.
.
GROUPE/AUTEUR:

BRING ME THE HORIZON

(ROYAUME UNI)

TITRE:
AMO (2019)
LABEL:
COLUMBIA
GENRE:
POP

"Avec "Amo", l'electro pop grand public s'impose comme nouvelle recette des Anglais, chassant définitivement les influences metal d'antan et l'espoir de retrouver une musique moins commerciale et plus authentique."
DARIALYS - 01.02.2019 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
1/5
Les évolutions stylistiques au cours de la carrière d’un groupe ne laissent jamais indifférent. Quand certains se réjouissent de la volonté de leurs protégés de se renouveler, d’autres en revanche, amoureux de la première heure, déplorent cette vision du changement, parfois brutalement. Soyons clairs : un tel changement, qu’il soit stratégique ou non, peut tout à fait être réussi et d'une manière générale, de telles prises de risques sont à encourager. On se rappelle bien sûr de l’album "To The Bone" de Steven Wilson, plus pop que jamais, mais pourtant très bon, ou encore "Prequelle" de Ghost, salué unanimement par la critique.

Mais dans le cas de Bring Me The Horizon, et particulièrement sur leur nouvel album "Amo", il est malheureusement difficile d’en dire autant. Débarrassés de leur étiquette de formation de metalcore depuis belle lurette, les Anglais ont progressivement muté vers un pop/rock alternatif FM. Souvent, l’electro prend même complètement le dessus sur les autres ingrédients. Ainsi, ‘Nihilist Blues’ n’a rien d’un blues mais possède au contraire toutes les caractéristiques d’un tube 100% electro, à tel point que l’on peine à distinguer de vrais instruments dans ce nuage artificiel qui en ferait un morceau tout à fait compatible avec du contenu diffusé sur NRJ.

Un léger regain passager permettra à l’auditeur de reprendre confiance en la suite du disque. 'In The Dark’ ressemble à du Ed Sheeran plus pêchu monté sur guitares électriques et laisse place à ‘Wonderful Life’, sans aucun doute le morceau le plus metal de l’album. Sans pour autant révolutionner son approche musicale, le morceau est efficace et le featuring avec Dani Filth de Cradle Of Filth, bien senti.

Le reste du temps, nous nageons dans un océan d’electro pop/rock alternatif insipide, peu inspiré et tellement convenu. Après ‘Ouch’, en sixième position, il n’y aura pas de retour en arrière, le virus de la médiocrité ambiante ayant contaminé les lieux. Cette onomatopée résume d’ailleurs parfaitement le sentiment que l’on éprouve à l’écoute du titre. L’electro insipide est à présent le nouveau roi à régner. Les morceaux défilent, mais la qualité, elle, ne décolle pas. ‘Medicine’, ‘Sugar Honey & Ice Tea’, ‘Why You Gotta Kick Me When I’m Down ?’, ‘Fresh Bruises’…  autant de soupes sans saveur emmenées par des mélodies mièvres et réchauffées, avec une voix niaise qui tape sur le système.

Inutile d’aller plus loin et de verser dans le pamphlet pur et simple. Bring Me The Horizon fait partie de ces groupes qui se sont fourvoyés en optant pour un virage commercial qui a gagné bon nombre de formations, à l’instar de 30 Seconds To Mars et de Linkin Park pour ne citer qu’eux. Comme souvent lorsque l’on bascule dans le mainstream, la qualité des compositions en pâtit, et le combo britannique n’a pas échappé à la règle. Mais à trop vouloir jouer une musique grand public, les Anglais ont éteint tout espoir de remettre au goût du jour une musique moins commerciale et plus authentique.

Plus d'information sur https://www.bmthofficial.com/



GROUPES PROCHES:
ALL THAT REMAINS, LINKIN PARK, KILLSWITCH ENGAGE

LISTE DES PISTES:
01. I Apologise If You Feel Something
02. Mantra
03. Nihilist Blues Feat. Grimes
04. In The Dark
05. Wonderful Life Feat. Dani Filth
06. Ouch
07. Medicine
08. Sugar Honey Ice & Tea
09. Why You Gotta Kick Me When I'm Down?
10. Fresh Bruises
11. Mother Tongue
12. Heavy Metal Feat. Rahzel
13. I Don't Know What To Say


FORMATION:
Jordan Fish: Claviers / programmation
Lee Malia: Guitares
Matt Kean: Basse
Matt Nicholls: Batterie
Oliver Sykes: Chant
Dani Filth: Chant / Invité


TAGS:
Accessible / FM, Electro
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
OCERIAN - 21/02/2019 -
0 0
1/5
Quelle déception que ce "Amo". J'avais surkiffé l'écoute de "Sempiternal" qui était, pour moi, l'alliance parfaite du metalcore et de la mélodie alternative avec un élan incroyable et une énergie débordante.

"That's The Spirit" commençait à donner de sérieux signes de faiblesses reléguant la guitare au second plan mais possédait encore des mélodies accrocheuses et une certaine hargne contenue.

Ici, plus rien. On ne trouve plus d'âme, plus de rage, plus d'idées. On a perdu Bring Me The Horizon et c'est bien dommage.

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC BRING ME THE HORIZON
DERNIERE ACTUALITE
BRING ME THE HORIZON : Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur BRING ME THE HORIZON
DERNIER ARTICLE
BRING ME THE HORIZON - LE ZENITH DE PARIS - 14 AVRIL 2016
Alors que nous recevions Jordan Fish pour la sortie du dernier BMTH, "That's the Spirit", le groupe aux 5,5 millions de fans sur Facebook se devait d'honorer son public français en s'arrêtant dans la capitale pour s'offrir un Zénith presque complet... Tous les articles sur BRING ME THE HORIZON
DERNIERE INTERVIEW
Deux ans après la sortie de "Sempiternal" qui avait amorcé un virage musical, avec "That's the Spirit", Bring Me The Horizon s'ouvre de nouveaux... horizons musicaux !

NOTES
- /5 (0 avis) 1.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
JONAS DUFRÊNE: Charis (2018)
AUTRES Jonas Dufrêne se fait le chantre d'une musique poétique, ouverte sur le monde, où le violon joue le rôle principal et constitue le trait d'union entre les styles et ses nationalités.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
EL TUBO ELÁSTICO: Impala (2018)
ROCK PROGRESSIF Avec son rock progressif instrumental qui déborde sur le post-rock et le jazz, El Tubo Elastico signe un deuxième album de bonne facture qui pourrait ravir les amateurs du genre.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BRING ME THE HORIZON
BRING-ME-THE-HORIZON_That-s-The-Spirit
That's The Spirit (2015)
3/5
-/5
RCA / ROCK ALTERNATIF
BRING-ME-THE-HORIZON_Sempiternal
Sempiternal (2013)
4/5
-/5
REPLICA / METALCORE
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020