ARTISTE:

ROXY MUSIC

(ROYAUME UNI)
TITRE:

STRANDED

(1973)
LABEL:

ISLAND

GENRE:

ROCK

TAGS:
Old School
"Moins innovant que ses deux prédécesseurs, moins inspiré également, “Stranded” n’en demeure pas moins un album de bonne facture."
CORTO1809 (05.07.2016)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

En ce début des années 70, Roxy Music semble avoir le feu aux fesses, tenant la cadence effrénée d’un album tous les 8/9 mois. "Stranded" est donc le second disque du groupe pour l’année 1973. Certes, autant battre le fer tant qu’il est chaud mais, à trop se précipiter, on risque de trébucher.

Et c’est bien ce qui semble être arrivé à Roxy Music pour sa troisième production, malgré une pochette qui une nouvelle fois ne peut que ravir les amateurs de jolies femmes. On y voit une accorte jeune femme portant dans une pose alanguie une robe rouge partiellement déchirée et mouillée laissant deviner la naissance des seins (au recto) et ne cachant rien de ses longues jambes fuselées (au verso). Si la qualité d’un album se jaugeait à sa pochette, nul doute que "Stranded" serait déclaré vainqueur.

Mais s’il faut aussi tenir compte de la musique (ce qui est, me direz-vous, la moindre des choses pour une chronique musicale), les choses se gâtent un peu. Invoquer l’évolution du line-up n’est probablement pas la piste à suivre. Certes, Brian Eno a quitté le groupe, remplacé aux synthés par Eddie Jobson (ex-Curved Air) qui, en outre, va seconder Bryan Ferry aux claviers et a apporté son violon électrique, mais il ne faut pas surestimer l’influence qu’Eno pouvait avoir sur un Ferry qui jusqu’à présent a composé seul toutes les chansons et qui prouvera sur l’album suivant qu’il peut recréer l’atmosphère d’un "For Your Pleasure". Plus anecdotique, Roxy Music connaît son troisième bassiste, John Gustafson qui conservera son statut d’invité sur les trois albums auxquels il collaborera.

Non, il paraît plus simple d’évoquer une banale baisse d’inspiration probablement due au manque de recul entre chaque disque. Même si le groupe garde un côté original, ne serait-ce que par le timbre et la diction particulière de Bryan Ferry, la folie parfois inquiétante, parfois fantaisiste des deux premiers albums a disparu. A côté de straight rocks entraînants (‘Street Life’, ‘Serenade’) bien dans l’esprit Roxy Music ou d’un ‘Amazona’, étrange valse mélancolique, on trouve des titres moins convaincants qu’à l’accoutumée. ‘Just Like You’ et ‘Sunset’ sont deux ballades mettant en valeur la voix de Ferry, la seconde étant un peu fade et trop longue, ‘Mother Of Pearl’ enchaîne trois thèmes manquant de cohérence, et le trop long ‘Psalm’ est une déception, premier titre sans âme du groupe. Le meilleur titre de l’album est cosigné Mackay, ‘A Song For Europe’, magnifique morceau dont la mélodie sombre et romantique rappelle le ‘Grand Hotel’ de Procol Harum.

Si "Stranded" reste dans la veine glam rock de ses prédécesseurs, il ne s’en dégage pas la même fascination, la faute à quelques titres moins inspirés. Un petit trou d’air dans la carrière de Roxy Music, d’autant plus remarqué qu’il figure entre les deux meilleurs albums du groupe.



Plus d'information sur http://www.roxymusic.co.uk/



GROUPES PROCHES:
DAVID BOWIE, SPARKS


LISTE DES PISTES:
01. Street Life (03:29)
02. Just Like You (03:36)
03. Amazona (04:16)
04. Psalm (08:04)
05. Serenade (02:59)
06. A Song for Europe (05:46)
07. Mother of Pearl (06:52)
08. Sunset (06:04)

FORMATION:
Andy Mackay: Saxophone / Hautbois / Effets Sonores
Bryan Ferry: Chant / Piano / Harmonica
Eddie Jobson: Claviers / Violon Électrique
Paul Thompson: Batterie / Timbales
Phil Manzanera: Guitares / Effets Sonores
Chris Laurence: Invité / Contrebasse (8)
John Gustafson: Basse / Invité
The London Welsh Male Choir: Invité / Choeurs (4)
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
5/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Décès de John Gustafson (Roxy Music, Ian Gillan Band)
 
AUTRES CHRONIQUES
TYLER BRYANT & THE SHAKEDOWN: The Wayside (2015)
ROCK - Malgré quelques passages moins marquants, difficile de ne pas tomber sous le charme de la musique proposée par "Tyler Bryant & The Shakedown", délicieux équilibre entre rock 70' et couleurs plus modernes.
STEVE THORNE: Island Of The Imbeciles (2016)
ROCK PROGRESSIF - Cinquième (et dernier ?) album pour Steve Thorne, pour 50 minutes totalement délicieuses.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ROXY MUSIC
ROXY-MUSIC_avalon
Avalon (1982)
4/5
4/5
POLYDOR / ROCK
ROXY-MUSIC_flesh--blood
Flesh + Blood (1980)
3/5
4/5
POLYDOR / POP
ROXY-MUSIC_manifesto
Manifesto (1979)
2/5
2/5
POLYDOR / POP
ROXY-MUSIC_siren
Siren (1975)
3/5
4/5
ISLAND / ROCK
ROXY-MUSIC_country-life
Country Life (1974)
4/5
4/5
ISLAND / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021