ARTISTE:

MORBID ANGEL

(ETATS UNIS)
TITRE:

BLESSED ARE THE SICK

(1991)
LABEL:

EARACHE

GENRE:

DEATH METAL

TAGS:
Chant guttural, Lourde, Oppressant, Technique
"Avec ce deuxième album, Morbid Angel signe le premier monument de sa carrière, indispensable pour qui aime le death metal dans sa pureté la plus noble."
NOISE (04.01.2016)  
5/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

En 1989 un monstre a vu le jour du côté de la Floride. Avec son premier album, "Altar Of Madness", Morbid Angel a posé une pierre angulaire du metal extrême. Deux ans plus tard, le groupe est de retour avec un deuxième album, très attendu car tout le monde se demande si le quatuor de Tampa pourra rééditer l’exploit.

 

Et Azagthoth, Vincent et leurs deux complices vont le rééditer et même aller encore plus loin avec "Blessed Are The Sick". Déjà le groupe mêle à sa thématique satanique classique des éléments de la mythologie mésopotamienne et vogue vers un occultisme teinté de l’esprit des Grands Anciens. Musicalement le groupe évolue également et, en disposant d’un budget sérieux, il va pouvoir soigner le son de son disque. De plus chacun des membres s’est dépassé techniquement pour proposer le meilleur de son art.

 

Cela nous donne une œuvre prenante et fascinante. La pochette tirée d’une peinture, "Les Trésors de Satan" de Jean Delville, la force mystique incroyable de ses titres - douze avec une introduction occulte au possible et très prenante - tout est taillé dans le meilleur de ce que l’on attend du death metal. D’un ‘Fall From Grace’ démarrant doucement avant d’éclater avec fureur à ‘The Ancient Ones’, d'un ‘Rebel Land’ en passant par ‘Thy Kingdom Come’, Unholy Blasphemes’ et ‘Abominations’, Morbid Angel signe des titres d’une force exceptionnelle, à la fois rapides bien sûr, mais aussi lourds et intenses.

 

Vincent déclame sa haine avec une conviction que peu parviennent à atteindre, Azaghtoth prouve un talent hors normes à la guitare avec des riffs lourds et des soli brillants et rapides. Enfin Pete Sandoval martèle ses fûts avec force mais prouve par divers petits breaks qu’il est bien plus qu’un batteur bourrin. Cette alchimie fonctionne à merveille et la magie est amplifiée par des passages plus lents, plus occultes et qui créent toute la force et la puissance de Morbid Angel. Ainsi ‘Blessed Are The Sick/Leading The Rats’ est plus lent et poisseux et son final plus mélodique est glacial à souhait. Les interludes ‘Doomsday Celebration’ et ‘Desolate Ways’ et la conclusion ‘In Remembrance’ font aussi office de jolis moments de grâce. La deuxième, acoustique, est même une pure merveille, nous entraînant dans l’univers des anciens avec majesté.

 

Plus abouti que son prédécesseur, "Blessed Are The Sick" est un monument de death metal et la première pierre d’un édifice noir dédié aux forces obscures. Avec cet album, Morbid Angel s’impose comme un des maîtres du genre et a les armes pour en devenir très vite le patron incontesté.


Plus d'information sur http://www.morbidangel.com/mainindex.html



GROUPES PROCHES:
GOJIRA, DEICIDE, DEATH, OBITUARY

LISTE DES PISTES:
01. Intro - 01:27
02. Fall from Grace - 05:14
03. Brainstorm - 02:35
04. Rebel Lands - 02:41
05. Doomsday Celebration - 01:50
06. Day of Suffering - 01:54
07. Blessed Are the Sick / Leading the Rats - 04:47
08. Thy Kingdom Come - 03:25
09. Unholy Blasphemies - 02:10
10. Abominations - 04:27
11. Desolate Ways - 01:41
12. The Ancient Ones - 05:54
13. In Remembrance - 01:26

FORMATION:
David Vincent: Chant / Basse
Pete Sandoval: Batterie
Richard Brunelle: Guitares
Trey Azaghtoth: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
DERNIERE ACTUALITE
MORBID ANGEL : Nouvelle vidéo
 
AUTRES CHRONIQUES
MOTORHEAD: Bad Magic (2015)
HARD ROCK - Du Motörhead garanti pur jus, mais maniant la recette d'origine de manière à la garder addictive sans la dénaturer.
LATTE E MIELE: Passio Secundum Mattheum - The Complete Work (2014)
ROCK PROGRESSIF - Une version dépoussiérée et très réussie de l'œuvre de 1972.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MORBID ANGEL
MORBID-ANGEL_Kingdoms-Disdained
Kingdoms Disdained (2017)
4/5
-/5
UDR MUSIC / DEATH METAL
MORBID-ANGEL_Illud-Divinum-Insanus
Illud Divinum Insanus (2011)
4/5
-/5
SEASON OF MIST / DEATH METAL
MORBID-ANGEL_Heretic
Heretic (2003)
4/5
-/5
EARACHE / DEATH METAL
MORBID-ANGEL_Gateways-To-Annihilation
Gateways To Annihilation (2000)
4/5
-/5
EARACHE / DEATH METAL
MORBID-ANGEL_Formulas-Fatal-To-The-Flesh
Formulas Fatal To The Flesh (1998)
3/5
-/5
EARACHE / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020