ARTISTE:

SPOCK'S BEARD

(ETATS UNIS)
TITRE:

THE OBLIVION PARTICLE

(2015)
LABEL:

INSIDEOUT MUSIC

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Technique
"Douzième album en 20 années de carrière pour un Spock's Beard au sommet de son art. A déguster d'urgence."
TONYB (06.08.2015)  
5/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Entamée il y a 20 ans avec la publication de "The Light", la discographie de Spock's Beard s'enrichit en cette année 2015 d'un douzième album studio, "The Oblivion Particle", pour lequel le groupe présente un line-up inchangé par rapport à sa précédente production ("Brief Nocturnes and Dreamless Sleep") publiée deux années auparavant.

Résumer une aussi longue carrière en un seul titre peut paraître une gageure, c'est pourtant ce que réussit Spock's Beard avec brio dès l'entame de l'album avec 'Tides of Time' qui, en près de 8 minutes, offre un condensé de tout le savoir-faire de du groupe. Rythmique impaire pour démarrer, servie par une batterie ultra-précise et puissante qui claque, un orgue Hammond analogique très seventies reconnaissable entre mille, des chœurs majestueux hérités de Yes, une basse chantante à souhait, tracent le fil d'une composition aux rebondissements multiples alternant parties chantées très accessibles et intermèdes instrumentaux épiques.
Si sur ce premier titre la voix de Ted Leonard apparaît légèrement en retrait, la faute sans doute à un travail de post-production pas très heureux à mon sens, le bonhomme va très vite reprendre du poil de la bête sur le reste de la galette, tandis que Jimmy Keegan fera mieux que le suppléer (qui a dit supplanter ?) sur l'excellent 'Bennett Build a Time Machine', titre inspirateur du magnifique artwork qui orne la pochette, et single joyeux en puissance.

Les bases étant posées, le groupe va continuer à dérouler son propos alternant des cavalcades instrumentales complexes passant en quelques secondes d'un jazz fusion au métal par le biais de transitions soignées, avec des passages chantés aux mélodies imparables, le parfait exemple de ces grands écarts étant servi par 'The Center Line'. Dans le même esprit, on soulignera également l'incroyable dextérité des instrumentistes et notamment de Dave Meros à la basse sur 'A Better Way to Fly', titre prenant ensuite un virage à 180° par la grâce d'un canon vocal dont le groupe a le secret.
Et puis, comment passer à côté de la cerise sur le gâteau constituée par la présence de David Ragsdale (Kansas), dont le solo de violon en dialogue avec les claviers au sein de 'Disappear' est tout bonnement exceptionnel.

Chaque titre pourrait ainsi faire l'objet d'une description détaillée, tant le foisonnement d'idées qui y prévaut garantit de nouvelles surprises à chaque  écoute, tout en conservant à l'ensemble une accessibilité remarquable. Spock's Beard ratisse ainsi très large, du progressif le plus complexe aux refrains quasi pop/rock portés par des chœurs majestueux, en passant par une petite touche métallique qui donne tout son punch à une musique très travaillée dont la mise en place ne souffre d'aucun défaut, portée par une production de toute beauté, à la fois ample et puissante.

Avec "The Oblivion Particle", Spock's Beard apparaît comme un groupe sûr de lui qui certes n'innove pas énormément par rapport à ses précédentes publications, mais reste bien ancré dans son style qu'il délivre avec un talent et une force incomparables. Ce 12ème album se positionne comme un des sommets de l'année 2015, à écouter et réécouter sans modération.


Plus d'information sur http://www.spocksbeard.com/





LISTE DES PISTES:
01. Tides of Time - 7:45
02. Minion - 6:53
03. Hell's Not Enough - 6:23
04. Bennett Built a Time Machine - 6:52
05. Get Out While You Can - 4:55
06. A Better Way To Fly - 8:57
07. The Center Line - 7:05
08. To Be Free Again - 10:24
09. Disappear - 6:36

FORMATION:
Alan Morse: Guitares
Dave Meros: Basse
Jimmy Keegan: Batterie
Ryo Okumoto: Claviers
Ted Leonard: Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.3/5 (3 avis)
STAFF:
4.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
SPOCK'S BEARD : Nouvelle lyric video
DERNIER ARTICLE
SPOCK'S BEARD - LE DIVAN DU MONDE (PARIS) (16 SEPTEMBRE 2014)
C'est un évènement qui a eu lieu mardi soir au Divan du Monde ! En effet, le groupe Spock's Beard est considéré dans le milieu du Rock Progressif comme l'un de ses fers de lance !
DERNIERE INTERVIEW
SPOCK'S BEARD (16 SEPTEMBRE 2010)
Dans le cadre de la tournée "anniversaire" du dixième album, Music Waves a eu le privilège de rencontrer Ryo Okumoto, quelques minutes avant de faire son habituel show sur scène…
 

"Découvrez Brainsqueezed dans son nouveau clip !"
AUTRES CHRONIQUES
ASHTAR: Ilmasaari (2015)
BLACK METAL - Bloc de matière brute et noire, qu'éclairent à peine quelques rais de lumière, "Ilmasaari" est un premier album en tout point magistral, tentaculaire et suffocant, mètre-étalon d'un blackened doom d'une vicieuse beauté.
AXXIS: Kingdom Of The Night Ii (white Edition) (2014)
METAL MELODIQUE - Volet plus soft et mélodique du dyptique "Kingdom Of The Night II", cette "White Edition" est une belle réussite qui confirme le talent d'Axxis pour le hard rock mélodique et accrocheur.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SPOCK'S BEARD
SPOCK-S-BEARD_Noise-Floor
Noise Floor (2018)
3/5
3/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
SPOCK-S-BEARD_Brief-Nocturnes-And-Dreamless-S
Brief Nocturnes And Dreamless Sleep (2013)
4/5
4.2/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
SPOCK-S-BEARD_The-X-Tour
The X Tour (2012)
4/5
-/5
SPV STEAMHAMMER / ROCK PROGRESSIF
SPOCK-S-BEARD_X
X (2010)
4/5
4.5/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
SPOCK-S-BEARD_Spock-s-Beard-Live
Spock's Beard Live (2008)
4/5
3/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021