ARTISTE:

MINDGAMES

(BELGIQUE)
TITRE:

ACTORS IN A PLAY

(2006)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Chant aigu, Neo
"Bon petit album de néo-prog, assez en décalage avec les productions musclées du moment."
ABADDON (26.03.2006)  
3/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Deuxième album avec un line-up inchangé pour ce groupe belge, qui nous livre un néo-prog pur jus, varié et mélodique. En écoutant cet “Actors in a Play”, inévitablement on trouve des réminiscences : Camel pour les très longues intros, Genesis pour un certain coté récitatif ('Dramatis Persona' fait fortement penser à 'Battle of Epping Forest'), Yes pour le chant, Marillion pour certaines ambiances et pourquoi pas PFM ... il y a pire comme références !

Le ton est donné dès le premier titre, avec son intro de plus de trois minutes entrecroisant habilement guitares et synthé, break, séquence vocale, reprise de thème, rien à dire sur la technique de composition. L’instrumentation reste discrète (amis métalleux, ça va vous paraître trop éthéré !), mais variée et techniquement très bien en place.

Même constat avec les titres suivants, à part 'Jeopardy', qui tiendrait plus de la ballade ; avec ses six minutes et quelques, ce titre est d’ailleurs le plus court de l’album, preuve que Mindgames aime prendre son temps pour installer et développer ses ambiances. Certains morceaux comme 'The Statue' ou 'Royalty in Jeopardy' ne manquent pas d’un certain souffle et procurent de très agréables moments d’écoute, même s’ils ne révolutionnent pas le genre.

Mindgames a donc signé avec “Actors in a Play” un bon petit album de néo-prog, assez en décalage avec les productions musclées du moment. Reste le chant, qui est le point pouvant prêter à polémique : Bart Schram possède un timbre très particulier, clair et aigü, assez proche de celui de Jon Anderson, et en joue d’une manière plutôt théatrale, contrastant avec le jeu très posé des musiciens. On adhère ou on n’adhère pas. Les aficionados ajouteront donc un point à la note de cette chronique ...


Plus d'information sur http://www.mindgames.be





LISTE DES PISTES:
01. The Benefit Of Anxiety - 9:03
02. Dramatis Persona - 10:05
03. The Statue - 16:29
04. Sagittarius - 6:27
05. Royalty In Jeopardy - 11:53
06. Both Sides Of The Show - 12:35

FORMATION:
Bart Schram: Chant / Guitares
Benny Petak: Batterie
Eric Vandormael: Basse
Rudy Vander Veken: Guitares
Tom Truyers: Claviers
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
PETER HACKETT
21/08/2007
  0 0  
3/5
J'ai hésité avant de me limiter à un 7/10 ...
J'adore ce néo aérien délivré par Mindgames. Ce n'est pas grandiose, mais tellement plaisant à écouter.
C'est du plaisir instantané. Et si on a parfois une petite impression de déjà entendu, ce n'est pas pour moi rédibitoire. C'est peu comme un disque inédit du grand Genesis que Yes aurait interprété à sa façon !!!

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
5/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
MINDGAMES: Paradox Of Choice
 
AUTRES CHRONIQUES
BELIEVE: Hope To See Another Day (2006)
ROCK PROGRESSIF -
VIOLENT SILENCE: Kinetic (2005)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MINDGAMES
MINDGAMES_Paradox-of-Choice
Paradox Of Choice (2015)
4/5
3/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
MINDGAMES_MMX
MMX (2010)
4/5
4/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
MINDGAMES_International-Daylight
International Daylight (2003)
2/5
4/5
MUSEA / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022