.
.
GROUPE/AUTEUR:

30 SECONDS TO MARS

(ETATS UNIS)

TITRE:
AMERICA (2018)
LABEL:
INTERSCOPE RECORDS
GENRE:
ROCK ALTERNATIF

"Cédant aux sirènes de la modernisation contemporaine musicale, d'un consensualisme formel et mercantile, 30 Seconds To Mars n'est plus qu'un ersatz de rock. Exit la contre-culture."
CALGEPO - 07.06.2018 - (2) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
1/5
Il n'y a pas si longtemps, il y a neuf ans sortait "This Is War" marquant de son empreinte le rock alternatif américain en réussissant le pari de réunir à la fois un certain succès critique et commercial pour un groupe formé par un acteur. Oui, mais c'était il y a presque dix ans et entre-temps est sorti "Love Lust Faith + Dreams" dont l'orientation plus pop que rock allait ouvrir les débats sur le groupe. L'histoire de l'évolution de 30 seconds To Mars est à rapprocher de celle de Coldplay ou de Dredg, celle d'un groupe qui part d'un style rock avec ce sentiment d'authenticité pour évoluer vers des sphères aux allures plus vendeuses, voire excessivement easy listening pour sonner vrai.

Ne perdant pas de vue l'optique à la fois subversive et un peu rebelle que revêt le rock et dans le même temps l'aspect mercantile de la musique, le groupe de Jared Leto sort son nouvel album "America" avec pas moins de 10 pochettes différentes représentant, aux yeux du groupe, autant de qualificatifs ou de personnalités d'une Amérique qui semble s'être perdue depuis à la dernière élection présidentielle. Rentrer en rébellion oui, mais pour peu que ça nous rapporte de l'argent est le sentiment qui se dégage d'emblée de cet album. Avis aux collectionneurs, si vous achetez le CD sur internet, vous n'aurez pas le choix de la pochette ce sera la surprise et il faudra vous rendre chez votre disquaire pour pouvoir la choisir ou acheter dix CD pour les avoir toutes.

D'un point de vue musical, le groupe poursuit le travail entamé avec l'avant-dernier album en date en accentuant l'aspect plus pop des chansons au détriment du rock à grand renfort de synthétiseurs (ce qui en soi peut ne pas être un problème) et de vocoder ou d'effets de voix peu opportuns. Car à l'écoute de cet album, tout semble être synthétique en oubliant l'organique. Exit les solos de guitares, que l'on cherche encore au terme de nos écoutes. Ici l'électro avec ses mauvais penchants et ses grosses ficelles parsème chaque titre.

Des hoo hooo accueillent l'auditeur sur 'Walk On Water' qui finira par regarder plusieurs fois le nom du groupe sur l'une de ces nombreuses pochettes de CD qu'il aura (eu le malheur d') acheté(r) pour confirmer qu'il s'agit bien de 30 Seconds To Mars et non Maroon 5 qu'il écoute. Les chœurs sont convenus et desservent la chanson. Jared Leto surjoue les couplets de façon à en devenir agaçant ('Dangerous Night' - Bieber, sors de ce corps - ou 'Love Is Madness') le tout en cumulant un pont musical digne du plus mauvais R'n'B. Point d'orgue, 'Rescue Me' où tout va de travers entre le vocoder utilisé à l'extrême ajouté à l'accentuation du jeu de Jared dans son chant et des sons de clavier tombant à plat, n'est pas Daft Punk qui veut.

Inutile de poursuivre la longue litanie des titres tellement tous sont bâtis sur ces mêmes défauts avec une production défaillante. Que peut-on sauver de ce naufrage ? Peut-être le mélancolique 'Dawn Will Rise' ou l'espoir, mais qui arrive un peu tard, de l'acoustique dixième morceau 'Remedy' qui porte bien son nom pour un album qui en aurait bien besoin. Et... c'est à peu près tout car l'album se termine déjà sur 'Live Like A Dream' qui n'aurait pas fait tache sur le denier album de Coldplay et sur 'Rider' qui finira par achever le plus courageux des auditeurs.

Alors, loin de nous d'affirmer qu'un groupe ne doit pas évoluer. Ne pas faire la même chose d'album en album est très louable mais autant ne pas le faire si c'est pour rendre une telle copie désarmante. L'album se réclame rentrer en opposition avec l'establishment politique actuel de l'Amérique mais le résultat est que tout sonne faux et surtout est contre-productif tant d'un point de vue musical qui use des ficelles convenues et horipilantes d'une musique que les médias mettent en avant, que dans la stratégie marketing adoptée.

Plus d'information sur http://30secondstomars.fr/



GROUPES PROCHES:
MUSE, BULLET FOR MY VALENTINE, U2, HOTEL DIABLO

LISTE DES PISTES:
01. Walk on Water - 3:05
02. Dangerous Night - 3:19
03. Rescue Me - 3:37
04. One Track Mind - 4:20
05. Monolyth - 1:38
06. Love Is Madness - 3:54
07. Great Wide Open - 4:49
08. Hail to the Victor - 3:22
09. Dawn Will Rise - 3:57
10. Remedy - 3:17
11. Live Like a Dream - 4:06
12. Rider


FORMATION:
Jared Leto: Chant / Guitares / Basse / Claviers
Shannon Leto: Batterie
Tomo Milicevic: Guitares / Basse / Claviers / Violon
Asap Rocky: Chant / Invité
Halsey: Chant / Invité


TAGS:
Accessible / FM, Electro, Choeurs
 
 
(2) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
NEWF - 07/06/2018 -
0 0
1/5
Entièrement d'accord avec la chronique de Calgepo, cet album est une vraie purge. Pour paraphraser un acteur comique disparu: ce n'est pas mauvais, c'est très mauvais !
De la musique faite avec des machines pour des machines. Et décidément le vocoder est bien le fléau des temps modernes.

CORTO1809 - 07/06/2018 -
0 0
4/5
Thirty Seconds to Mars suit la même trajectoire que Coldplay, passant d'un rock alternatif cérébral à du pop-rock beaucoup plus mainstream. Et comme Coldplay, il le fait de façon très convaincante et professionnelle, tant par des compositions addictives que par une interprétation dynamique. Pour peu que vous ne cherchiez pas le Thirty Seconds des origines, vous passerez un bon moment à l'écoute de cet album.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC 30 SECONDS TO MARS
DERNIERE ACTUALITE
30 SECONDS TO MARS: Les détails sur "America"
Toutes les actualités sur 30 SECONDS TO MARS
NOTES
2/5 (1 avis) 2/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
CRYSTAL BALL: Crystallizer (2018)
HARD ROCK MELODIQUE Un album qui aurait eu un gros potentiel il y a 30 ans avec ce qu'il faut de puissance et un sens aigu de la mélodie.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ABDUCTION: A L'heure Du Crépuscule (2018)
BLACK METAL Avec "A l'Heure du Crépuscule", Abduction signe le grand disque que nous attendions, bijou d'écriture et d'ambiances savamment dosées en l'honneur d'un black metal atmosphérique et aiguisé, littéraire et ombrageux.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT 30 SECONDS TO MARS
30-SECONDS-TO-MARS_Love-Lust-Faith--Dreams
Love Lust Faith + Dreams (2013)
2/5
2/5
VIRGIN / ROCK ALTERNATIF
30-SECONDS-TO-MARS_This-Is-War
This Is War (2009)
4/5
5/5
AUTOPRODUCTION / ROCK ALTERNATIF
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020