GROUPE/AUTEUR:

THE OCEAN

(ALLEMAGNE)

TITRE:
PHANEROZOIC I : PALAEOZOIC (2018)
LABEL:
METAL BLADE RECORDS
GENRE:
POST METAL

"Avec ce premier volet de la saga "Phanerozoic", The Ocean signe une entame remarquable en déployant un post-metal progressif dévastateur"
DARIALYS - 07.11.2018 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
En près de 20 ans de carrière, les Allemands de The Ocean ont grandi continuellement. Après avoir sorti 7 albums studio et avoir tourné avec les plus grands (Anathema, Mastodon, Devin Townsend…) dans les plus gros festivals, la formation issue de Berlin sort cet automne son huitième album, cinq ans après "Pelagial".

Le nouvel opus "Phanerozoic I: Palaeozoic" s’inscrit comme d’habitude dans la lignée idéologique des albums précédents et traite de la vie biologique et animale, du réchauffement climatique ainsi que de l’extinction de masse de nombreuses espèces animales ayant vécu 250 millions d’années plus tôt. Techniquement, le concept est abouti et décliné tout au long du disque, jusque dans les titres à l’apparence très complexe.

Dès l’introduction intitulée ‘The Cambrian Explosion’, l’auditeur est plongé en totale immersion dans une atmosphère pesante laissant présager une explosion dévastatrice qui débutera sur le deuxième titre, ‘Cambrian II’. C’est alors que l’on se retrouve happé dans un typhon post-metal progressif cher à The Ocean. L’ambiance est lourde, les riffs heavy, la production signée Jens Bogren (Opeth, Katatonia) puissante et compacte, les hurlements intenses. Pour autant, on ne sombre jamais dans une ambiance purement death, puisque le côté sombre des compositions se retrouve souvent compensé et atténué par des avancées plus lumineuses.

Tout au long de l’album, certains titres très opposés vont donc cohabiter. Si ‘Ordovicium’ est lourd, lent, puissant à l’image des cris qui le composent, le début du titre suivant, ‘Silurian’, s’inscrit plutôt dans une lignée grunge rappelant Alice In Chains. Les morceaux étant longs, l’opportunité leur est donnée d’évoluer et de traverser différentes phases. On trouve donc une section de violoncelle orientale sombre et envoûtante en milieu de titre, avant de donner naissance à un passage aux allures de ballade mélancolique magnifiée par un chant clair apaisant.

Parmi les temps forts, on note aussi la présence du très bon ‘Devonian : Nascent’. La première partie est un clin d’œil flagrant à Katatonia et pourrait tout à fait figurer sur un album des Suédois. Et cela tombe bien puisque c’est Jonas Renkse, chanteur du groupe en personne, qui assure brillamment et en tout simplicité le chant lead sur la première moitié du titre, avec son timbre de voix unique.

"Phanerozoic I: Palaeozoic" est un disque solide, remarquablement équilibré, où se mêlent les ambiances tantôt destructrices, tantôt apaisées. Bonne nouvelle, une deuxième partie est prévue pour 2020, et tout ce que l’on peut espérer est qu’elle soit aussi concluante que la première !

Plus d'information sur http://www.theoceancollective.com/



GROUPES PROCHES:
DISILLUSION, EARTH SHIP, DIORAMIC, HAUCHARD, ISIS, THE OLD WIND

LISTE DES PISTES:
01. The Cambrian Explosion
02. Cambrian II : Eternal Recurrence
03. Ordovicium : The Glaciation Of Gondwana
04. Silurian : Age Of Sea Scorpions
05. Devonian : Nascent
06. The Carboniferous Rainforest Collapse
07. Permian : The Great Dying


FORMATION:
David Ramis Åhlfeldt: Guitares
Loïc Rossetti : Chant
Mattias Hägerstrand: Basse
Paul Seidel: Batterie
Peter Voigtmann: Claviers
Robin Staps : Guitares


TAGS:
Lourde, Sombre, Chant hurlé
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC THE OCEAN
DERNIERE ACTUALITE
THE OCEAN COLLECTIVE : Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur THE OCEAN
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
IFSOUNDS: An Gorta Mór (2018)
ROCK PROGRESSIF Mélange brouillon de prog, de hard rock et de folk, " An Gorta Mór" peine à captiver malgré quelques bons thèmes et un charisme évident.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
THERAPHOSA: Theraphosa (2018)
METALCORE Premier EP d'un jeune groupe, parrainé par Jan Rechberger, qui nous propose un metal à deux facettes, un visage tourmenté et un visage revitalisant.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE OCEAN
THE-OCEAN_Heliocentric
Heliocentric (2010)
4/5
-/5
METAL BLADE RECORDS / HARDCORE
THE-OCEAN_Anthropocentric
Anthropocentric (2010)
4/5
3/5
METAL BLADE RECORDS / POST ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020