.
.

KINGCROW

(ITALIE)

EIDOS

(2015)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

METAL PROGRESSIF

TAGS:
""Eidos", sixième album de Kingcrow, fait la part belle au prog, aux mélodies, aux arrangements subtils. Une réussite mélodique et émotionnelle chaudement recommandée."
PROGRACER (30.07.2015)  
4/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
"Eidos" est le sixième album de Kingcrow. Ce groupe italien, à l'identité affirmée et la personnalité attachante, est passé maître dans l'élaboration d'un metal progressif à la fois percutant et subtil. Ce dernier opus ne déroge pas à la règle et les Romains nous livrent un album très abouti, tout en émotion et en maîtrise.

Maîtrise du style. Après avoir tâtonné pendant quelques albums entre prog, AOR et alternatif, les Romains ont maintenant des certitudes bien affirmées quant à leur orientation musicale. Ils officient dans un metal progressif aussi subtil qu'énergique fait de riffs heavy, de variations rythmiques et mélodiques élaborées, de mélodies ciselées et d'arrangements précis, tout ceci sans jamais perdre l'auditeur. Voyez la sublime 'Adrift' ou l'entraînante 'At the Same Place', ou encore 'Open Sky' qui en est l'exemple parfait avec de multiples variations tout en contrôle des émotions avec son intro acoustique, son solo aérien, ses nappes de claviers, tout comme 'Eidos' avec une construction à tiroirs entre riffs acérés, passages acoustiques tout en émotion et une mélodie immédiatement accrocheuse. 

Maîtrise de la mélodie. Reconnaissable entre mille par leur son et la voix envoûtante de Diego Marchesi, les Italiens ont construit leur image autour de ce chanteur à la voix si atypique, capable de véhiculer un flot d'émotions continu durant tout un album, si riche soit-il. C'est encore le cas sur ce "Eidos". Sans jamais tomber dans la démonstration, Marchesi passe en un instant d'une douce mélodie rappelant Simon And Garfunkel à des refrains immédiats. Son chant est très expressif ('The Deeper Divide') et les lignes vocales qui composent chaque titre mettent en avant son timbre si particulier grâce à un sensibilité palpable. Ainsi 'On The Barren Ground', 'The Moth' ou 'At The Same Place' regorgent de passages mélodiques exceptionnels.

Maîtrise des ambiances. Tout comme pour les mélodies, "Eidos" est certainement l'album de Kingcrow le plus abouti de ce point de vue. Ne se contentant pas de leurs acquis, les Romains explorent de nouvelles directions avec des arrangements d'une précision et d'une efficacité étonnantes, comme sur le break précédant l'excellent solo de 'At The Same Place', dans les guitares acoustiques de 'Open Sky' ou 'Fading Out (Part IV)' et plus encore sur 'The Deeper Divide' dont le riff entêtant semble tout droit sorti d'un album de O.S.I. Et comme les six musiciens font montre d'une maîtrise technique impeccable, dans l'authenticité, sans aucune démonstration, et que l'album bénéficie d'un production claire et précise mettant en avant chaque élément sans masquer les autres, le résultat est proche de la perfection. Le final de 'If Only' en est encore la parfaite illustration.

Malgré l'apparente simplicité qui se dégage de chaque titre, l'album se révèlera complètement au bout de quelques écoutes et donnera la pleine mesure de son potentiel mélodique et émotionnel à chaque nouvelle tentative. "Eidos" est un album simple et authentique qui aurait pu atteindre la note maximum avec un tout petit peu plus d'originalité, mais sa force est ailleurs, dans la personnalité attachante du groupe, sa capacité à délivrer des mélodies et ambiances immédiatement jouissives et dans l'extrême homogénéité de l'ensemble au sein duquel rien n'est à jeter. Moins metal que son prédécesseur mais au moins aussi progressif, ce "Eidos" comblera les fans de Kingcrow et pourrait plaire à une très grande majorité d'amateurs de prog, toutes tendances confondues. Un album réussi qui se positionne comme un très sérieux candidat au top 5 de l'année 2015. 
- Site officiel
GROUPES PROCHES:
DREAM THEATER, TOOL, ANATHEMA, THRESHOLD, O.S.I.

LISTE DES PISTES:
01. The Moth
02. Adrift
03. Slow Down
04. Open Sky
05. Fading Out [part 4]
06. The Deeper Divide
07. On The Barren Ground
08. At The Same Pace
09. Eidos
10. If Only

FORMATION:
Cristian Della Polla: Claviers
Diego Cafolla: Guitares
Diego Marchesi: Chant
Francesco D'errico: Basse
Ivan Nastasi: Guitares
Thundra Cafolla: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3.5/5 (2 avis)
STAFF:
4/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Retour de KINGCROW avec The Persistence en septembre
DERNIERE INTERVIEW
KINGCROW (18 SEPTEMBRE 2018)
À l'occasion de leur concert à Savigny-le-Temple (77) le 18 septembre 2018 en première partie de Pain Of Salvation, nous avons rencontré les Italiens de Kingcrow, une bande de potes simples et attachants pour une interview bonne humeur.
 

"Découvrez le nouveau clip de Verso"
AUTRES CHRONIQUES
GUS G.: Brand New Revolution (2015)
METAL MELODIQUE - Avec Brand New Revolution Gus G propose de nouveau un disque à cheval entre heavy incisif et rock métal typé US pour un résultat mitigé tant il manque d'une forte personnalité.
CORVUS STONE: Unscrewed (2015)
ROCK PROGRESSIF - Plus qu'une compilation, "Unscrewed" se pose en véritable troisième album de Corvus Stone. Un excellent point d'entrée dans l'univers de ce groupe original.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT KINGCROW
KINGCROW_The-Persistence
The Persistence (2018)
5/5
5/5
SENSORY / ROCK PROGRESSIF
KINGCROW_In-Crescendo
In Crescendo (2013)
4/5
4/5
AUTRE LABEL / METAL PROGRESSIF
KINGCROW_Phelegethon
Phelegethon (2010)
3/5
5/5
SCARLET RECORDS / METAL MELODIQUE
KINGCROW_Timetropia
Timetropia (2006)
2/5
-/5
LUCRETIA RECORDS INTERNATIONAL / HARD ROCK
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024