ARTISTE:

FOCUS

(HOLLANDE)
TITRE:

FOCUS CON PROBY

(1978)
LABEL:

EMI

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

/ JAZZ
TAGS:
Acoustique, Chant grave, Intimiste, Jazzy, Mélancolique, Old School
"Nouvelle tentative de Focus pour se remettre en question, cette fois-ci en engageant une star au micro, sans pourtant convaincre."
ADRIANSTORK (01.08.2016)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Après l'échec du précédent "Mother Focus", les déserteurs sont légion chez les Néerlandais. David Kemper n'est resté que le temps d'un album, mais plus grave : Jan Akkerman a également jeté l'éponge, refusant l'orientation prise par le précédent opus. Les deux survivants ont alors décidé de recruter un casting éclectique. Le belge Philip Catherine et le hollandais Eelf Albers ont la lourde tâche de remplacer le guitariste mutin, tandis que l'Américain Steve Smith (futur ​Journey​) a pris la place vacante derrière les fûts. Mais le groupe nouvellement formé a eu l'idée d'ajouter à sa formation le chanteur texan P.J. Proby, grand nom de la soul music. Après un précédent ratage, le groupe pouvait-il retrouver le chemin du succès accompagné d'une célébrité de ce calibre ?

Malheureusement, il faut répondre par la négative. P.J. Proby amène son bagage soul et ne se convertit pas au genre. L'écoute de cet album fait songer à l'exercice d'un soliste accompagné d'un groupe de luxe. Si la qualité du chant n'est pas à remettre en cause, elle n'a guère d'accointances avec le style de ​Focus​ ('Eddy' risque de désarçonner les fans les plus acharnés), et pour cause, les compositions étaient antérieures à l'arrivée du chanteur ! La musique semble alors reléguée au second plan, à l'image de 'Wingless', plaqué sur le chant (à l'exception d'un solo de guitare qui pourtant devient rapidement aussi ennuyeux que superflu), ou encore 'Tokyo Rose' sur lequel le chanteur est un peu trop bavard au détriment de la mélodie. L'alchimie fonctionne cependant sur 'Brother', grâce à une introduction au piano de grande classe.

Curieusement, l'album met en avant des pièces instrumentales à l'image d'un 'Orion', magnifié cette fois-ci par la guitare, ou par la jam énergique 'Night Flight', où les claviers de tous types rivalisent avec les guitares. Mais c'est avec le nerveux 'Sneezing Bulls' que l'auditeur pourra apprécier le retour de la flûte de Thijs Van Leer, soutenue par la guitare acoustique de Philip Catherine qui s'éloigne de son jeu jazzy. Le plus long morceau, 'Maximum', a le regard porté sur le précédent album, fédérant jazz et funk, sans être pour autant mémorable.

Les fans de P.J. Proby pourraient crier au chef-d'œuvre tandis que ceux du combo se récrieraient de voir le jeu de leur groupe transformé en vulgaire bande sonore. Focus s'est non seulement sabordé en se lançant dans une entreprise vouée à l'échec, mais il a perdu de son originalité en s'effaçant derrière le chanteur, à l'exception de quelques pistes qui permettent d'évaluer l'étendue des dégâts. L'album aurait mérité de s'appeler ''Focus By Proxy'' (Focus Par Procuration).


Plus d'information sur http://www.focustheband.com/





LISTE DES PISTES:
01. Wingless
02. Orion
03. Night Flight
04. Eddy
05. Sneezing Bull
06. Brother
07. Tokyo Rose
08. Maximum
09. How Long

FORMATION:
Bert Ruiter: Basse
Eef Albers: Guitares
P.j.proby: Chant
Philip Catherine: Guitares
Steve Smith: Batterie
Thijs Van Leer: Claviers / Flûte
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
FOCUS: Les détails sur le nouvel album
 

"Découvrez Brainsqueezed dans son nouveau clip !"
AUTRES CHRONIQUES
SINSAENUM: Echoes Of The Tortured (2016)
DEATH METAL - Un formidable hommage au death metal à l'ancienne, droit dans l'esprit du Morbid Angel de la grande époque.
ANIMA MUNDI: I Me Myself (2016)
ROCK PROGRESSIF - Généreux, intense et épique, ce cinquième album confirme, dans un registre à la fois progressif, symphonique et metal, tout le talent du quintet cubain.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT FOCUS
FOCUS_Focus-11
Focus 11 (2019)
3/5
1/5
CHERRY RED RECORDS / ROCK PROGRESSIF
FOCUS_The-Focus-Family
The Focus Family (2017)
1/5
-/5
GLASS ONYON / ROCK PROGRESSIF
FOCUS_Beyond-The-Horizon
Beyond The Horizon (2016)
1/5
3/5
GLASS ONYON / JAZZ
FOCUS_Golden-Oldies
Golden Oldies (2014)
4/5
4.3/5
CHERRY RED RECORDS / ROCK PROGRESSIF
FOCUS_X
X (2012)
3/5
3.5/5
GLASS ONYON / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021