ARTISTE:

AIRBOURNE

(AUSTRALIE)
TITRE:

BREAKIN’ OUTTA HELL

(2016)
LABEL:

SPINEFARM RECORDS

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
Chant éraillé, Old School
"A l'heure où les membres d'AC/DC sont fauchés un par un par des problèmes de santé ou de justice, Airbourne s'affirme comme le leader de la relève d'un hard-rock simple et direct"
LOLOCELTIC (16.09.2016)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (1) commentaire(s)

Bien qu'il n'ait pas été épargné par les critiques, "Black Dog Barking" (2013) a continué à marquer la progression de la reconnaissance d'Airbourne, que ce soit en chiffres de ventes ou en demandes de concerts. Il faut dire que le quatuor australien n'a jamais été du genre à s'économiser sur scène et que ses prestations ont fait sa réputation. Sous le signe du premier changement de label du groupe qui quitte Roadrunner pour Spinefarm, "Breakin' Outta Hell" débarque dans les bacs en cette fin d'année, et avec lui la sempiternelle ronde des débats entre pro- et anti- avec une liste d'arguments ne variant pas beaucoup depuis les débuts du groupe.

Car ne comptez pas sur les frères O'Keeffe et leurs camarades pour tenir compte des critiques qui leur sont et seront adressées. Ils s'en tamponnent royalement et préfèrent continuer leur bonhomme de chemin sans se prendre la tête, fidèles à une rock'n'roll way of life telle qu'elle est pratiquée sur leur île-continent. Alors balayons tout de suite d'un revers de la main tous les commentaires à venir car, oui, le style d'Airbourne ne se renouvelle pas des masses, et oui, l'ombre d'AC/DC est prégnante sur la quasi-totalité de leurs compositions. Si vous espériez des titres se développant sur plus de 10 minutes, des interventions de flûte traversière, d'accordéon ou de célesta, vous serez à nouveau déçus. Pas de chant lyrique, de breaks atmosphériques, de chœurs grégoriens ou de ballades doucereuses à l'horizon non plus.

Airbourne
nous sert un nouvel opus qui sent les dessous de bras et la bière. Le titre éponyme donne le ton d'entrée pour environ 40 minutes de pieds qui tapent et de vertèbres cervicales martyrisées. En dehors du méchant et heavy 'Rivalry' et des rapides 'Thin The Blood' et 'When I Drink I Go Crazy' qui s'éloignent légèrement des influences du gang des frères Young, le reste fait dans du classique pour le genre. Joel enchaîne les soli incendiaires et les hurlements, même si il est à noter que son chant est désormais plus varié qu'à ses débuts. La section rythmique assure sans en faire des tonnes, au point que l'on se demande si Phil Rudd n'a pas fait une pige sur 'Down On You'. Et puis il y a ces hymnes à hurler en live, comme 'It's Never Too Loud For Me', 'I'm Going To Hell For This' ou 'It's All For Rock'n'Roll'. Bref, pas beaucoup d'originalité, mais une énergie et une efficacité jamais prises en défaut.

Une fois encore, les amateurs vont se régaler et mettre leurs différentes articulations au supplice, alors que d'autres vont hurler au manque de créativité des Australiens. A l'heure où les membres d'AC/DC sont fauchés un par un par des problèmes de santé ou de justice, Airbourne s'affirme comme le leader de la relève d'un hard-rock qui n'est pas là pour se palucher devant des plans de guitare intellectualisés ou des structures de compositions alambiquées. La bande des frères O'Keeffe est là pour transmettre une énergie intègre et pas moralisatrice pour un sou. C'est tout ce qu'on lui demande, et peu sont capables de le faire aussi bien.


Plus d'information sur http://www.airbournerock.com/





LISTE DES PISTES:
01. Breakin' Outta Hell - 3:45
02. Rivalry - 4:03
03. Get Back Up - 3:37
04. It's Never Too Loud For Me - 3:24
05. Thin The Blood - 3:28
06. I'm Going To Hell For This - 3:45
07. Down On You - 4:18
08. Never Been Rocked Like This - 3:07
09. When I Drink I Go Crazy - 2:41
10. Do Me Like You Do Yourself - 3:57
11. It's All For Rock N' Roll - 3:32

FORMATION:
David Roads: Guitares
Joel O’Keeffe: Chant / Guitares
Justin Street: Basse
Ryan O’Keeffe: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
SCHUMI33
25/09/2016
 
1
0
Pour ma part je suis assez déçu de cet album. Bien que décrié, "BLACK DOG BARKING" nous offrait plus de morceaux riches et variés, mon préféré étant "Back in the game".
Pour cet album, on revient à du 100 % clonage AC/DC, chanson trop courte et mélodies du chant peu variées. A part 1 morceau, j'ai eu l'impression d'entendre 10 fois la même chanson.
Enfin, tous les gouts sont dans la nature et je ne doute pas que certains aimeront cette galette, ce qui est le plus important.
Haut de page
LECTEURS:
2/5 (3 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
AIRBOURNE : Nouvelle vidéo
DERNIER ARTICLE
AIRBOURNE + SUPERSUCKERS - LA CIGALE - 19 OCTOBRE 2019
Nuit de folie !
DERNIERE INTERVIEW
AIRBOURNE (30 AOUT 2016)
Music Waves a rendez-vous avec Joel, le guitariste charismatique d'Airbourne pour nous témoigner tout son amour pour le rock n' roll, véritable passion qui se ressent à l'écoute de leur dernier opus "Breakin' Outta Hell".
 
AUTRES CHRONIQUES
SEVEN IMPALE: Contrapasso (2016)
ROCK PROGRESSIF - "Contrapasso" agacera ceux qui ne conçoivent pas la musique autrement qu’harmonieuse mais ravira tous ceux qui recherchent aventure et dépaysement.
FOCUS: Focus 9 New Skin (2006)
ROCK PROGRESSIF - Focus ne confirme malheureusement pas son retour inattendu sur le devant de la scène en livrant une copie plutôt indigeste.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT AIRBOURNE
AIRBOURNE_Boneshaker
Boneshaker (2019)
4/5
3/5
SPINEFARM RECORDS / HARD ROCK
AIRBOURNE_Black-Dog-Barking-
Black Dog Barking (2013)
2/5
3/5
UNIVERSAL / HARD ROCK
AIRBOURNE_No-Guts-No-Glory
No Guts, No Glory (2010)
4/5
4.3/5
ROADRUNNER RECORDS / HARD ROCK
AIRBOURNE_Runnin-Wild
Runnin' Wild (2008)
4/5
4.5/5
ROADRUNNER RECORDS / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022