ARTISTE:

NIGHTMARE

(FRANCE)
TITRE:

DEAD SUN

(2016)
LABEL:

AFM RECORDS

GENRE:

HEAVY METAL

TAGS:
Chant féminin
"Nightmare évolue ! Certains s'en réjouiront, d'autres le regretteront mais personne ne pourra remettre en cause le talent du groupe."
NESTOR (25.11.2016)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Gros changement chez Nightmare ! En effet, David et Joe Amore, respectivement batteur et chanteur du groupe depuis 1999 (et même bien plus longtemps dans le cas de Joe) ont quitté celui-ci en 2015, faisant ainsi de Yves Campion le seul membre historique de la formation grenobloise. Presque le seul à avoir plus de quatre années d’ancienneté dans ce groupe fondé en 1979 !

Et, à l’écoute de ce "Dead Sun", cette révolution qui a vu 60% de l’effectif du groupe changer ces quatre dernières années se ressent très clairement. Pas uniquement parce que le chant est désormais féminin, il en va également de l’orientation musicale choisie par le groupe.
Et pour quelqu’un qui suit et apprécie le groupe depuis ses débuts, la pilule est un peu amère à avaler. Non que Nightmare fasse fausse route ou déjoue, loin s’en faut. Simplement la dynamique très heureuse qu’avait le groupe depuis plusieurs années est rompue. Reste à savoir si c’est pour le meilleur ou pour le pire.

En étant un peu cruel (et horriblement nostalgique, je le concède), on pourrait dire que Nightmare rentre dans le rang en se standardisant. Car s'il est possible de considérer que ce changement de line-up et d’orientation musicale doit lui permettre d’accéder à un tout autre statut au niveau européen, cela se fait au prix de la perte d’une partie de son identité. On ne retrouve en effet plus cette agressivité et cette puissance que Nightmare avait imposées comme marques de fabrique depuis "The Dominion Gate", au travers d’un heavy metal puissant et rapide qui se teintait de sonorités dark ou thrash.

Désormais, plus mélodieux, avec notamment un chant féminin qui est l’œuvre de Maggy Luyten (connue pour son travail au sein de Beautiful Sin, Virus IV ou encore pour avoir été choisie pour faire partie du casting de "01011001" de Ayreon et qui avait déjà croisé la route de Nightmare en 2012 en prêtant sa voix à 'The Dominion Gate (part 2)' sur "The Burden Of God"), le groupe se positionne logiquement dans un univers un peu plus moderne et tendance, en lui permettant de s’installer au niveau des Epica et autres Whithin Temptation. Et dans cette optique, Nightmare se montre assez convaincant : gros son, équilibre bien trouvé entre puissance et mélodie, arrangements faisant la part belle à un univers envoûtant. À ce titre, le pari est réussi, et les fans des groupes précités auraient tout à gagner à se procurer cet album. Tout au plus les vocaux se montrent-ils peut-être un peu trop linéaires sur la durée. Mais lorsque Maggy Luyten parvient à moduler son chant, comme c’est le cas sur 'Sleepless Minds', les choses deviennent bougrement plus convaincantes : 'Red, Marble & Gold' ou 'Dead Sun' sont des morceaux efficaces sur lesquels le groupe parvient à se démarquer de ses challengers en se montrant moins académique.
Cela est encore plus sensible sur 'Starry Skies Gone Black' qui, notamment du fait d’un passage de guitares bien plus rock que ce à quoi le groupe nous a habitués ces dernières années, se révèle très rafraichissant et réjouissant. On peut également mentionner l’adjonction très judicieuse et originale de chœurs enfantins sur 'Seeds Of Agony'. Dans ces moments, le savoir-faire du groupe opère et balaye les réticences que pourrait faire naître chez certains une orientation musicale un peu déroutante, et qui montre ses limites dans des titres tels que 'Indifference', qui porte bien son nom.

Il serait bien difficile et injuste de reprocher à Nightmare son courage et son évolution, d’autant plus qu'il fait preuve d’un professionnalisme sans faille. Mais il est tout autant difficile de ne pas regretter que les Frenchies n’aient pas persévéré dans le style dans lequel ils excellaient tant.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/nightmare.france





LISTE DES PISTES:
01. Infected
02. Of Sleepless Mind
03. Tangled In The Roots
04. Red Marble & Gold
05. Ikarus
06. Indifference
07. Dead Sun
08. Seeds Of Agony
09. Inner Sanctum
10. Serpentine
11. Starry Skies Gone Black

FORMATION:
Franck Milleliri: Guitares
Maggy Luyten: Chant
Matt Asselberghs: Guitares
Olivier "piv" Casula: Batterie
Yves Campion: Basse
Kelly Sundown: Chant / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.5/5 (2 avis)
STAFF:
3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
LE CAUCHEMAR CONTINUE... POUR L'ETERNITE !
DERNIERE INTERVIEW
NIGHTMARE (11 SEPTEMBRE 2020)
Les dernières années de Nightmare ont été particulièrement mouvementées mais tel le phoenix, le groupe renaît de ses cendres et se relève plus fort et cette fois-ci, c'est avec "Aertenam" et Madie pour continuer le cauchemar... pour l'éternité !
 
AUTRES CHRONIQUES
FREEDOM CALL: Master Of Light (2016)
METAL MELODIQUE - Freedom Call signe avec "Master Of Light" un album frais qui retrouve complétement ce ton happy et positif qui a fait sa renommée.
EAGLES OF DEATH METAL: Peace Love Death Metal (2004)
ROCK - Premier jet des Américains, "Peace Love Death Metal" est un album à la fois anachronique et intemporel, dont l'identité ancrée dans le sol américain ne le rend pas moins universel.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT NIGHTMARE
NIGHTMARE_Aeternam
Aeternam (2020)
5/5
4/5
AFM RECORDS / HEAVY METAL
NIGHTMARE_The-Aftermath
The Aftermath (2014)
4/5
4/5
AFM RECORDS / HEAVY METAL
NIGHTMARE_The-Burden-Of-God
The Burden Of God (2012)
4/5
4/5
AFM RECORDS / HEAVY METAL
NIGHTMARE_Insurrection
Insurrection (2009)
4/5
4/5
AFM RECORDS / HEAVY METAL
NIGHTMARE_The-Dominion-Gate
The Dominion Gate (2005)
4/5
4/5
REGAIN / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021