ARTISTE:

PALLAS

(ROYAUME UNI)
TITRE:

THE DREAMS OF MEN

(2005)
LABEL:

INSIDEOUT MUSIC

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Neo, Symphonique
"Naviguant entre Rock et Metal symphonique, "The Dreams of Men" s'avère être un grand album varié et inspiré, susceptible de plaire à un grand nombre de mélomanes."
ALADDIN_SANE (03.11.2005)  
5/5
(7) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Quel album ! Et le digne successeur de « The cross and the crucible ». « The dreams of men » ne devrait pas décevoir les connaisseurs de ce groupe à la discographie plutôt légère par rapport à son ancienneté (4 albums en 25 ans de carrière) et éventuellement même lui faire gagner de nouveaux fidèles.

On a souvent classé Pallas dans la mouvance néo-progressive des années 80 qui l’ont vu naître. Pourtant, depuis le précédent album, le groupe a vraiment diversifié sa musique, si bien que l’on peut également parler de rock symphonique et de métal pour qualifier le style du Pallas d'aujourd’hui. Des exemples ? L’introduction classique de « The bringer of men », la puissance rythmique de « Mr Wolfe », l’ambiance celtique de « Ghostdancers » qui se termine par un chant indien ou encore le final lyrique et beau comme un requiem de « The last angel »... Bref, s’il fallait trouver un groupe de comparaison, ce serait plus Arena qu’IQ, ne serait-ce que pour la puissance dégagée dans certains passages et notamment ceux dans lesquels interviennent les chœurs.

Alors certes, il est vrai que la voix d’Alan Reed n’est pas toujours à la hauteur de la musique souvent puissante du groupe (en même temps, peut-on imaginer Pallas sans son actuel chanteur ?) mais au final "The dreams of men" s'avère être un grand album varié et inspiré, susceptible de plaire à un grand nombre de mélomanes.


Plus d'information sur http://www.pallasofficial.com/





LISTE DES PISTES:
01. The Bringer Of Dreams
02. Warriors
03. Ghostdancers
04. Too Close To The Sun
05. Messiah
06. Northern Star
07. Mr Wolfe
08. Invincible
09. The Last Angel

FORMATION:
Alan Reed: Chant
Colin Fraser: Batterie
Graeme Murray: Basse
Niall Mathewson: Guitares
Ronnie Brown: Claviers
   
(7) AVIS DES LECTEURS    
ABADDON
22/10/2007
  0 0  
3/5
“Dreams of Men” est mon premier contact avec Pallas, groupe qui a pourtant pas mal roulé sa bosse dans le néo-prog. Et je reste très partagé concernant cet album. Si vous voulez impressionner un profane avec du gros son prog bien contrasté, pas de doute, passez-lui le premier titre de “Dreams of Men”, ça va faire son effet ! Côté qualité moyenne des compos, par contre, je suis resté sur ma faim : pas beaucoup d’originalité ... Pour bien marquer le chaland, Pallas a mis ses deux meilleurs morceaux en début et en fin d’album; entre les deux, c’est plutôt vide ... ça s’écoute sans déplaisir, mais sans passion.
Ah, oui, Alan Reed est bien moins pire que j’ai pu lire çà ou là ... tout à fait à la hauteur ( si je compare à IQ ... )

TARJY
21/08/2007
  0 0  
3/5
Un bon cru de Pallas qui n'avait jusqu'alors que peu réussi à m'interesser je dois bien avouer... Loin d'être incontournable, il faut quand même lui reconnaitre quelques qualités à commencer par une certaine "accessibilité" (dans le sens positif du terme). Malheureusement, revers de la médaille, tout comme l'album Pepper's Ghost d'Arena, je sors souvent de son écoute sans en retenir grand chose... Pinailler n'a jamais fait de mal à personne, je m'en donne donc à coeur joie... Allez, il me faut conclure, donc un bon album que je recommande chaudement à... tout le monde (soyons fou !!) 7.5/10
PROGZÉLITE
21/08/2007
250
  0 0  
4/5
Jusqu'à présent les deux problèmes de Pallas c'était la mollesse récurrente des compositions et la médiocrité du chanteur.
Pour Alan Reed disons que ça s'arrange pas et que sa voix reste toujours aussi atone surtout quand il essaye de monter de registre. Heureusement pour ce cd la richesse des compositions permet de compenser cet handicap.
Il faut seulement passer sur le long et insipide titre d'ouverture (The Bringer of Dreams). Le reste alterne le bon et l'excellent (Mr Wolfe et The Last Angel), des titres calmes et grandioses et d'autres plus heavy.
La guitare d'une sonorité floydienne est souvent en évidence, ce qui n'empèche pas de somptueux claviers de déployer leurs fastes.
C'est pas le cd de l'année mais on va pas faire les difficiles devant un Pallas qui tient enfin ses promesses.

Voir les 7 avis des lecteurs
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.3/5 (9 avis)
STAFF:
3.9/5 (10 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
PALLAS: Les détails sur 'The Edge Of Time'
DERNIER ARTICLE
Comment peut-on être Van der Graafo-Pallasien?
Est-ce une atteinte aux bonnes moeurs de Musicwaves d'aimer ces deux groupes. Notre rédacteur correspondant de Poldévie, Ilne Paffraï a tenté d'y apporter une réponse.
 
AUTRES CHRONIQUES
RADIOACTIVE: Taken (2005)
A.O.R. -
PURSUIT: Quest (2005)
HARD ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PALLAS
PALLAS_wearewhoweare
Wearewhoweare (2014)
4/5
3/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
PALLAS_XXV
XXV (2011)
4/5
3.6/5
MASCOT LABEL GROUP / ROCK PROGRESSIF
PALLAS_Moment-To-Moment
Moment To Moment (2008)
3/5
4/5
METAL MIND / ROCK PROGRESSIF
PALLAS_The-Blinding-Darkness
The Blinding Darkness (2003)
4/5
4/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
PALLAS_The-Blinding-Darkness--Dvd
The Blinding Darkness - Dvd (2003)
3/5
-/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021