ARTISTE:

GRETA VAN FLEET

(ETATS UNIS)
TITRE:

FROM THE FIRES

(2018)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
Bluesy, Folk, Old School, Psychédélique
"Malgré l’ombre prégnante du légendaire dirigeable, les Américains emportent tout sur leur passage grâce un talent semblant sans limite et à une fraîcheur irrésistible."
LOLOCELTIC (09.04.2018)  
4/5
(2) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Il y a déjà quelques décennies, une formation allemande répondant au nom de Kingdom Come avait subi les foudres des critiques et du milieu du hard rock en raison d’une trop forte ressemblance avec Led Zeppelin. Cette ressemblance étant renforcée par la proximité des voix de son chanteur et leader, Lenny Wolf, et de Robert Plant, le pourtant talentueux groupe teutons avait essuyé un tsunami de critiques et railleries en tous genres. Autres temps, autres mœurs, 30 ans plus tard, et alors que le fameux mouvement revival n’en finit pas d’étendre son impact, l’accueil réservé à Greta Van Fleet, quatuor originaire du Michigan et formé autour des trois frères Kiszka, est loin d’être aussi négatif. Bien au contraire, leur EP 4 titres intitulé "Black Smoke Rising" et sorti en avril 2017 a reçu une volée de critiques dithyrambiques. Pourtant, entre la voix de Josh Kiska qui ressemble comme deux gouttes de scotch à celle de Robert Plant, les riffs et les soli de Jack Kiska qui pourraient sortir de la guitare de Jimmy Page, et la frappe de mule de Danny Wagner qui n’a rien à envier à celle de John Bonham, il aurait eu de quoi dire si ce disque était sorti en 1988.

Voici donc que débarque un nouvel EP, 8 titres celui-ci, intitulé "From The Fires" et reprenant en fait les 4 titres de "Black Smoke Rising" auquel 4 nouveautés ont été adjointes. Et pour ceux qui seraient passés à côté de Greta Van Fleet en 2017, la claque est assurée. Dès le cri introductif de ‘Safari Song’, le voyage dans le temps est spectaculaire et il ne faudrait pas en vouloir à certains de rêver d’avoir déniché des inédits du Dirigeable. Groovy et bluesy avec une énergie irrésistible et un riff hyper accrocheur, ce titre risque fort de déstabiliser tous ceux qui se préparaient à tirer à vue sur ce nouveau Led Clone annoncé. Car il va être là, le dilemme : que retenir principalement de cet opus ? Son identité clairement calquée sur le meilleur de Led Zeppelin, ou sa qualité incontestable doublée d’un enthousiasme imparable ?

Car d’un côté, et au-delà des éléments déjà exposés en introduction, la parenté est plus que prégnante sur un ‘ Flower Power’ portant bien son nom avec ses montées dans les aigus parfaitement maitrisées, son solo solaire et son final planant à l’orgue Hammond. Idem sur la cover du ‘A Change Is Gonna Come’ de Sam Cooke avec ses chœurs gospels et son chant dégoulinant de soul pour une grosse puissance évocatrice, ou sur le single ‘Highway Tune’ à l’énergie et au groove contagieux. Quant à ‘Black Smoke Rising’, il fait office d’hymne en puissance avec son refrain qui emporte tout sur son passage et son break folk-rock vaporeux. Au milieu de tout ça, il est tout de même possible de trouver quelques ouvertures vers d’autres horizons. C’est le cas d’un ‘Edge Of Darkness’ faussement désinvolte et envoûtant aux légers accents dignes des Black Crowes. Avec son refrain hyper accrocheur, la reprise du ‘Meet On The Ledge’ de Fairport Convention profite de guitares psychédéliques, tandis que ‘Talk On The Street’ lorgne plus vers un rock plus direct aux allures de Rolling Stones.

Alors que le groupe est annoncé comme "the next big thing", il serait intéressant de connaître l’avis de Lenny Wolf face à une telle différence de traitement à trois décennies d’écarts. Il est probable que le sentiment d’injustice doit l’emporter et ce serait compréhensible. Pourtant, les amateurs de retour dans les années 70 vont pouvoir s’en donner à cœur-joie car la qualité de cet opus est incontestable. En plus d’une interprétation sans faille et d’un talent évident, les frères Kiszka et leur confrère batteur ajoutent une fraîcheur et une spontanéité qui rendent impossible toute forme de résistance. Il reste cependant souhaitable que Greta Van Fleet trouve rapidement une identité plus affirmée car le rôle de clone, aussi talentueux soit-il, risque fort de les enfermer rapidement dans un carcan trop étroit.


Plus d'information sur http://gretavanfleet.com/





LISTE DES PISTES:
01. Safari Song - 3:54
02. Edge Of Darkness - 4:28
03. Flower Power - 5:12
04. A Change Is Gonna Come - 3:17
05. Highway Tune - 3:00
06. Meet On The Ledge - 3:49
07. Talk On The Street - 4:08
08. Black Smoke Rising - 4:19

FORMATION:
Danny Wagner: Batterie
Jake Kiszka: Guitares
Josh Kiszka: Chant
Sam Kiszka: Basse
   
(2) AVIS DES LECTEURS    
CORTO1809
09/04/2018
  0 0  
4/5
Il faudrait avoir des tympans en plomb pour ne pas reconnaître Led Zeppelin derrière ce groupe américain. Oui mais, Led Zeppelin nous a laissés orphelins depuis tant d'années que c’est un plaisir inespéré que d’entendre de nouvelles compositions d’un clone aussi péchu et convaincant que l’original. Alors certes Greta Van Fleet n’invente rien, mais il reprend crânement le flambeau d’un hard rock que peu de groupes en dehors de Led Zeppelin ont su porter à ce niveau.
PASCALJ
16/02/2018
  0 0  
4/5
Album tout bonnement bluffant, on pourrait presque parler de plagiat tant l'influence Led Zep est présente, en particulier le chant où l'on a même l'impression d'entendre Robert Plant, mais il n'y a pas que ça, ils envoient quand même du lourd, un retour aux années 70, qui n'est pas pour me déplaire, mélange de hard et de blues, intelligemment fait. une très très bonne surprise
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3.7/5 (6 avis)
STAFF:
4/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
GRETA VAN FLEET: Nouvelle extrait de 'The Battle At Garden’s Gate'
DERNIER ARTICLE
GRETA VAN FLEET + YOLA - LE ZENITH - 13 NOVEMBRE 2019
Une comète de passage à Paris
DERNIERE INTERVIEW
GRETA VAN FLEET (28 MARS 2018)
Nous avions rendez-vous avec les nouveaux Led Zeppelin, Greta Van Fleet, quelques heures avant de monter sur scène et se frotter au public français, ...
 
AUTRES CHRONIQUES
GENTLE KNIFE: Clock Unwound (2017)
ROCK PROGRESSIF - Gentle Knife s'enferme dans un style un peu trop académique pour suffisamment surprendre l'amateur de rock progressif un peu aventureux.
FREQUENCY DRIFT: Letters To Maro (2018)
ROCK PROGRESSIF - Un album qui privilégie la forme par rapport au fond ne peut être qu’un produit extrêmement périssable, aussi joliment présenté soit-il…
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT GRETA VAN FLEET
GRETA-VAN-FLEET_The-Battle-At-Garden’s-Gate
The Battle At Garden’s Gate (2021)
3/5
3.4/5
AUTRE LABEL / HARD ROCK
GRETA-VAN-FLEET_Anthem-Of-The-Peaceful-Army
Anthem Of The Peaceful Army (2018)
4/5
3.2/5
LAVA / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021