ARTISTE:

NEAL MORSE

(ETATS UNIS)
TITRE:

THE GREAT ADVENTURE

(2019)
LABEL:

RADIANT RECORDS

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Epique, FM, Symphonique, Théatral
"Symphonique, épique, technique, "The Great Adventure" possède toutes les qualités d'un bel album de l’infatigable Neal Morse et de sa bande !"
DARIALYS (18.01.2019)  
4/5
(3) Avis des lecteurs (2) commentaire(s)

On ne présente plus l'infatigable Neal Morse… Initialement connu pour sa place centrale au sein du groupe de rock progressif Spock's Beard, formé en 1992, où il jouait en compagnie de son frère Allan, le multi-instrumentiste s'est illustré dans bon nombre de formations. En solo, avec Transatlantic, avec Flying Colors, ou plus récemment avec The Neal Morse Band, l'Américain ne dort jamais.

Ces dernières années, c'est avec le groupe qui porte son nom qu'il s'illustre particulièrement. Après un excellent premier album, "The Grand Experiment", sorti en 2014, le ton était donné. Son successeur, le double album "The Similitude Of A Dream", paru deux ans plus tard, présentait le combo avec un format ambitieux qui avait réjoui la critique. Le petit dernier de la famille, "The Great Adventure", un autre double disque, semble marcher dans les pas de son aîné.

Les ressemblances entre les deux opus ne se résument pas qu'à leur format ou à leurs pochettes quasi-identiques. Les premières secondes du titre introductif, 'Overture' reprenant le chant de 'Makes No Sense' qui figurait sur 'The Similitude Of A Dream', confirmera bien l'analogie entre les deux albums.

Comme dans tout bon disque de Neal Morse, on aura droit à des déferlements techniques comme sur le morceau 'Overture', pièce instrumentale de dix minutes. Mais la particularité du quintette réside surtout dans l'alternance entre ces pistes-là avec d'autres, beaucoup plus accessibles. "The Similitude Of A Dream" avait 'City Of Destruction' et 'So Far Gone', "The Great Adventure" a 'Welcome To The World' et son refrain qui reste en tête, ou encore 'I Got To Run', dans le même style, ou 'Hey Ho Let's Go', simple et efficace.

Dans les temps forts de l'album, on notera aussi les titres à la dimension symphonique prédominante comme les grandioses 'To The River' et son orgue introductif faisant de l'œil à 'Close To The Edge' de Yes, ou encore l'épique 'A Love That Never Dies' et ses chœurs puissants si caractéristiques du son du groupe. Autant de titres mettant en lumière la maestria des musiciens capables de s'illustrer dans tous les registres, aussi bien en termes de technique qu'en sensibilité et feeling.

Mais si cette grande aventure ressemble à son prédécesseur dans les bons points, leur analogie se retrouve aussi dans leurs points faibles. Avec 22 titres au compteur, il fallait s'attendre à ce qu'un certain nombre de titres n'apportent pas de réelle valeur ajoutée à l'œuvre globale, comme dans beaucoup de doubles albums. C'est le cas de 'The Dream Continues', moins inspiré que ses compères de track-list, ou de 'The Element Of Fear' et de 'Child Of Wonder' qui, comme quelques autres morceaux, font davantage office de transitions entre deux titres forts.

Enfin, s'il est coutume que dans un album concept, certaines sections se retrouvent présentes d'un titre à l'autre, il se pourrait que l'ami Neal Morse ait quelque peu abusé de cette astuce. Ainsi, 'Welcome To The World 2' reprend le même refrain que 'Welcome To The World', au point de se demander si ce titre possède un réel intérêt dans l'album. Dans la même veine, 'Beyond The Borders' est un remake de 'A Momentary Change', le riff introductif de 'I Got To Run' est un copier-coller de 'Welcome To The World'... Ces exemples ne manquant pas, on en vient à se demander si cette profusion de titres ne sème finalement pas la confusion au sein du disque et s'il n'aurait pas mieux fallu élaguer les redites et parties moins intéressantes pour en faire un contenu plus qualitatif ? Là-dessus, tout le monde ne s'accordera probablement pas, l'exercice de ce style étant commun chez le leader de la formation.

Ne faisons pas non plus la fine bouche. Tout ce à quoi touche le génie du Tennessee mérite que l'on s'y attarde, et "The Great Adventure" ne peut évidemment pas décevoir son fidèle fan-club puisque le double album s'inscrit parfaitement dans la lignée de ses prédécesseurs. Ce n'est donc pas avec cet opus que Neal Morse révolutionnera son approche musicale, mais son style unique est si bien exécuté que l'auditeur lui pardonnera les détails reprochés précédemment. "The Great Adventure" est donc à n'en point douter un nouvel album fort de la discographie du musicien.


Plus d'information sur http://www.nealmorse.com/



GROUPES PROCHES:
TRANSATLANTIC, UNITED PROGRESSIVE FRATERNITY, ECHOLYN, UNITOPIA, MORSE, PORTNOY & GEORGE, ROINE STOLT, SPOCK'S BEARD, SUPERNAL ENDGAME, FLYING COLORS

LISTE DES PISTES:
01. Act I - Chapter 1 - 12:50: Overture / The Dream Isn’t Over
02. Act I - Chapter 2 - 23:48: Welcome To The World / A Momentary Change / Dark Melody / I Got To Run / To The River
03. Act I - Chapter 3 - 17:59: The Great Adventure / Venture In Black / Hey Ho Let’s Go / Beyond The Borders
04. Act II - Chapter 4 - 18:13: Overture 2 / Long Ago / The Dream Continues / Fighting With Destiny / Vanity Fair
05. Act II - Chapter 5 - 30:57: Welcome To The World 2 / The Element Of Fear / Child Of Wonder / The Great Despair / Freedom Calling / A Love That Never Dies

FORMATION:
Neal Morse: Chant / Guitares / Claviers
Randy George: Basse
Bill Hubauer: Claviers
Eric Gillette: Guitares
Mike Portnoy: Batterie
   
(3) AVIS DES LECTEURS    
OCERIAN - 21/02/2019 -
  0 0
4/5
C'est difficile pour moi d'avoir un avis tranché à propos de cet album. Je garde toujours en tête l'hallucniante claque que j'ai reçue à l'écoute de "Sola Scriptura" que je peine à retrouver dans la discographie de Neal Morse.

Et en même temps, c'est toujours bien fait, relativement inspiré, avec des mélodies qui s'immiscent dans la cervelle pour ne plus la quitter. On trouve quelques moments de bravoure progressive plus qu'attachants mais il y a aussi des temps morts, des répétitions un peu trop nombreuses.

Alors oui cet album est un plus entraînant encore que son prédécesseur. On sent la joie et le bonheur du partage entre les musiciens. On continue à aimer Neal Morse parce qu'en définitive il fait ce qu'il sait faire et il le fait bien. Comment le lui reprocher? Combien de groupes prennent réellement des risques? Quels sont ceux qui se mettent en danger, sortent des sentiers battus?

Ils sont au final si peu nombreux. Alors je refuse de condamner le père Morse parce qu'il ne crée pas un chef d’œuvre à chaque fois. Il suffit de simplement s'attendre à un bon album pop prog et on a ce que l'on attend. Et c'est déjà très bien

CORTO1809 - 27/01/2019 -
  0 0
4/5
Neal Morse fait du Neal Morse depuis... "Testimony" et peut-être même Spock's Beard. Son style est immédiatement reconnaissable et certes, chaque nouvelle production ressemble à sa précédente qui elle-même ressemble à celle d'avant, etc.

Mais qui peut se vanter d'aligner les mélodies somptueuses à la pelle comme lui ? Comme d'habitude, les titres s'enchaînent avec bonheur joués par des musiciens hors pair et habillés (les titres, pas les musiciens !) d'une production impeccable. Outre ses dons de compositeur, Neal Morse est un excellent chanteur dont le charisme emporte tout sur son passage.

Alors certes, le renouveau n'est pas à l'ordre du jour. Mais chaque album de Neal Morse rend la concurrence bien pâle. Une fois de plus, l'Américain nous offre un bien bel album.

CALGEPO - 19/01/2019 -
  0 0
3/5
Alors oui c'est très bien fait, normal c'est du Neal Morse. Mais cette routine créatrice enfonce le clou d'un sentiment de déjà vu, déjà entendu avec des passages presque obligés et une forte impression de redondance. Trop long ou trop généreux (la deuxième option s'impose vu la personne), The Great Adventure me semble ainsi une demi réussite, agréable mais sans surprise et n'en reste pas moins une nouvelle sortie majeure.
Haut de page
   
(2) COMMENTAIRE(S)    
 
CALGEPO - 19/01/2019 07:57:23
  0
Alors oui c'est très bien fait, normal c'est du Neal Morse. Mais cette routine créatrice enfonce le clou d'un sentiment de déjà vue, déjà entendu avec des passages presque obligés et une forte impression de redondance. Trop long ou trop généreux (la deuxième option s'impose vu la personne), The Great Adventure me semble ainsi une demi réussite, agréable mais sans surprise et n'en reste pas moins une nouvelle sortie majeure dans le style.
OCERIAN - 18/01/2019 19:06:11
  0
Totalement d'accord avec la chronique. Le seul petit bémol est en effet le côté répétitif et dispensable de certaines parties. Mais honnêtement, un superbe album , que je trouve légèrement supérieur à son prédécesseur. Je dirais... plus inspiré.
Haut de page
LECTEURS:
4.2/5 (4 avis)
STAFF:
3.7/5 (6 avis)
MA NOTE :
 
 
DERNIERE ACTUALITE
NEAL MORSE: Sortie du nouvel album en septembre
 
DERNIER ARTICLE
NEAL MORSE BAND - LE DIVAN DU MONDE (PARIS) - 05 AVRIL 2017
La tournée du Neal Morse Band faisait escale à Paris, au Divan Du Monde, dans le cadre de la tournée "A Road Called Home" afin de donner vie au dernier album en date du groupe, l'excellent "The Similitude Of A Dream". Music Waves a écouté la bonne parole.
 
DERNIERE INTERVIEW
NEAL MORSE (05 AVRIL 2017)
Neal Morse nous a donné rendez vous juste avant le concert au Divan du Monde pour aborder son dernier album, son groupe et nous faire partager sa spiritualité.

 
AUTRES CHRONIQUES
RAMAGE INC: Under The Skin (2018)
METAL PROGRESSIF - Avec son style très affirmé, Ramage Inc nous livre un album de grunge progressif particulièrement riche et maîtrisé. A découvrir de toute urgence !
AVANTASIA: Moonglow (2019)
METAL MELODIQUE - Avantasia confirme ici avec brio qu'il est le patron pour proposer des opéras métalliques de grande classe, porté de plus par un casting brillant qui donne plus d'une fois le tournis.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT NEAL MORSE
NEAL-MORSE_Sola-Gratia
Sola Gratia (2020)
4/5
4.3/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
NEAL-MORSE_Jesus-Christ-The-Exorcist
Jesus Christ The Exorcist (2019)
5/5
4.3/5
FRONTIERS RECORDS / ROCK
NEAL-MORSE_Life--Times
Life & Times (2018)
4/5
4.5/5
RADIANT RECORDS / POP
NEAL-MORSE_The-Similitude-of-a-Dream
The Similitude Of A Dream (2016)
5/5
4.4/5
RADIANT RECORDS / ROCK PROGRESSIF
NEAL-MORSE_The-Grand-Experiment
The Grand Experiment (2015)
5/5
4.2/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020