GROUPE/AUTEUR:

HOUSE OF LORDS

(ETATS UNIS)

TITRE:
SAINT OF THE LOST SOULS (2017)
LABEL:
FRONTIERS RECORDS
GENRE:
HARD ROCK MELODIQUE

"Voilà une belle déception de la part d’un des leaders de la scène hard mélodique qui souffre ici grandement de la comparaison avec la concurrence."
LYNOTT - 31.03.2017 - (0) Avis des lecteurs - (1) commentaire(s)
3/5
House Of Lords était sur le point de nous faire croire que nous serait proposé de leur part un album par an après les sorties-mitraillette de leurs deux derniers disques. Las, 2016 n’avait rien vu venir. Nous nous apprêtions à porter, avec force conviction, réclamation lorsque nous apprîmes la sortie de "Saint Of The Lost Souls" en cette année 2017. Nous avons donc rangé notre stylo rageur et avons sorti à la place le casque à tonnerre afin de nous faire un avis sur ce nouveau présent.

Que dire de l’objet ? Tout d’abord distribuons un bon point pour l’artwork du produit. Cette fois, la pochette de l’opus est attrayante, le môme de maternelle auteur de l’œuvre précédente a laissé, c’est une chance, ses crayons de couleurs à un artiste digne de ce nom qui en a fait bien meilleur usage. Question musique ça démarre très fort, 'Harlequin' et 'Ocean Divide' font s’affoler les compteurs Geiger mélodiques. Voilà bien deux nouveaux grands titres des Américains. Puis vient la suite…

…et la suite descend d’un cran. Le mid-tempo 'Hit The Wall' est plaisant mais ne décolle pas vraiment, le titre éponyme qui lui succède pêche par un refrain en deux parties dont l’une est trop répétitive et dénuée d’intérêt, quant à la ballade de rigueur 'The Sun Will Never Set Again', elle est d’une banalité confondante. 'New Day Breakin’' rattrape à peine le coup par manque de régularité mélodique, on se dit que ça va être marquant et puis ça nous lâche en route et l’espoir retombe aussi vite qu’il est né, 'Reign Of Fire', morceau à tendance blues, est arpégé de manière trop monolithique et 'Concussion' ennuie. Quant aux trois derniers morceaux de l’opus, ils ne relèvent la tête qu’avec le fort bien envoyé 'Art Of Letting Go' où se retrouve avec plaisir la verve mélodique des deux premiers titres de l’œuvre.

Résumé du constat : "Saint Of The Lost Souls", douzième opus de House Of Lords, n’arrive pas au nombril de "Cartesian Dreams", "Precious Metal" et "Indestructible". Voilà une belle déception de la part d’un des leaders de la scène hard mélodique qui souffre ici grandement de la comparaison avec la concurrence, notamment de celle d’Eclipse chez les anciens et de celle de One Desire pour les petits nouveaux.

Plus d'information sur http://www.jameschristianmusic.com/



GROUPES PROCHES:
DARE, JAMES CHRISTIAN, COOPER INC., ROBIN BECK, BAD ENGLISH

LISTE DES PISTES:
01. Harlequin
02. Oceans Divide
03. Hit The Wall
04. Saint Of The Lost Souls
05. The Sun Will Never Set Again
06. New Day Breakin’
07. Reign Of Fire
08. Concussion
09. Art Of Letting Go
10. Grains Of Sand
11. The Other Option


FORMATION:
B.J. Zampa : Batterie
Chris Tristram: Basse
James Christian: Chant / Claviers
Jimi Bell: Guitares


TAGS:
Accessible / FM
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(1) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
METNAT - 20/04/2017 13:14:36
0
Cet opus tourne en boucle, ce "Hit And Run" chaloupant est addictif, et je conseille à mes chroniqueurs préférés ainsi qu' à tous d'écouter quelque fois "Grains of Sands", gros titre! Top album 4*
Haut de page
EN RELATION AVEC HOUSE OF LORDS
DERNIERE ACTUALITE
HOUSE OF LORDS : Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur HOUSE OF LORDS
NOTES
4/5 (3 avis) 3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
THE VERGE: So Far So Close (2017)
ROCK The Verge est une sorte de madeleine de Proust, une musique comme il ne s'en fait plus, qui fait appel aux souvenirs de ceux qui ont grandi dans les années 70-80.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
INVIDIA: As The Sun Sleeps (2017)
METAL ALTERNATIF Avec "As The Sun Sleeps", les Américains d'Invidia proposent un album de metal moderne s'ouvrant à de nombreuses influences.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT HOUSE OF LORDS
HOUSE-OF-LORDS_New-World--New-Eyes
New World - New Eyes (2020)
4/5
4/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
HOUSE-OF-LORDS_Indestructible
Indestructible (2015)
4/5
5/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
HOUSE-OF-LORDS_Precious-Metal
Precious Metal (2014)
4/5
4/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
HOUSE-OF-LORDS_Big-Money
Big Money (2011)
3/5
2.5/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
HOUSE-OF-LORDS_Cartesian-Dreams
Cartesian Dreams (2009)
4/5
3/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020