ARTISTE:

PARZIVALS EYE

(ALLEMAGNE)
TITRE:

DEFRAGMENTS

(2015)
LABEL:

GENTLE ART OF MUSIC

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Chant féminin, Neo, Reprises
"Après les excellents "Fragments" de 2009, Chris Postl et son Parzivals Eye reviennent nous proposer des "Defragments" parmi lesquels se cachent de simples mais fort jolies compositions."
PETER HACKETT (19.05.2015)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Pour ce deuxième album, Chris Postl poursuit sa collaboration avec Christina Booth et Ian Bairnson mais ne rappelle pas Alan Reed et Yogi Lang à la rescousse. Le chant est de fait tenu presque exclusivement par Chris et donc en grande majorité masculin, puisque la charmante Christina n'intervient en lead que sur deux titres.

Coté compositions, on retrouve les mêmes influences que sur "Fragments", ainsi, 'Reach The Sky', premier titre d'une durée honorable de plus de douze minutes, n'est pas sans évoquer un RPWL qui aurait un peu copié sur Alan Parsons Project. Il en ressort une belle pièce aux colorations néo-prog, parsemée de soli de guitare et de claviers de belle facture, bref, un des moments forts de l'album. Ce même métissage est assez marqué sur 'Out On The Street' ou 'Walls In My Mind'.

Pour le reste des compositions courtes et originales (nous évoquerons les reprises un peu plus loin), on a d'un côté 'Liar' qui aurait pu figurer sur n'importe quel album de RPWL tant la filiation est évidente, et de l'autre trois titres qui font penser aux Beatles ('Lift Me Up', 'Journeys' et 'No Belief'), avec toutefois à chaque fois un final très néo-prog.

La piste de  clôture de l'album est aussi la plus longue (16'23), bien qu'il y ait là supercherie par le biais d'un silence de plus d'une minute et demie (de 8'04 à 9'38). Ce surprenant vide musical, auquel s'ajoute un break avec bruitages bucoliques vers la treizième minute, donne une impression de patchwork désagréable et donc malvenu pour un final.

Mais venons-en à ces deux compositions empruntées à Yes ('Long Distance') et à Supertramp ('Two of Us'). Si la première a perdu une partie de son titre ('Long Distance Runaround' à l'origine) et une partie de sa complexité progressive - n'est pas Yes qui veut !! -, le résultat est très agréable, ne serait-ce que grâce à la merveilleuse voix de Christina Booth. C'est également elle qui assure le chant sur la reprise de Supertramp, qui du coup se met à ressembler joliment à du Magenta.

En conclusion, si ce "Defragments" ne révolutionne pas  le monde du rock progressif à tendances floydiennes, les compositions vont de l'agréable au très intéressant. C'est le genre d'album que l'on écoute avec plaisir à l'heure de l'apéro.


Plus d'information sur http://parzivals-eye.com





LISTE DES PISTES:
01. Reach The Sky - 12:13
02. Liar - 04:37
03. Out on the Street - 05:37
04. Long Distance (Yes Cover) - 04:37
05. Lift Me Up - 03:54
06. Journeys - 04:13
07. Walls In My Mind - 09:37
08. Two of Us (Supertramp Cover) - 03:16
09. No Belief - 05:20
10. Hiding Out - 08:08

FORMATION:
Chris Postl: Chant / Guitares / Basse / Claviers / Mandoline
Christina Booth: Chant
Ian Bairnson: Guitares
Stephan Treutter: Batterie
Vipo Maat: Guitares
Evi Melzer: Chant / Invité
Martin Keeser: Invité / Piano
Ossi Schaller: Guitares / Invité
Pablo Rissettio: Batterie / Invité
Tom Appel: Chant / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
ABUSIVENESS: Bramy Nawii (2015)
BLACK METAL - Si on ne saurait considérer "Bramy Nawii" comme un chef-d'oeuvre du genre, ses qualités n'en restent pas moins évidentes, témoignage d'un incontestable savoir-faire. Ceux qui aiment cet art noir polonais dont la violence est heureusement aérée par de pales rais de lumière, ne seront pas déçus...
EXXILES: Oblivion (2015)
METAL PROGRESSIF - Premier album de ce super-groupe de métal symphonique/progressif, "Oblivion" est déjà une réussite qui en appelle bientôt d'autres. Une musique complexe et inspirée qui mérite une écoute attentive.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PARZIVALS EYE
PARZIVALS-EYE_Fragments
Fragments (2009)
4/5
5/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022