ARTISTE:

SHINING (NOR)

(NORVÈGE)
TITRE:

ANIMAL

(2018)
LABEL:

SPINEFARM RECORDS

GENRE:

HEAVY METAL

TAGS:
80's, Expérimental
"Loin d'être une trahison, "Animal" porte l'incontestable signature de ses géniteurs qui, contre toute attente, n'ont pas choisi la facilité en s'aventurant sur une terre plus rock qu'ils labourent en réalité avec cette force aussi sombre que mordante qui est la leur."
CHILDERIC THOR (26.10.2018)  
4/5
(2) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Alors qu'il ne pouvait être confondu avec son homologue suédois au registre suicidaire, les grincheux argueront que Shining pourra au contraire désormais se confondre avec un groupe de pop rock voire, pourquoi pas, avec son compatriote Audrey Horne. Car estimant, peut-être à juste titre, avoir fait le tour du sujet, les Norvégiens ont décidé de tourner le dos au blackjazz, genre façonné par une poignée d'albums fortement remarqués ("Blackjazz" bien sûr mais aussi "One One One" et surtout le dernier d'entre eux "International Blackjazz Society") dont ils étaient les dépositaires.

Faisant, apparemment, table rase du passé, la bande à Jørgen Munkeby aurait cependant pu continuer sur une voie certes différente quoique toute aussi expérimentale. Or la défloration de "Animal", qui scelle donc cette mutation, est un choc. Il l'est même tellement qu'on pourra croire s'être trompé de disque. Mais, après vérification, il s'agit bien du nouveau Shining qui se dévide dans nos oreilles. A l'écoute de ce metal étonnamment simple dont les touches synthétiques lui confère un cachet années 80 ('Take Me'), l'impression que les Norvégiens ont été enlevés et remplacés par une équipe de bellâtres ne peut que s'insinuer dans l'esprit.

Pourtant, outre le fait qu'un changement de style, aussi brutal soit-il, n'induit pas nécessairement un ratage, le groupe est-il pour autant aussi méconnaissable que cela ? Celui-ci a-t-il vraiment vendu son âme au diable ? Certes, les mélodies semblent faciles, taillées pour les ondes, sautillant à l'intérieur de titres à priori calibrés qui ne franchissent pas la barre des quatre minutes (ou si peu). Chœurs fédérateurs ('End') ou discret chant féminin (celui de Linnea Dale sur 'Hole In the Sky') poussent cet opus sur un terrain musical plus accessible dont on ne pensait pas que ses auteurs l'arpenteraient avec une telle aisance.

C'est ainsi avec une classe effrontée qui s'additionne avec leur fougue coutumière que les Scandinaves relèvent le défi, accouchant d'un rock furieusement accrocheur, presque festif ('Smash It Up'). En apparence du moins, car sans se départir d'un fuselage lourd qui ne saurait passer pour de la pop ('Fight Song''), sans davantage renoncer non plus à ces guitares hargneuses et des vocalises hurlées ('Everything Dies'),  le groupe pare ses compositions d'une mélancolie ('When The Lights Go Out') quand elle ne se transforme pas en pur désespoir ('My Church'). Il en résulte une création bien plus complexe qu'il n'y paraît, richesse qui ne surprendra pas les habitués du laboratoire norvégien. Avec l'intelligence et cette soif de liberté qui le caractérisent, Shining a su couler sa personnalité dans un moule faussement policé qu'il transcende totalement. Dans l'intimité de chaque chanson sont nichés des trésors d'écriture et d'arrangements qui élèvent ce menu bien au-dessus de la mêlée.

Loin d'être une trahison, "Animal" porte l'incontestable signature de ses géniteurs qui, contre toute attente, n'ont pas choisi la facilité en s'aventurant sur une terre plus rock qu'ils labourent en réalité avec cette force aussi sombre que mordante qui est la leur. De fait, tel un Janus musical, cet opus affiche deux visages, différents et complémentaires. Le premier est celui d'un rock direct et énergisant, derrière lequel se cache un second, riche d'une multitude de nuances, plombé et plus expérimental qu'il ne semble l'être. En cela, Shining reste plus que jamais lui-même...


Plus d'information sur https://www.facebook.com/shiningnorway/



GROUPES PROCHES:
AUDREY HORNE


LISTE DES PISTES:
01. Take Me
01. Hole In The Sky
02. Animal
03. My Church
04. Fight Song
05. When The Lights Go Out
06. Smash It Up!
07. When I'm Gone
08. Everything Dies
09. End

FORMATION:
Eirik Tovsrud Knutsen: Claviers
Håkon Sagen: Guitares
Jørgen Munkeby: Chant / Guitares / Saxophone
Ole Vistnes: Basse
Tobias Ornes Andersen: Batterie
Linnea Dale: Chant / Invité
   
(2) AVIS DES LECTEURS    
NUNO777
26/10/2018
  0 0  
4/5
Belle surprise que cette nouvelle orientation de Shining, décidément formation très audacieuse qui n'hésite pas à se remettre en question alors qu'elle officiait dans un style bien à elle ces dernières années. Mais à suivre le parcours depuis le début des Norvégiens il n'est pas si étonnant de les retrouver pratiquant un rock puissant et immédiat tel qu'il apparait sur "Animal". On y entend quelques relents de Muse, quelques refrains qui auraient pu sonner dans la bouche de Jared Leto de 30 Seconds To Mars, mais on écoute surtout un groupe de grand talent capable d'imprimer sa patte de tigre dans tous les styles qu'il aborde. Le coup de chapeau de cette année pour la qualité du disque et la prise de risque engagée.
YAFF132
26/10/2018
7
  0 0  
5/5
j'adhère complètement (au disque et à la chronique), les titres sont super accrocheurs mais très bien travaillés !
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
5/5 (1 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
SHINING (NOR): Les détails sur "Animal"
 
AUTRES CHRONIQUES
DAVID CROSBY: Here If You Listen (2018)
POP - Avec "Here If You Listen", entrez dans un album lumineux, parfois nostalgique, mais qui défie le poids des ans. Il est toutefois dommage que l'artiste ait laissé trop de place à ses choristes.
RAZORLIGHT: Olympus Sleeping (2018)
ROCK - Retour réussi pour Razorlight avec "Olympus Sleeping", une lettre d'amour au rock et à la pop, qui permet à son leader écorché vif d'exprimer ses émotions après avoir pris du recul sur les années de succès qui l'ont submergé.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SHINING (NOR)
SHINING-NOR_International-Blackjazz-Society
International Blackjazz Society (2015)
4/5
-/5
SPINEFARM RECORDS / JAZZ
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022