse teintée de symphonique renouant avec son glorieux passé sans pour autant atteindre la même grandeur.

Plus d'information sur http://www.alanparsons.com/



GROUPES PROCHES:
UNITOPIA, JEFF LARSON, BARCLAY JAMES HARVEST, PARZIVALS EYE, KAYAK, SUPERTRAMP, AGUENAOU

LISTE DES PISTES:
01. The Sorcerer's Apprentice
02. Miracle
03. As Lights Fall
04. One Note Symphony
05. Sometimes
06. Soirée Fantastique
07. Fly To Me
08. Requiem
09. Years Of Glory
10. The Limelight Fades Away
11. I Can't Get There From Here


FORMATION:
Alan Parsons: Chant / Guitares / Claviers
Ian Bairnson: Guitares / Invité
Andy Ellis: Claviers / Invité
Angelo Pizzaro: Invité / Piano
Carl Sorensen: Batterie / Invité
Dan Tracey: Guitares / Claviers / Invité
Danny Thompson: Batterie / Invité
Guy Erez: Invité
Jake Shimabukuro: Invité / Ukulélé
Jared Mahone: Chant / Invité
Jason Mraz: Chant / Invité
Jeff Kollmann: Guitares / Invité
Jeff Peterson: Basse / Invité
Jordan Huffman: Chant / Invité
Lou Gramm: Chant / Invité
Mark Mikel: Chant / Invité
Michael Fitzpatrick: Invité / Violoncelle
Nathan East: Basse / Invité
Oscar Utterström: Invité / Trombonne
Pat Caddick: Invité / Piano
Pj Olsson: Chant / Invité
Steve Hackett: Guitares / Invité
Todd Cooper: Chant / Invité / Saxophone
Tom Brooks: Claviers / Invité / Piano
Tony Rosacci: Guitares / Invité
Vinnie Ciesielski: Invité / Trompette
Vinnie Colaiuta: Batterie / Invité


TAGS:
70's, 80's, Accessible / FM, Musique Classique, Old School, Romantique, Symphonique
 
 
(3) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
REALMEAN - 02/02/2020 -
0 0
3/5
C'est l'album d'Alan Parsons en solo le plus homogène depuis "On Air" en 96. Et effectivement, le plus proche de l'époque Alan Parsons Projet, dans le segment du début des années 80 (entre "Eye in the sky" et "Ammonia Avenue"); mélodique, accessible, accrocheur, aux arrangements minutieux. Quoique les doutes soient permis quant à sa résistance aux écoutes répétées, les productions APP quant à elles ayant plutôt bien traversé l'épreuve du temps.
Une chose étonnante : l'ami Alan a coécrit l'album de la même façon que pour "A Valid Path", c'est-à-dire qu'il a composé, pratiquement, pour l'ensemble des morceaux, avec à chaque fois un partage avec l'un des membres de son équipe. Pour un résultat totalement différent !
Ce qui m'amène, en un sens, à répondre aux questions que je posais moi-même en conclusion de mon avis au sujet de "Valid Path", il y a 7 ans déjà...
Aurons-nous droit à une suite ? Oui !!
Pour quelle musique ? Un retour aux sources... Pas obligatoirement passionnant, mais bien troussé quand même.
Quelque chose qui assumerait la fin de l'ère APP ? Non !
Quelque chose de moderne, prog et musclé ? ...moderne, pas au sens du retour aux sources (tout le monde ne s'en plaindra pas), pas très prog non plus, mais ce qui est sûr c'est que je n'attendais plus une prolongation de cette trempe. La maison Parsons défend encore son drapeau !

TONYB - 28/05/2019 -
0 0
2/5
Une première partie correcte avec quelques titres intéressants ('As Lights Fall', 'One Note Symphony' et à un degré moindre 'Miracle' et 'Soirée Fantastique').
Mais le soufflé retombe très vite dans la deuxième moitié de l'album qui voit des titres "2 de tension" aux mélodies bancales s'enchaîner sur fonds d'arrangements sirupeux.
Décevant.

LOLO_THE_BEST59 - 17/05/2019 -
0 0
4/5
Voilà un album qui réconcilie avec l'âge d'or d'Alan Parsons Project. Après un Valid Path décevant, retour aux mélodies bien troussées, immédiates sans être quelconques, qui nous font passer un moment délicieusement régressif (the limelight fades away). L'album est traversé de moments de grâce (Soirée Fantastique), de ballades sympathiques (Sometimes, I can't get there from here), sans oublier quelques morceaux un poil plus ambitieux (One Note Symphony).
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC ALAN PARSONS
DERNIERE ACTUALITE
ALAN PARSONS: Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur ALAN PARSONS
DERNIERE INTERVIEW
A l'occasion de la sortie de "The Secret", nous avons pu avoir en ligne, pour quelques minutes, le sorcier les consoles et tables de mixage Alan Parsons afin d'évoquer sa manière de travailler et le retour aux sources avec cet album.

NOTES
2.2/5 (5 avis) 2.8/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
RED CAIN: Kindred: Act I (2019)
METAL MELODIQUE Un album susceptible de mettre sur de bons rails un groupe au talent indéniable.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
LAST IN LINE: Ii (2019)
HEAVY METAL Un album où les ex-Dio s'émancipent, dense et varié, mais peu porté sur les mélodies.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ALAN PARSONS
ALAN-PARSONS_A-Valid-Path
A Valid Path (2004)
2/5
1/5
ARTEMIS / ROCK PROGRESSIF
ALAN-PARSONS_The-Time-Machine
The Time Machine (1999)
2/5
2/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
ALAN-PARSONS_On-Air
On Air (1996)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK ATMOSPHERIQUE
ALAN-PARSONS_Alan-Parsons-Live
Alan Parsons Live (1994)
1/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
ALAN-PARSONS_Try-Anything-Once
Try Anything Once (1993)
3/5
-/5
ARISTA / ROCK
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020