ARTISTE:

MAGLEV

(HOLLANDE)
TITRE:

OVERWRITE THE SIN

(2016)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Happy, Mélancolique, Symphonique, Théatral
"“Overwrite the Sin” balaye avec brio les différents sous-genres du rock progressif. Enthousiasmant !"
CORTO1809 (13.06.2016)  
4/5
(2) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Vous n’aviez jamais entendu parler de Maglev ? Pour être tout à fait honnête, moi non plus. Que nous apprend sa biographie ? Maglev, Joost de son prénom, est un auteur-compositeur multi-instrumentiste hollandais, bassiste du groupe de metal progressif Equisa, groupe dans lequel officie également un certain Sebas Honing à la guitare que nous avons eu le plaisir de chroniquer récemment et qui accompagne son compatriote sur ce premier album.

Si le dernier disque de son confrère, "The Big Shift", lorgnait clairement du côté metal, Maglev choisit, lui, de cultiver plutôt ses prédilections progressives, avec un net penchant pour les habillages symphoniques et une expression souvent théâtrale. Certains titres ont subi une période de gestation fort longue puisque le plus ancien (‘The Hands of Time’) a été écrit en 2008, Maglev se remettant à l’ouvrage régulièrement jusqu’à enfin arriver à une version qui le satisfasse.

Assurément, ce lent cheminement a permis de peaufiner les cinq titres de ce séduisant album. Mélodies addictives, arrangements chatoyants, solos homériques de claviers ou de guitares, le tout saupoudré d’une bonne dose d’excentricité et d’un généreux éclectisme font de "Overwrite the Sin" un moment musical haut en couleurs où l’on ne s’ennuie pas une seconde.

Chaque titre adopte des gimmicks propres à une, voire plusieurs sous-catégories de rock progressif, transformant le disque en brochure publicitaire de ce style musical et invitant l’auditeur à s’amuser à associer à chaque morceau le nom des groupes qui auraient pu l’interpréter. Ainsi, le léger et chantant ‘Play The Game’ joue dans la catégorie pop/rock/AOR enlevé et évoque tantôt Asia, tantôt Marillion (sur le refrain notamment). Le mélancolique et romantique ‘Song of a Dead Bard’ donne dans le néo-prog investi et de grande classe. Les noms de Ayreon, Phideaux, The Psychedelic Ensemble viennent immédiatement à l’esprit. ‘Confined’ est coupé en deux, une première partie douce au violon mélancolique façon ‘Dust in the Wind’ de Kansas et une seconde enlevée avec double pédale et riffs rapides, très metal prog à la Angra. ‘The Hands of Time’ est le titre le moins convaincant de l’album (peut-être parce que le plus ancien ?), le thème romantique un peu kitsch ressemblant à certains morceaux équivalents de Styx mais s’avérant un peu sirupeux et surtout bien trop longuement exposé.

Mais j’ai gardé le meilleur pour la fin : ‘Judith’ est un titre réjouissant où Maglev laisse parler son extravagance, pastichant de façon très réussie Queen dans ses titres-opéras (‘Bohemian Rhapsody’, ‘The Millionaire Waltz’, ‘Ogre Battle’, …). Que ce soit par la multiplicité des thèmes empruntés, l’utilisation massive de chœurs, le côté théâtral outrancier, jusqu’au phrasé des parties solistes ressemblant à celui de Freddie Mercury, ‘Judith’ est un Queen-like assumé et délirant qui aurait pu figurer aux côtés des tubes du groupe original.

Le pari était doublement osé : la grande disparité des titres entre eux aurait pu transformer l’album en un patchwork déséquilibré et les très nombreuses références auraient pu lui valoir l’accusation de plagiat. Il n’en est rien, il s’agit en fait d’un condensé des meilleures pratiques progressives, admirablement composées, admirablement jouées, admirablement chantées. Seule la durée excessive du trop suave ‘The Hands Of Time’ empêche “Overwrite the Sin” d’obtenir la note maximale mais il ne gâche en rien l’immense plaisir qu’on prend à l’écouter.


Plus d'information sur http://www.maglevians.nl





LISTE DES PISTES:
01. Play The Game (08:16)
02. Song Of A Dead Bard (09:24)
03. Judith (08:28)
04. Confined Hot (09:09)
05. The Hands Of Time (12:47)

FORMATION:
Joost Maglev: Chant / Tous Les Instruments
Emmy Van Gemert: Invité / Voix (3)
Myrthe Van De Weetering: Invité / Violon (4)
Robby Valentine: Invité / Piano (2)
Scarlet Penta: Invité / Choeurs (1) / Chant (2) / Voix (3)
Sebas Honing: Guitares / Invité / Voix (4) / Piano (5) / Chant (5)
   
(2) AVIS DES LECTEURS    
LOLO_THE_BEST59
23/10/2016
766
  0 0  
3/5
Effectivement, beaucoup d'éclectisme dans cet "Overwrite The Sin". "Judith" est un véritable tour de force, même si ce n'est pas mon morceau préféré : un peu too much à mon goût. Maglev devra peut être faire un choix à l'avenir sur la direction musicale qu'il veut retenir, pour obtenir une dimension musicale homogène. Mais le potentiel est là.
PETER HACKETT
14/06/2016
  0 0  
4/5
Un album qui n'est pas de la dernière originalité, mais qui est diablement efficace dans le genre rock prog festif. C'est pêchu, enjoué, avec des harmonies de voix qui me font surtout penser à A.C.T. !!
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
DARRYL WAY: Myths, Legends And Tales (2016)
ROCK PROGRESSIF - Du rock progressif très paisible qui flirte parfois, avec bonheur, avec la musique d'ambiance.
HOPES OF FREEDOM: Burning Skyfall (2016)
METAL MELODIQUE - Un album de power mélodique teinté de folk de qualité qui devrait ravir les amateurs du genre.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021