ARTISTE:

ARI KOIVUNEN

(FINLANDE)
TITRE:

BECOMING

(2008)
LABEL:

SONY BMG

GENRE:

METAL MELODIQUE

TAGS:
Mélancolique
"Ari Koivunen offre un album parfait dans un style qu'il ne révolutionne pas, mais dont il offre un condensé de ce qu'il peut proposer de meilleur."
LOLOCELTIC (20.07.2016)  
5/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Après le carton réalisé par "Fuel For The Fire" (2007), Ari Koivunen revient dès l'année suivante avec son nouvel opus intitulé "Becoming". Avec un délai aussi court entre les deux parutions et une production toujours assurée par le tandem Nino Laurenne (Thunderstone) / Pari Heikkili, il y avait fort à parier que le jeune Finlandais n'ait pas révolutionné une formule qui l'avait directement porté sur les sommets scandinaves du genre. Pourtant, l'intégralité des musiciens entourant l'ancien vainqueur de Finnish Idols s'est vue modifiée de façon à composer un véritable groupe. Plus de la moitié des titres du nouvel opus ont d'ailleurs été écrits par la nouvelle formation, marquant ainsi l'état d'esprit souhaité par Ari Koivunen.

Bien que restant dans les frontières balisées du metal mélodique scandinave, "Becoming" fait preuve d'une cohérence et d'une cohésion qui marquent les esprits et portent cet opus vers de nouvelles dimensions. La production est à nouveau impeccable, mettant chaque instrument en valeur et apportant une puissance redoutable à l'ensemble. La basse de Erkki Silvennoinen (ex Amoral) lance 'Raging Machine' qui ouvre les hostilités avec un gros riff alternant avec des couplets relativement aériens. La formule n'a rien de surprenant mais elle est magnifiquement maîtrisée et évite le simplisme, s'aventurant même sur un final aux atours symphoniques. La suite ne redescendra pas en intensité, mariant avec perfection puissance, technique et mélodies. C'est également là une des forces de cet opus qui se révèle aussi cohérent que varié. Certes, l'ombre de Stratovarius plane sur plusieurs compositions, mais il s'agit ici d'une inspiration logique, cette formation étant la principale instigatrice de ce style musical et un véritable monument en Finlande. La référence se retrouve ainsi sur les speed mélodiques 'Sign Of Our Times', 'Sweet Madness' ou 'Hero's Gold' maltraitant la double-pédale, ou le monumental et sombre 'Father' à la montée en puissance implacable et maîtrisée. Majestueux et lent, ce titre se révèle écoute après écoute et sa mélancolie devient addictive.

Il serait cependant injuste de réduire le Ari Koivunen Band au rôle de nouveau clone de Stratovarius. Des pépites mélodiques telles que les singles 'Give Me A Reason' ou 'Tears Keep Falling' viennent prouver la variété des angles d'approche utilisés par la formation du vocaliste. Impossible également de passer sous silence le mid-tempo accrocheur d'un 'Keepers Of The Night' au refrain fédérateur, le heavy et cinglant 'My Mistake' composé par les producteurs Rauli Eskolin (Apocalyptica) et Erno Laikinen (The 69 Eyes) et sur lequel Ari Koivunen n'hésite pas à se mettre en danger en poussant son chant dans ses derniers retranchements, ou le rapide et agressif 'Unscarred Within' offert par Mikko Salovaara (Kiuas). A chaque fois, l'attention est captée par des mélodies et des refrains immédiats, des soli jouant souvent sur des duels entre guitare et claviers, et par une interprétation de haut vol.

En enfonçant le clou avec maestria, Ari Koivunen et son groupe réussissent à offrir un album parfait dans un style qu'ils ne révolutionnent certes pas, mais dont ils offrent un condensé de ce qu'il peut proposer de meilleur. Aussi surprenant que cela puisse paraître, "Becoming" surpasse "Fuel For The Fire" en se révélant plus cohérent et plus personnel malgré des influences assumées. Il reste désormais à savoir comment le talentueux chanteur va réussir à se maintenir sur des sommets aussi élevés.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/arikoivunenofficialfanpage/





LISTE DES PISTES:
01. Raging Machine - 4:34
02. Under The Burning Sky - 5:49
03. Give Me A Reason - 3:51
04. Sign Of Our Times - 4:35
05. Sweet Madness - 5:38
06. Father - 5:53
07. Keepers Of The Night - 4:47
08. Tears Keep Falling - 4:48
09. Hero's Gold - 3:59
10. My Mistake - 4:19
11. Unscarred Within - 4:19
12. Fight Forever (bonus Track Japan) - 6:05
13. The Devil That Men Do (acoustic) (bonus Track Japan) - 3:24

FORMATION:
Ari Koivunen: Chant
Erkka Korhonen: Guitares
Erkki Silvennoinen: Basse
Luca Gargano: Guitares
Mauro Gargano: Batterie
Vili Ollila: Claviers
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
5/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
PERIPHERY: Periphery Iii: Select Difficulty (2016)
METAL PROGRESSIF - Après l’expérience "Juggernaut", Periphery revient à une musique plus abordable à la périphérie du Djent.
THE SAMURAI OF PROG: Lost And Found (2016)
ROCK PROGRESSIF - En véritables archéologues du rock progressif, les trois "Samourais du prog" exhument quelques pièces jusqu'alors inédites des archives de groupes de l'époque, pour un résultat plombé par un chant mal assuré.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ARI KOIVUNEN
ARI-KOIVUNEN_Fuel-For-The-Fire
Fuel For The Fire (2007)
4/5
-/5
SONY BMG / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021