ARTISTE:

PSYGNOSIS

(FRANCE)
TITRE:

NEPTUNE

(2017)
LABEL:

DOOWEET

GENRE:

DEATH METAL

TAGS:
Concept-album, Instrumental, Technique
"Psygnosis dessine avec "Neptune" les contours d'un nouveau style : le post-death-metal. "Neptune" est une offrande jouissive aux forces cachées qui unissent les cœurs, une ode inoubliable au romantisme noir."
THIBAUTK (03.07.2017)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Pysgnosis est une formation à part dans l'univers extrême, une formation qui change sans cesse de peau, peignant un paysage brumeux à la mélancolie profonde, intègrant en son sein un violoncelle, prolongement de bois et de metal de la voix humaine. Dès lors, cette formation particulière ne peut livrer qu'une musique toute particulière.

Déjà forts de quelques albums qui laissaient entrevoir un potentiel certain, rondelles qui naviguaient déjà à la croisée des styles, entre gothique, progressif, industriel et death... Ces pièces précédentes ("Anti-Sublime" et "Human Be[ing]") offraient un condensé des larges aspirations musicales du quatuor, de son appétit à rendre hommage à toute forme de grande musique. Qui plus est, ce n'est pas un hasard si cette formation a joué dans un opéra, comme pour une fois de plus briser les barrières des genres et atteindre l'émotion pure baignée d'un romantisme lyrique. Le combo revient aujourd'hui avec  "Neptune", une galette étrange, aventureuse, sombre, grandiloquente et évidemment plus mature.

Néanmoins, l'exercice du tout instrumental pratiqué ici est une chausse-trappe dans laquelle beaucoup sont tombés, car il faut, par une multitude de raffinements, de variations et de détails musicaux, conserver l'attention de l'auditeur à l'aide d'accroches mélodiques, tout en évitant la démonstration musicale stérile... C'est ce pari qu'a réussi Psygnosis : naviguer sur le fil du rasoir entre deux abîmes (classique ou metal) sans jamais choir dans le grotesque.

L'opus est solide et dense. Dès les premiers instants il jette les bases d'une nouvelle transmigration musicale dans laquelle le feu et l'air cohabitent. La première étape, 'Phrase 7', tout en mystère, étire un climat troublant sur une introduction évanescente. A la manière de 'Echoes', une note boucle sur les premières mesures, puis le violoncelle gorgé de tristesse s'invite, déploie une mélodie touchante, alors que la guitare assène des trilles incessantes. Nous sommes ainsi baignés d'une aura sombre de mélancolie, alors qu'un rythme artificiel guide la suite du développement musical. Rapidement le death revient en force, assénant des blasts et des roulements incessants... Ô magnifique surprise : le violoncelle se marie à merveille avec les rythmes les plus poisseux, ou avec la guitare qui entame une ronde vibratoire émouvante.

La seconde étape de ces symphonies de l’Hadès ('Psyngosis is Shit') tranche avec la contemplation mélancolique précédente, car la formation envoie tout valdinguer, déploie la terreur et la violence, alors que la guitare et le violoncelle rivalisent pour emporter la palme du riff ou de la phrase musicale la plus terrifiante. Entre énergie pure ou rythmes trépidants, la composition malmène les âmes, les écartèle et les déchire en simples lambeaux de peau morte. La partie centrale, avec une rythmique presque dansante, est comme un intermède lumineux au milieu d'un chaos de feu et de sang.

Puis 'To Neptune' est une oraison presque silencieuse, aquatique : son introduction sereine s'étire comme les nuages lors d'automnes pluvieux, puis force à la contemplation et l'introspection méditative. La mélodie simple s'approche d'un post metal digne de Intonaut : la basse assène des vibrations grondantes, la tension fait place au ravissement avec une montée en puissance douce et entraînante. Puis la batterie pilonne l'espace musical de gauche et de droite, alors que la guitare entre en scène et livre des riffs tranchants qui induisent une sorte de jouissance vibratoire intersidérale et mystique.

Psygnosis dessine avec "Neptune" les contours d'un nouveau style, le renouveau du death : le post-death-metal. Une musique qui se moque des étiquettes, des genres, des carcans, une musique pour laquelle seule compte l'émotion suscitée.  C'est une offrande mélancolique aux forces cachées qui unissent les cœurs, une ode moderne au romantisme noir et à la beauté de la vie.

L'album est aussi un chemin de traverse inconnu qu'il faut absolument arpenter pour y trouver l'éclat de diamant brut. Psygnosis inaugure une symphonie romantique en neuf actes qui fera date dans le monde du metal, du rock, de la musique en général...


Plus d'information sur http://psygnosis.bandcamp.com/



GROUPES PROCHES:
CENESTHESIE, DEAFHEAVEN, HYPNO5E


LISTE DES PISTES:
01. Phase 7
02. Psygnosis is shit
03. Boctok
04. Storm
05. To Neptune
06. Mûe
07. Psamathée
08. Sûnyata
09. Nirvanaex

FORMATION:
Anthony Mouchet: Guitares
Jérémy Tissier: Basse
Raphaël Verguin: Violoncelle
Rémi Vanhove: Guitares / Samples, Drum Programing
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
PSYGNOSIS: Nouvel album "Neptune"
DERNIERE INTERVIEW
PSYGNOSIS (01 JUIN 2017)
Psygnosis pratique un death metal avec du violoncelle. il n'en fallait pas plus pour intriguer Music Waves : interview....
 
AUTRES CHRONIQUES
MAGENTA: We Are Legend (2017)
ROCK PROGRESSIF - S'ajoutant à la déjà très riche discographie de Magenta, "We Are Legend" s'y insère dans la continuité des opus précédents.
MANFRED MANN'S EARTH BAND: Chance (1980)
ROCK - "Chance" entraîne MMEB doucement mais sûrement vers les années 80's, avec un propos tendant à devenir plus direct. Reste néanmoins un héritage que le groupe s'évertue à conserver, donnant ainsi à cette galette ses meilleurs moments
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PSYGNOSIS
PSYGNOSIS_Human-Being
Human Be[ing] (2014)
4/5
-/5
DOOWEET / AUTRES EXTREME
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2023