ARTISTE:

RENAISSANCE

(ROYAUME UNI)
TITRE:

LIVE AT THE UNION CHAPEL

(2016)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Chant aigu, Chant féminin, Live, Symphonique
"DVD magnifique mais sans artifice, à l'image de la musique proposée durant ce concert dans un cadre très particulier, "Live at the Union Chapel" est une excellente occasion de découvrir l'univers d'un groupe majeur du rock progressif."
TONYB (27.04.2016)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Après le décès subit de Michael Dunford, son inspirateur principal et historique, Annie Haslam a finalement décidé de poursuivre l'aventure de Renaissance, dans un premier temps avec la publication de "Symphony of Light", puis sur la route afin de rendre hommage à l'immense œuvre laissée par le disparu. Entourée pour cela d'une équipe de 5 musiciens plus ou moins récents dans l'histoire du groupe, elle a notamment fait étape à Londres dans une chapelle, dont le DVD ici présenté en est le témoin.

Financé grâce à une campagne fructueuse sur la plateforme Indiegogo, le film proposé ici reprend le concert donné dans le cadre insolite d'une chapelle londonienne, marquant par la même occasion le retour d'Annie Haslam sur ses terres britanniques. Le décor majestueux est superbement mis en valeur par des jeux de lumières sur le chœur de l'édifice et ses sculptures, avec des couleurs passant régulièrement d'une atmosphère chaude à des ambiances bleu/rouge. Du côté des musiciens, un simple éclairage plus ou moins direct et dans tous les cas très sobre permet de les distinguer clairement dans leur tenue noire impeccable, produisant une image superbe.
Le tout est filmé avec pas moins de sept caméras, alternant judicieusement des plans d'ensemble pris depuis l'arrière de la salle, et différentes vues en gros plan des musiciens, le tout servi par une réalisation une nouvelle fois sans esbroufe, totalement en phase avec la musique du groupe.
Toujours sur le plan technique, deux pistes sonores traditionnelles avec une excellente version stéréo (mais vu l'acoustique du lieu, on n'en attendait pas moins) et une version 5.1 (non testée). Un seul bonus à noter sous la forme d'une interview de 25 minutes du groupe, entrecoupée de quelques séquences de balances, et place maintenant au plat principal constitué d'un concert de 100 minutes.

La set list de dix morceaux est judicieusement constituée de trois excellents titres issus du dernier album en date (un grand coup de cœur pour 'Symphony of Light'), et de sept autres couvrant les quarante années de carrière de Renaissance (dont 'Oceans Gypsy' extrait du sublime "Scheherazade & Other Stories"). Nous sommes bien entendu en plein progressif symphonique, la présence de deux claviers rendant à merveille les ambiances que l'on imaginerait sans peine jouées par un orchestre symphonique (mais en 2016, les moyens ne sont plus forcément là !). Les cinq musiciens sont de top niveau, avec une mention toute spéciale au fabuleux Rave Tesar, moult fois ciblé par les caméras ce qui permet d'admirer toute sa dextérité aux claviers.

Et bien entendu, pour sublimer tout cela, LA voix incomparable d'Annie Haslam, celle qui renvoie à leurs chères études les "divas" du metal symphonique et autres candidats d'émissions du samedi soir sur TF1. Conserver une telle facilité dans les aigus à 68 ans, c'est tout bonnement incroyable, et dès le bien-nommé 'Prologue', la belle va donner toute l'étendue de son immense talent.

Alors certes, le jeu de scène du groupe est réduit à sa plus simple expression, tandis que l'écoute du public s'avère très attentive, celui-ci ne se manifestant qu'entre les morceaux, à l'exception du final où il va enfin se mettre debout et battre des mains en mesure. Mais la musique de Renaissance se reçoit comme une symphonie classique, et l'écoute est privilégiée à l'artifice, les nombreux passages instrumentaux permettant de s'immerger complètement dans une ambiance qui rend très vite les différentes compositions familières, y compris pour les non-initiés aux productions du groupe.

DVD magnifique mais sans artifice, à l'image de la musique proposée durant ce concert dans un cadre très particulier, "Live at the Union Chapel" est une excellente occasion de découvrir ou redécouvrir l'univers d'un groupe majeur et trop souvent sous-estimé du rock progressif.


Plus d'information sur http://www.renaissancetouring.com/





LISTE DES PISTES:
01. Prologue (7:26)
02. Carpet of the Sun (3:37)
03. Ocean Gypsy (7:36)
04. Running Hard (9:39)
05. Grandine Il Vento (6:54)
06. Symphony of Light (12:53)
07. Northern Lights (4:16)
08. The Mystic and the Muse (7:58)
09. Mother Russia (10:07)
10. Ashes Are Burning (18:20)

FORMATION:
Annie Haslam: Chant
Frank Pagano: Batterie
Leo Traversa: Basse
Mark Lambert: Chant / Guitares
Rave Tesar: Claviers
Tom Brislin: Claviers
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
RENAISSANCE: A Symphonic Journey
 
AUTRES CHRONIQUES
POLYPHIA: Renaissance (2016)
GUITAR HERO - La musique de Polyphia apporte un souffle novateur et frais sur la production guitaristique et instrumentale.
ATRAMENT: Eternal Downfall (2016)
DEATH METAL - "Eternal Downfall" est un opus d'une sourde bestialité, biberonné aux lourdes mamelles d'un death épileptique et d'un crust hardcore crasseux.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT RENAISSANCE
RENAISSANCE_Scheherazade-And-Other-Stories
Scheherazade And Other Stories (1975)
5/5
5/5
REPERTOIRE / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022