ARTISTE:

URIAH HEEP

(ROYAUME UNI)
TITRE:

TOTALLY DRIVEN

(2015)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK

TAGS:
70's, 80's, 90's, Chant éraillé, Psychédélique
"En ressortant une compil de 2001, le Heep fait du neuf avec du vieux retravaillé. Insuffisant pour déclencher l'hystérie, mais à écouter en zappant quelques titres des 90's ..."
PROGRACER (12.01.2016)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

"Totaly Driven" est la réédition d'une compilation façon best of datant de 2001, déjà rééditée sur un label européen en 2007. Ce double album balaye exhaustivement l'immense carrière du Heep, mais ce n'est pas une compilation comme les autres puisque les titres ont été réenregistrés entièrement par le line-up le plus durablement stable du groupe (de 1986 à 2007), et c'est là le principal intérêt de l'exercice.

Quelle période de Uriah Heep préférez-vous ? Les débuts ? L'actuelle ? les années 90 ? Chacun a sa propre réponse et le choix de réenregistrer les titres cultes du début de l'aventure est à double tranchant. D'un côté les puristes qui crieront au sacrilège en entendant les 'Gypsy' ou 'Easy Livin' perdant en authenticité ou un 'Bird Of Pray' vidé de sa substance. De l'autre, les indulgents qui apprécieront d'entendre une nouvelle version de ces titres. Ceux-là trouveront également  intéressant de proposer une production homogène sur un même support,  mais c'est forcément au détriment d'une part d'authenticité chère aux premiers.

Pourtant la bande à Mick Box n'a pas lésiné sur la set-list très complète, ni sur la production, bien au-dessus des standards de l'époque (2001) ou encore sur le travail de réinterprétation souvent intéressant sur les anciens titres. Bernie Shaw y est même très convaincant sur les titres historiques comme 'Gypsy', 'Stealin' ou 'Traveller In Time'. Son timbre assez proche de celui de David Byron, chanteur sur les huit premiers albums, et de Geoff Tate (Queensrÿche)' sert bien les morceaux et sa puissance vocale alliée à un son rond et percutant renforce l'homogénéité de l'ensemble, à tel point qu'un béotien pourrait croire à un album actuel et y prendre beaucoup de plaisir. Il s'en tire bien sur les titres blues comme 'More Fool You' (1989) ou 'Lady In Black' (1971), grâce à son timbre chaud et rocailleux.

Cette grosse compil' de 27 titres est également l'occasion de mettre en lumière quelques titres méconnus et pourtant attachants même avec cette formule revisitée. Ainsi, 'July Morning' (1971), l'un des rares de cette compilation sur lequel Mick Box se lâche réellement, bénéficie d'un traitement plus pop, même si certains lui auraient préféré l'épique et psyché 'Salisbury' avec son solo dantesque. 'Between Two Worlds' (1998), pourtant l'un des plus récents à l'époque de la sortie, est une réussite, un brûlot hard rock pêchu au solo imparable. D'autres titres des années 80/90 pâtissent d'une platitude insipide que l'on regrettera, comme 'Only The Youngs (1998), 'Love In Silence' (1995) ou 'Cross That Line' (1991), tout à fait dispensables au regard des morceaux absents.

Si l'âme de pionnier des seventies qui a forgé la légende est forcément dénaturée ou bien difficile à retrouver, l'esprit est respecté. Mais on peut légitimement se poser la question de la pertinence d'une telle sortie, surtout 15 ans après son premier pressage. Hormis celle d'un intérêt purement économique (pour ne pas dire mercantile), son seul intérêt est probablement de faire connaître l'ensemble de l'œuvre aux plus jeunes et aux néophytes. Mais les moins fainéants d'entre eux feraient mieux de se pencher sur "Salisbury", "Demons And Wizards" ou "Firefly" s'ils veulent comprendre ce qu'est le Heep et ce qu'il représentait au début des seventies. Inutile de vous dire que les esthètes du groupe bouderont également cette sortie qui, du coup, ne semble réservée qu'aux collectionneurs compulsifs.


Plus d'information sur http://www.uriah-heep.com/



GROUPES PROCHES:
BLACK BONZO, RAINBOW, SWEET, UFO, SLEEPY HOLLOW, DEEP PURPLE, STYX, NAZARETH, WISHBONE ASH, MAGIC PIE

LISTE DES PISTES:
01. Gypsy
02. Traveller In Time
03. Bird Of Prey
04. Sunrise
05. Rain
06. Come Away Melinda
07. Return To Fantasy
08. Look At Yourself
09. Come Back To Me
10. The Easy Road
11. Sweet Freedom
12. Why Did You Go?
13. July Morning
14. Easy Livin'
15. Between Two Worlds
16. Only The Young
17. Different World
18. Love In Silence
19. Blind Eye
20. Wonderworld
21. Stealin'
22. Time Of Revelation
23. Cross That Line
24. More Fool You
25. Universal Wheels
26. The Golden Palace
27. Lady In Black

FORMATION:
Bernie Shaw: Chant
Lee Kerslake: Batterie
Mick Box: Chant / Guitares
Phil Lanzon: Chant / Claviers
Trevor Bolder: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Décès de Ken Hensley (ex Uriah Heep)
DERNIER ARTICLE
URIAH HEEP + ELIAS DRIS - LA CIGALE - 22 JANVIER 2019
Les Légendes ne meurent jamais !
 
AUTRES CHRONIQUES
DOWNES BRAIDE ASSOCIATION (DBA): Suburban Ghosts (2015)
ROCK - Avec Downes Braide Association, les saisons s'égrènent au fil des sonorités synth-pop et art-pop d'un duo épris des années 80.
BRUCE DICKINSON: Skunkworks (1996)
METAL ALTERNATIF - Un album plutôt oublié dans la discographie du célèbre chanteur de Maiden mais qui ne démérite pas et reste indispensable pour saisir la progression musicale de Dickinson en solo.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT URIAH HEEP
URIAH-HEEP_Living-The-Dream
Living The Dream (2018)
4/5
4/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK
URIAH-HEEP_Outsider
Outsider (2014)
4/5
4/5
FRONTIERS RECORDS / ROCK
URIAH-HEEP_Into-The-Wild
Into The Wild (2011)
4/5
4/5
FRONTIERS RECORDS / METAL MELODIQUE
URIAH-HEEP_Celebration
Celebration (2009)
4/5
-/5
EAR MUSIC / HARD ROCK
URIAH-HEEP_Wake-The-Sleeper
Wake The Sleeper (2008)
4/5
3.8/5
SANCTUARY / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020