ARTISTE:

KARFAGEN

(UKRAINE)
TITRE:

SPEKTRA

(2016)
LABEL:

WHITE KNIGHT

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Acoustique, Concept-album, Guitar-Hero, Instrumental, Old School, Planant
"Un album à nouveau décevant de la part du guitariste ukrainien, qui aura tout de même réussi à susciter plus d'intérêt que d'habitude."
ADRIANSTORK (23.05.2017)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Karfagen est l´un des vaisseaux spatiaux du guitariste ukrainien Anthony Kalugin, au même titre que Sunchild. Mais si le précédent cité manque cruellement d´intérêt, Karfagen qui tire son nom de la cité antique de Didon, Carthage, est également placé sous le signe du rock progressif old school. Pour son huitième album solo, le guitariste ukrainien décide ni plus ni moins de nous faire redécouvrir les mythes grecs à la sauce futuriste.

Karfagen garnit sa machine à remonter le temps d'instruments qui appartiennent à la mythologie du rock progressif : mellotron, clavecin, flûte et même accordéon. Les influences de Pink Floyd et de Yes semblent à première vue être digérées et ne se montrent pas aussi envahissantes que naguère. Des atmosphères éthérées et planantes du titre éponyme à la ballade lumineuse de 'Troy' qui se transforme en rapides, en passant par 'Celebration' marqué par son mellotron et ses claviers autour desquels le guitariste ukrainien nous offre une jolie partition de guitare, le voyage apparaît placé sous les meilleurs auspices. En outre, l'enchaînement schizophrène entre 'Zeus' avec son accordéon et ses claviers vintage et 'Dionis', qui laisse le champ libre à un trépidant solo de batterie et de somptueux passages à la guitare acoustique et à l'accordéon, se révèle un spectacle de foudre et de lumière ! L'accordéon, instrument trop malheureusement confiné dans les clichés de la java, fête ici son heure de gloire, avec un entraînant 'Dios Pyros.'

Malheureusement, comme à son habitude, Anthony Kalugin n'arrive toujours pas à réaliser un chef-d'œuvre digne de ce nom. Malgré toutes les qualités susdites, l'album traîne en longueur. Sur plus d'une heure de musique quasi instrumentale proposée, une bonne partie de la seconde moitié s'avère redondante et certaines pistes font doublon ('Aurora', de bonne qualité, rappelle les précédents morceaux) quand elles ne se distinguent pas par leur caractère artificiel : 'Transaleatorica 2' tient plus de l'assemblage, tandis que 'Homonymous' nous rappelle ce que pouvait faire un Steve Howe, s'il n'avait eu d'âme, et 'Natural Charm' s'inspire trop fortement de Focus. L'enchaînement de pistes courtes à des pistes longues nous fait immanquablement décrocher et l'on pourrait regretter l'absence d'une longue suite plutôt que des poussières d'étoiles. Enfin, que dire de 'Terra Incognita', le seul morceau de cette ode à la mythologie grecque chanté en... latin, et encore du latin de maternelle, qui ne plaide guère en faveur de ses interprètes !

Avec son ''Spektra'', Anthony Kalugin, malgré un problème de longueur et un choix discutable d'enchaînements des pistes purement instrumentales, réussit mieux que d'habitude à nous intéresser, en brodant autour d'un concept cependant vague, une véritable ode au rock progressif tout autant qu'aux instruments. Il est dommage que l'artiste n'ait pas de patte personnelle et se doive de passer toujours à travers le spectre du rock progressif old school


Plus d'information sur http://www.unicornrecords.com/karfagen.html



GROUPES PROCHES:
ELEGANT SIMPLICITY, DAAL, ANTHONY PHILLIPS, YES, MIKE OLDFIELD, PINK FLOYD, FOCUS

LISTE DES PISTES:
01. Spektra
02. Troy
03. Transaleatorica 2
04. Terra Incognita
05. Celebration
06. Homonymous (Part 1)
07. Angel Tears
08. Zeus
09. Dionis
10. Poseidon
11. Aurora
12. Homonymous (Part 2)
13. Dios Pyros
14. Natural Charm
15. Eye Witness
16. Juggler And The Cloud (Live)

FORMATION:
Antony Kalugin: Chant / Guitares / Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
SHORES OF NULL: Black Drapes For Tomorrow (2017)
DOOM - Formation de série B, Shores Of Null se fend avec "Black Drapes Of Tomorrow" d'une hostie aussi maîtrisée que dénuée de personnalité et de la noirceur espérée.
THE ONE HUNDRED: Chaos & Bliss (2017)
NEO/NU METAL - Une musique hybride qui révèle une énergie et une modernité époustouflantes.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT KARFAGEN
KARFAGEN_The-Space-Between-Us
The Space Between Us (2007)
2/5
3/5
UNICORN DIGITAL / ROCK PROGRESSIF
KARFAGEN_Continium
Continium (2006)
2/5
3/5
UNICORN DIGITAL / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021