.
.
GROUPE/AUTEUR:

LATTE E MIELE

(ITALIE)

TITRE:
PASSIO SECUNDUM MATTHEUM - THE COMPLETE WORK (2014)
LABEL:
BLACK WIDOW
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Une version dépoussiérée et très réussie de l'œuvre de 1972."
CORTO1809 - 04.01.2016 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
En 1972, Latte e Miele, jeune groupe génois, sort un premier album ambitieux basé sur les derniers jours et la mort de Jésus, la Passion, vue par Matthieu. Sans en faire un disque incontournable, l'originalité et la qualité de ce "Passio Secundum Mattheum" en font une œuvre à part ayant ses fervents fidèles. Quarante-deux ans plus tard, le groupe décide de redonner vie à cette Passion dans une version plus longue que l'originale.

Balayons immédiatement toute velléité de suspicion qu'une telle démarche peut engendrer. Bien sûr, réenregistrer après tant d'années un album alors qu'entretemps Latte e Miele a connu une longue éclipse peut ressembler de loin à un coup de marketing. Nous préfèrerons croire au goût de la perfection de passionnés qui, avec l'âge et les moyens techniques appropriés, dépoussièrent et ressuscitent l'œuvre de leur vie.

Car deux défauts majeurs nuisent à l'enregistrement de 1972 : un son très vintage, que les plus nostalgiques d'entre nous apprécieront, mais qui fait très "daté", et un format très court, certes adapté aux capacités du vinyle, mais inadapté à la richesse du propos. "Passio Secundum Mattheum – The Complete Work" se fait fort de corriger ces deux inconvénients.

A l'évidence, les moyens techniques de 2014 sont incomparablement supérieurs à ceux de 1972 et cela s'entend. La clarté de la prise de son restitue avec précision le jeu de chaque musicien et c'est un régal d'entendre les arpèges délicats de la guitare, les envolées des claviers et le toucher de la batterie. La partition est enrichie de nombreux intervenants, choristes et orchestre de cordes, transformant le son un peu cheap de 1972 en harmonies amples et luxuriantes. Douze invités, autant que d'apôtres, issus de formations italiennes renommées (Il Tempo delle Clessidre, New Trolls, Labyrinth, Osanna, Picchio del Pozzo, Sophya Baccini's Aradia, Pholos Dactylos, Circus 2000 et Jumbo) viennent prêter leur voix le temps de courtes interventions chantées ou pour les nombreuses narrations qui parsèment l'album.

Les douze titres d'origine ont été remaniés et augmentés de nouvelles compositions, faisant passer la durée de l'œuvre de 34'39" à 50'15", une plage plus confortable pour développer le concept sans le rendre indigeste. Le groupe a procédé à un vrai travail de réécriture, allongeant certains titres, en élaguant d'autres (le trop long 'I Testimani' en deux parties, se voyant amputé par la même occasion de son intermède jazzy jurant avec le reste), réagençant l'ordre de certains titres et introduisant sept nouveaux morceaux restant dans l'esprit de la partition originale.

La musique reste sombre et mélancolique, parfois religieuse (notamment lors de l'intervention des chœurs), multipliant les thèmes tous plus beaux les uns que les autres. Impossible ici d'isoler un titre plutôt qu'un autre, l'album s'écoute d'une traite, opéra-rock moderne ne flirtant qu'à de rares moments avec des artifices de comédie musicale (la montée en puissance de 'Aria della Croce' par exemple). On finit par s'habituer aux très nombreuses narrations, présentes au début de presque tous les titres et les interrompant parfois en plein milieu, contribuant à nous imprégner de l'histoire, même quand on ne parle pas italien.

Oui, Latte e Miele a bien fait de redonner vie à son album emblématique. Corrigeant les défauts de son premier jet et profitant des possibilités proposées par la technologie contemporaine, il offre à tous ses admirateurs l'œuvre riche et vibrante qu'ils attendaient.

Plus d'information sur



GROUPES PROCHES:
ELP, PREMIATA FORNERIA MARCONI, QUELLA VECCHIA LOCANDA, LE ORME, IL BACIO DELLA MEDUSA

LISTE DES PISTES:
01. Introduzione (03:11)
02. Il Giorno Degli Azzimi (01:13)
03. Ultima Cena (02:46)
04. Il Pane e Il Sangue dell'Alleanza (03:54)
05. Getzemani (05:26)
06. I Falsi Testimoni (02:41)
07. Il Pianto (01:51)
08. Il Rinnegamento di Pietro (02:46)
09. Il Prezzo del Sangue (03:41)
10. Giuda (01:05)
11. Il Re del Giudei (01:54)
12. Barabba (01:00)
13. Toccata Per Organo (02:29)
14. Il Calviaro (03:40)
15. Aria della Croce (02:37)
16. La Spartizione della Tunica (02:48)
17. Dall'Ora Sesta all'Ora Nona (01:03)
18. Il Velo del Tempio (Dies Irae) (02:17)
19. Come un Ruscello Che… (03:53)


FORMATION:
Alfio Vitanza: Batterie / Percussions / Choeurs
Marcello Giancarla Dellacasa: Chant / Guitares / Basse / Violon
Massimo Gori: Basse / Choeurs
Oliviero Lacagnina: Claviers
Aldo De Scalzi: Invité / Voix
Alvaro Fella: Invité / Voix
Chorale Classe Mista: Invité
Elisa Montaldo: Invité / Voix
Francesca Rapetti: Invité / Flûte
Giorgio D'adamo: Invité / Voix
Lino Vairetti: Invité / Voix
Max Manfredi: Invité / Voix
Paolo Carelli: Invité / Voix
Paolo Griguolo: Invité / Voix
Raffaele Rebaudengo: Invité / Alto
Roberto Izzo: Invité / Violon
Roberto Tiranti: Invité / Voix
Silvana Aliotta: Invité / Voix
Simonluca: Invité / Voix
Sophya Baccini: Invité / Voix
Stefano Cabrera: Invité / Violoncelle


TAGS:
Mélancolique, Musique Classique, Symphonique, Technique, Concept-album, Opera Rock, Choeurs
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC LATTE E MIELE
NOTES
3/5 (1 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
MORBID ANGEL: Blessed Are The Sick (1991)
DEATH METAL Avec ce deuxième album, Morbid Angel signe le premier monument de sa carrière, indispensable pour qui aime le death metal dans sa pureté la plus noble.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
DEGRADEAD: Degradead (2016)
THRASH Avec son nouvel album, Degradead propose un disque proche du death mélodique des années 90 mais manque d'une forte personnalité pour convaincre totalement.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT LATTE E MIELE
LATTE-E-MIELE_marco-polo--Sogni-e-Viaggi
Marco Polo - Sogni E Viaggi (2009)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
LATTE-E-MIELE_aquile-e-scoiattoli
Aquile E Scoiattoli (1976)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
LATTE-E-MIELE_papillon
Papillon (1973)
3/5
-/5
POLYDOR / ROCK PROGRESSIF
LATTE-E-MIELE_passio-secundum-mattheum
Passio Secundum Mattheum (1972)
3/5
-/5
POLYDOR / ROCK PROGRESSIF
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020